Municipales : état des lieux, ce qu'il faut savoir à la veille du premier tour

 |   |  466  mots
Actuellement, la gauche détient 54% des villes de plus de 10.000 habitants
Actuellement, la gauche détient 54% des villes de plus de 10.000 habitants (Crédits : reuters.com)
Avant le premier tour des municipales dimanche 23 mars, la gauche gère 54% des villes de plus de 10.000 habitants. L'UMP estime possible le basculement de 98 villes de la gauche vers la droite. Et le Front National pourrait imposer jusqu'à 200 triangulaires au second tour.

Le premier tour des élections municipales, c'est dimanche ! Le temps de dresser un état des lieux sur la situation actuelle et de rappeler ce qu'il s'était passé lors du précédent scrutin de 2008.

Bien entendu, il y a surtout les villes dont on parle, les plus grandes, celles de plus de 10.000 habitants. Elles sont au nombre de 971, outre-mer compris, dont 54% sont dirigées par la gauche. Et puis il y a les villes de plus de 100.000 habitants (il y en a 41) et 70% d'entre elles sont à gauche. Le PS craint de perdre Amiens, Reims, Metz. A Toulouse Pierre Cohen (PS) devrait sauver sa place. A Strasbourg, la situation est on ne peut plus serrée. Fabienne Keller, l'ex maire (UMP), est au coude à coude avec le maire en place Roland Ries (PS). En revanche, le PS table sur la conquête de Nancy ou d'Avignon.

Le FN pourrait imposer des triangulaires dans plus de 200 villes

Les socialistes pourraient aussi limiter les dégâts, d'une façon moins glorieuse, grâce à la multiplication des triangulaires au second tour avec la présence de listes Front National. Le parti de Marine Le Pen présente près de 600 listes, un record pour cette formation. Et le FN rêve de parvenir à imposer plus de deux cents triangulaires… ce dont se désole d'avance l'UMP. Le Front national espère aussi gagner dans une quinzaine de communes de plus de 10.000 habitants dont Hénin-Beaumont, Carpentras, Fréjus…

Du coté de L'UMP, on souhaite, bien sûr, une « vague bleue », mais les derniers déboires qui ont agité le parti de Jean-François Copé sont venus quelque peu doucher les espoirs. Jean-François Copé estime que l'UMP aura gagné si, après le scrutin municipal, la formation gère la majorité des villes de plus de 9.000 habitants. Pour l'instant, la gauche en détient 54,5%. Selon une étude du quotidien Le Figaro, l'UMP espère faire « basculer » 98 villes dans son camp (en incluant l'élection de François Bayrou à Pau). Si elle y parvient, ce serait une « énorme » vague bleue.

En 2008 la gauche avait conquis 42 villes de plus de 30.000 habitants

A titre de comparaison, au lendemain du dernier scrutin municipal de mars 2008, lors de « la vague rose », 42 villes de plus de 30.000 habitants ont basculé de droite à gauche. La gauche dirigeant désormais 149 villes de plus de 30.000 habitants (57% des localités), dont 31 des 44 villes de plus de 90.000 habitants. La droite, elle, en gère 107 (41%) et le MoDem (2%).

Enfin, le taux de participation sera aussi très significatif. A priori, plus il y aura d'abstention, plus la gauche sera en difficulté. Car c'est essentiellement de ses rangs que devrait venir la désillusion… et donc l'abstention. En 2008, au premier tour, le taux de participation s'était élevé à 66,54%, contre 67,38% en 2001 et 69,42% en 1995.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/03/2014 à 10:32 :
N'oublions pas que ces élections sont municipales .Il existe de bons maires dans tous les partis politiques et ce serait lamentable de s'en séparer d'après les ordres des instances nationales d'un parti.Les élections européennes ,par contre ,pourront permettre aux mécontents,quels qu'ils soient ,d'exprimer leurs avis au niveau national et même européen.
a écrit le 21/03/2014 à 14:15 :
Il n’y a aucune raison de voter pour le FN, parti qui soutient systématiquement la position du dictateur et envahisseur Poutine depuis longtemps et partage sa politique dictatoriale et expansionniste en Europe comme le faisait en son temps Staline. Les dirigeants du FN se prétendent patriotes mais leurs actes sont ceux de collabos et leurs affinités et proximité affichée avec Poutine va à l’encontre des intérêts des français. Voir : point de vue du conseiller du FN Aymeric Chauprade http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/67041912/267777810/ ou encore Marine Le Pen a soutenu systématiquement le chef de l’Etat russe Vladimir Poutine http://french.ruvr.ru/news/2014_03_05/Ukraine-Marine-Le-Pen-soutient-la-Russie-3108/ ou encore le FN et Poutine http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/decryptages/2014/03/19/25003-20140319ARTFIG00183-l-indefectible-soutien-du-fn-a-la-russie-de-poutine.php ou encore http://www.lexpress.fr/actualite/les-etranges-allies-de-poutine-la-face-cachee-de-l-agression-russe_1500513.html#xtor=AL-447
a écrit le 21/03/2014 à 12:39 :
L'essentiel est que l'économie française est en apesanteur, décollerée en grande partie et pour beaucoup de raisons (politiques-syndicats surtout) de l'économie réelle. Elle ne tient que par une augmentation graduelle de la dépense publique.
Et malheureusement, on est arrivé jusqu'à l'usure de la corde. En augmentant toujours plus la dépense publique pour soutenir l'activité, la France a fait exploser les impôts, les taxes et les contributions toutes sortes pesant sur les entreprises et les ménages.
Résultat aujourd'hui : tous les indices sont au violet (peut être même a l'ultraviolet puisque les décideurs décident de rien changer, ils ne voient rien), explosion du chômage, explosion de la dette, incapacité à ramener le déficit au niveau minimum des 3% (en violation des traités), record des faillites d'entreprises....
Très intéressant aussi, l'évolution de la fiscalité sur l'épargne sur la decennie qui a fait fuir les actionnaires individuels et modifier la gouvernance de nombres d'entreprises hexagonales (au point que chaque décision est scrutée de très prêt par l'Elysée de peur que...)
Mais jusqu'ici, tout est transparent pour l'électeur. Il est invité dimanche à renouveler dans la continuité les 2 partis au pouvoir qui font un grand danger aux générations actuelles et futures.
Réponse de le 22/03/2014 à 20:34 :
Votre maire n'y est certainement pour rien ! Confondriez vous élections locales et nationales ?
a écrit le 21/03/2014 à 9:52 :
ce qu'il faut savoir sur les municipales ...
La seule chose à savoir, c'est que toutes les municipalités (de droites comme de gauches) ont très fortement augmenté leurs dépenses depuis 1 an.
Par clientélisme la plupart du temps ... Cela va se payer cash dès la rentrée sur les taxes locales. Le trêve observée l'année qui suit l’élection au regard des promesses ne pourra même pas être tenue dans la mesure où la situation des communes est catastrophique !
Réponse de le 21/03/2014 à 12:39 :
Le clientélisme s'observe très facilement sur la quantité de candidats pour un emploi fictif de conseiller municipal dont certains sont retraités n'ayant comme attachement avec la France qu'un loyer pour arrondir leur retraite à l'étranger.
a écrit le 21/03/2014 à 9:11 :
Si seulement le peuple de France pouvait saisir l'occasion pour donner une bonne claque à toute cette clique !
a écrit le 21/03/2014 à 9:10 :
Si seulement le peuple de France pouvait donner une bonne claque à toute cette clique !
a écrit le 21/03/2014 à 8:59 :
En moins de deux ans Hollande a fait de la France un pays dégradé, déchiré. Qu'il s'en aille tout de suite et ne sera pas poursuivi pour haute trahison. Sinon..........
Réponse de le 21/03/2014 à 13:23 :
Je ne suis pas socialo, mais Sarkozy n'a fait que faire empirer la situation elle même peu glorieuse laissée par Chirac, qui n'a pas fait ce qu'il fallait pour redresser le pays après les années Mitterrand... Bref, ils sont tous aussi mauvais les uns que les autres. Ce n'est pas aux municipales qu'il faut manifester notre mécontentement, mais aux européennes, en ayant le courage de se déplacer et de voter blanc. C'est en tout cas ce que je ferais, personne actuellement ne m'apparaissant être capable de faire face à cette situation, provoquée par ceux là même qui se présentent aux élections.

Un vote blanc massif permettrait de faire constater la non représentativité des élus, et avec une pichenette, de faire basculer ce système inique.

Je suis sûr qu'il y a parmi nos concitoyens des personnes dignes de confiance capables de passer outre toutes ces magouilles politico-économiques, et de fédérer derrière eux la majrité de la population.

Il faut juste aller les chercher, la plupart n'envisageant même pas de postuler...
Réponse de le 21/03/2014 à 14:21 :
Il a plutôt amélioré la situation laissée par ses prédécesseurs si vous étiez un peu objectif et honnête car il n'a pas pu faire quelques 2000 milliards de dettes en moins de 2 ans.
a écrit le 21/03/2014 à 8:43 :
Une seule chose virer ces incompétents qui s'appellent les bobos de gauche dont leur chef est Flamby 1er. Ne pas oublié la brochette merveilleuse de vals, montegourde et tobira.
a écrit le 21/03/2014 à 0:08 :
Pour la nouvelle collection, le bleu marine sera à l'honneur! Les médias aux ordres du pouvoir nous bassine toujours avec le vote contestataire FN plutôt qu'un vote d'adhésions aux idées reprises par l'UMP et l'UDI...
a écrit le 20/03/2014 à 21:25 :
A la veille, quelques jours avant le premier tour, des municipales nous avons une agression contre le sacré cœur, voila une agression!
a écrit le 20/03/2014 à 19:25 :
ILs vont se prendre une gifle..!!
Réponse de le 20/03/2014 à 22:08 :
Je voudrai vous croire, mais je pense qu'il n'y aura rien.
Qd je vois sur paris que la Anne est déjà élue.... A me dégoûter.
Je me demande si ça vaut le coup que je me bouge. Les bobos étant bien dans cette situation
AgainParis triste.
Réponse de le 21/03/2014 à 8:45 :
Allez voter il ne faut pas se laisser faire par cette bande d'incapables même si l'on perd dimanche la victoire approche. Dehors Flamby et toute sa clique.
a écrit le 20/03/2014 à 16:11 :
Comment se situer devant des élections purement locales?
il est à remarquer dans les articles que les villes d'IDF de plus de 100000 habitants sont comme STDenis,Montreuil,Argenteuil,systématiquement oubliées;
et pourtant,ce sont les principaux points de val-vivre,qui s'expriment par des abstentions record,un endettement dément,un chômage cata,bref les favelas du Brésil;
Alors à quand un journalisme de terrain???
Réponse de le 20/03/2014 à 16:29 :
Euh!!! La Tribune vient de publier un article sur Montreuil !!!

http://www.latribune.fr/blogs/la-tribune-des-municipales/20140320trib000820999/municipales-2014-montreuil-la-ville-frontiere-oubliee-du-grand-paris.html
a écrit le 20/03/2014 à 15:30 :
Mécaniquement, la gauche ne peut que reculer vu le niveau historique où elle se trouve, avec près des 2/3 des grandes villes. Mais les conquêtes de l'UMP devront être supérieures aux villes qui basculeront de droite à gauche. D'autant que si le PS fait un grand Chelem en gardant Paris, Lyon et en prenant Marseille, les socialistes pourront dire "on a gagné".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :