Les ventes de PPR inférieures aux attentes

 |   |  306  mots
Le chiffre d'arfaires annuel du groupe pour 2005 a progressé de 4,2% à 17,765 milliards d'euros, un niveau légèrement en dessous des pronostics du marché.

Fin d'année un peu morose pour PPR. Le groupe de luxe et de distribution n'aura pas réussi à tout à fait atteindre les attentes du marché. Le chiffre d'affaires annuel est ainsi ressorti à 17,765 milliards d'euros, en hausse de 4,2% mais en dessous des 17,795 milliards attendus par les analystes. Au dernier trimestre 2005, la croissance a été de 4,4%, un chiffre inférieure à la fourchette des analystes qui allait de 4,6 à 5,9%.

A l'origine de cette déception: la distribution qui pèse 70% du chiffre d'affaires du groupe. Le secteur, où PPR est présent via des enseignes telles que Conformama, Fnac, Printemps ou Redcats, a été marqué par un contexte morose entre octobre et décembre 2005 et ce même si François-Henri Pinault, le PDG de PPR, assure qu'il a "bien résisté aux fluctuations économiques en Europe, dans des marchés caractérisés par l'accélération des nouveautés et une concurrence vive. Nous abordons ainsi l'année 2006 avec confiance".

Les magasins Fnac ont par exemple vu leurs ventes grimper de 5,3% sur l'année mais Conforama de seulement 1,2%, avec une baisse de 0,3% sur le dernier trimestre. Le Printemps a enregistré une baisse de ses revenus de 8,5% sur le dernier trimestre, soit un recul de 4,7% en 2005. En tout, le chiffre d'affaires du pôle a augmenté de 2,8% sur l'année à 14,76 milliards d'euros, dont +1,9% au quatrième trimestre.

Le pôle luxe (Gucci, Bottega Veneta, Yves Saint Laurent...) a en revanche enregistré une progression de ses ventes pro forma de 15,9% sur 2005 à 3,036 milliards d'euros. Les plus fortes croissances trimestrielles ont été enregistrées en Asie-Pacifique, hors Japon (+23,2%) et en Amérique du Nord (+20,4%). En Europe, la hausse est plus limitée à +12,7%. Sur l'ensemble de l'exercice, l'activité de la marque Gucci a augmenté de 11,9%, tandis qu'Yves Saint Laurent a reculé de 1%.

A Paris, le titre progresse de 0,16% à 94,35 euros à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :