Toshiba officiellement choisi pour le rachat du groupe nucléaire Westinghouse

 |   |  228  mots
Le groupe a remporté l'appel d'offres pour le rachat du constructeur américain de réacteurs nucléaire. Il pourrait le racheter pour 5 milliards de dollars.

Le nucléaire attise de plus en plus les convoitises. En témoigne d'intérêt de Toshiba pour Westinghouse, la division américaine de centrales électriques de l'organisme public britannique British Nuclear Fuels. Toshiba a même remporté ce matin l'appel d'offre pour ce rachat. Le groupe était en lice pour cette acquisition avec General Electric et Mitsubishi Heavy Industries. Le Japonais n'a pas précisé le montant de l'acquisition, mais d'après des sources de presse, il pourrait débourser 5 milliards de dollars.

Savourant d'ores et déjà sa victoire, Toshiba explique par voie de communiqué que "c'est enthousiasmant de pouvoir profiter d'un nombre d'opportunités stratégiques dans un secteur qui détient un potentiel énorme".

Cette acquisition s'inscrit dans le cadre d'un retour en force de l'énergie nucléaire, face à la montée des tensions sur le marché du pétrole. A titre d'exemple, aux Etats-Unis, les programmes nucléaires sont relancés, et en Europe, l'Allemagne et la Grande-Bretagne pourraient revenir vers le nucléaire.

Toshiba prend aussi pied sur le marché du nucléaire asiatique, alors que Westinghouse , qui fournit les équipements utilisés dans près de la moitié des réacteurs nucléaires en service dans le monde, est très présent en Chine et en Inde. Westinghouse installe d'ailleurs actuellement quatre réacteurs nucléaires en Chine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :