Alstom : Thierry Breton enthousiaste, les syndicats prudents

 |   |  307  mots
Si la cession des chantiers navals d'Alstom suscite l'enthousiasme au sein du gouvernement, les réactions sont plus prudentes chez les syndicats, qui reconnaissent la logique industrielle de l'opération mais en craignent les retombées sociales.

Pour le ministre de l'Economie et des Finances Thierry Breton, la reprise des Chantiers de l'Atlantique par le Norvégien Aker Yards est une bonne opération qui "tend à faire de cette entreprise un leader européen pour devenir à terme un leader mondial". "Nous nous réjouissons de pouvoir avoir sans doute l'entreprise de chantiers navals qui sera l'une des plus, si ce n'est la plus performante au monde, ce qui est très important pour l'Europe et donc pour la France", a-t-il souligné.

Côté syndical, on n'affiche pas le même enthousiasme, sans être pour autant hostile a priori à ce rapprochement. Pour la CFDT des Chantiers de l'Atlantique, ainsi, "il y a une réelle complémentarité entre Aker et les Chantiers". Le groupe repreneur norvégien est "solide", ce qui devrait permettre de "développer de l'activité".

A la CGC, le discours se veut nuancé. Certes, le syndicat reconnaît que le repreneur "est un gros groupe et que pour Alstom, ce n'est pas le plus mauvais choix". Mais l'on s'inquiète de l'impact potentiel de l'opération sur l'emploi. "Il risque d'y avoir des postes en doublon entre la France et la Norvège, surtout ceux des bureaux d'études et de la logistique", craint la CGC, qui compte demander des précisions à ce sujet lors du comité de groupe qui se tiendra le 19 janvier.

Côté CGT, enfin, c'est cette préoccupation en matière d'emploi qui domine. "L'expérience française de la construction navale montre que, à chaque fusion-regroupement, des chantiers ont disparu. De tels regroupements nous inquiètent", estime le syndicat. Et cela en dépit du fait que le groupe Aker a affirmé ce matin, par la bouche de son PDG, que tous les salariés des Chantiers de l'Atlantique, soit quelque 3.000 personnes, seraient repris par le nouveau groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :