Vallourec en net recul

 |   |  267  mots
Mauvaise séance boursière pour le fabricant de tubes pour l'industrie pétrolière.
Le fabricant de tubes sans soudure pour l'industrie pétrolière prévoit des immobilisations d'une valeur de 650 millions d'euros pour 2008, en raison de l'augmentation de la demande de pétrole et de gaz. Le titre a chuté de près de 6% ce mercredi à la Bourse de Paris.

Vallourec a annoncé qu'il va comptabiliser 650 millions d'euros dans ses comptes 2008 au titre de ses immobilisations pour ses investissements. Il s'agit d'actifs d'utilisation durable, qui doivent potentiellement générer des flux nets de trésorerie positifs pour le groupe (Retrouvez les diapositives qui ont été présentées lors de la conférence d'aujourd'hui en cliquant ci-contre à droite dans la rubrique : "pour aller plus loin").

La décision d'immobiliser cette somme a été prise en raison de la hausse de la demande mondiale de gaz et de pétrole, selon le spécialiste des tubes sans soudure. Le groupe prévoit également de réduire ses coûts de plus de 200 millions d'euros d'ici 2010.

En février dernier, Vallourec avait prévenu qu'il lui serait difficile de faire supporter l'augmentation du coût des matières premières par ses clients, malgré la hausse de la demande. En conséquence, pour l'année 2008, le groupe prévoyait des niveaux de vente et de production équivalents à ceux de 2007. Toutefois, début mars, avec l'envolée accrue du prix des matières premières, la direction avait corrigé le tir en soulignant qu'elle allait pouvoir répercuter cette hausse dans ses prix de vente.

Au deuxième trimestre 2008, Vallourec a annoncé une baisse de son bénéfice en raison d'une hausse de ses coûts et de la faiblesse du dollar.

La Bourse a mal réagi hier dans la foulée des mouvements du pétrole et du recul des valeurs liées aux matières premières. Le titre a plongé ce mercredi, perdant 5,83% à 163,86 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :