Les perspectives de plans de relance dopent les Bourses en Asie

 |   |  342  mots
A la clôture, la Bourse de Tokyo gagne 3,34%.

Les Bourses d'Asie poursuivent ce mardi leur rétablissement. Comme Wall Street lundi soir, elles sont dopées par les perspectives de plans de relance économique dans les grands pays industrialisés et par une accalmie sur le marché du crédit.


A l'instar de la place new-yorkaise, les marchés asiatiques ont accueilli avec espoir les déclarations du président de la Réserve fédérale (Fed) américaine Ben Bernanke en faveur d'un nouveau plan de relance aux Etats-Unis, après celui de 168 milliards de dollars mis en place au printemps dernier. "L'examen d'un plan budgétaire par le Congrès dans le contexte actuel semble approprié", a affirmé lundi Ben  Bernanke devant une commission parlementaire. La Maison Blanche s'est ensuite déclarée ouverte à cette idée. Stimulée par ces propos, la Bourse de New York a  ainsi bondi lundi: l'indice Dow Jones a gagné4,67% et le Nasdaq 3,43% en clôture.
 

Les principales places d'Asie-Pacifique suivent le même chemin mardi. A la clôture, le Nikkei affiche une hausse de 3,34%. Ailleurs,  Hong Kong cédait par contre du terrain (-0,77%), comme Singapour (-0,04%), alors que Bombay regagnait 2,65%.
 

Pour les investisseurs cette période plus calme des marchés est un soulagement. "Le marché se comporte plutôt décemment. Je n'irai pas jusqu'à dire que nous sommes tirés d'affaire mais au moins c'est une journée positive", commente Bill Chatterton, de chez ABN Amro Morgans à Brisbane, cité par l'Agence France Presse. "Le commentaire de Bernanke a renforcé l'espoir de nouvelles mesures économiques et a soutenu les marchés", déclare pour sa part Masatoshi Sato, courtier chez Mizuho Investors Securities à Tokyo. "Les marchés monétaires à court terme sont également relativement calmes. Les fonds qui avaient été retirés du marché reviennent vers les actifs à risques", fait-il également remarquer.

Le marché des prêts interbancaires, dont la paralysie était au coeur de la crise financière, a connu lundi une nette détente de ses taux pour la septième journée d'affilée.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :