Wall Street termine en nette baisse

 |   |  400  mots
Les places américaines clôturent en nette baisse, après avoir terminé en nette hausse vendredi.

Les places américaines commencent la semaine dans le rouge, après la forte hausse de vendredi dernier. A la clôture, le Dow Jones recule de 1,39% à 10.009 points, le Nasdaq baisse de 1,56% à 2.119 points et le S&P 500 s?octroie 1,47% à 1.048 points.

Les marchés ne sont, en outre, pas soutenus par des statistiques mitigées. Les dépenses de consommation ont progressé plus que prévu en juillet. La consommation des ménages a augmenté de 0,4% par rapport à juin. Les analystes tablaient sur une hausse de 0,3%. En revanche, leurs revenus n?ont augmenté que de 0,2% alors que les analystes tablaient sur 0,3%, selon le département du Commerce.

Du coté des valeurs, les discussions se poursuivent entre Genzyme et Sanofi. Genzyme bondit de 3,39% à 69,91 dollars après avoir rejeté l?offre de rachat du groupe pharmaceutique français. Le conseil d'administration de la société américaine de biotechnologies a approuvé cette décision à l'unanimité dimanche, après avoir étudié la première proposition du laboratoire français. Celui-ci propose 69 dollars par action, soit 18,5 milliards de dollars, quand Genzyme exigerait 80 dollars.

Autre grande bataille, celle qui oppose Dell et HP concernant 3PAR. Dell (+1,12% à 12,02 dollars) a déclaré dimanche soir étudier différentes options après la préférence accordée vendredi soir par 3PAR (-2,06% à 31,79 dollars) à l'offre d'achat présentée par Hewlett-Packard (+1,5% à 38,57 dollars), supérieure à la sienne. Par ailleurs,  HP a annoncé lundi que son conseil d'administration avait autorisé pour dix milliards d'euros de rachats d'actions supplémentaires (dont 3 milliards au quatrième trimestre de son exercice fiscal) afin d'atténuer la dilution provoquée par l'émission de titres dans le cadre de projets distincts.

Intel recule de 2,23% à 17,96 dollars. Le groupe de semi-conducteurs a annoncé lundi le rachat de la division de composants pour équipements mobiles de l'allemand Infineon Technologies pour un montant de 1,4 milliard de dollars. Mais le premier fabricant mondial de semi-conducteurs a procédé vendredi à un avertissement sur résultats. Son chiffre d'affaires devrait désormais être compris entre 10,8 milliards et 11,2 milliards de dollars au lieu des 11,2 à 12 milliards attendus initialement.

Enfin, 3M cède 1,69% à 79,63 dollars. Le conglomérat industriel américain a annoncé lundi le rachat du groupe Cogent (+24,40% à 11,09 dollars) pour plus de 900 millions de dollars, ce qui représente une prime de près de 18%. 3M déboursera en effet 10,50 dollars par titre Gogent, qui avait affiché un cours de clôture de 8,92 dollars vendredi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :