Le CAC 40 tente de revenir à zéro sur l'année

 |   |  497  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Après cinq séances de baisse, le CAC 40 revient tester le seuil des 3.900 points dans un marché restant peu actif.

Le CAC 40 semble bien parti pour mettre fin à cinq séances consécutives de baisse.  A 13h00, l'indice phare de la place parisienne affiche un gain de 0,97 % à 3.896,12 points, revenant tester le seuil des 3.900 points.

Rassurés par la bonne tenue de Wall Street qui a terminé la séance d'hier en hausse, les investisseurs évitent tout de même de prendre des risques. En témoigne le volume de transactions anémique (moins de 400 millions d'euros).

En outre, alors que demain une batterie de statistiques américaines est attendue (inscriptions hebdomadaires au chômage, indice PMI de Chicago de décembre et promesses de vente de logements pour novembre), les indicateurs américains décevants d'hier sont encore dans les esprits et incitent à la prudence.

Valeurs en hausse

Plus forte hausse Vivendi (+1,71 %) bénéficie du retour du groupe new-yorkais Blackrock dans son capital et de l'annonce de l'augmentation des tarifs de sa filiale SFR à partir du 1er février. Le taux de TVA réduit à 5,5% prenant fin, l'opérateur va appliquer une hausse comprise entre deux et trois euros sur son offre "triple-play".

Lafarge (+1,31 %) est porté par des achats à bon compte. Le titre affiche en effet l'une des plus mauvaises performances annuelles du CAC 40 avec 17 % de baisse.

EADS progresse de 0,92 %. Selon la presse égyptienne, Egypt Air aurait passé commande de 6 appareils pour un montant de 400 millions de dollars.

Total (+1,21 %) est toujours dopé par les cours du pétrole, qui restent à leur plus haut de deux ans.

STMicroelectronics (+1,03 %) a annoncé le rachat, pour 11 millions de dollars, des activités de semiconducteurs d'Arkados Group.

Valeurs en Baisse

Plus forte baisse de l'indice, Publicis Groupe perd 0,53 %, subissant quelques prises de bénéfices. Sur l'année, le titre progresse de plus de 35 %.

Hors CAC

Proservia s'adjuge 10,17 %. La société de services informatiques a signé un protocole d'accord final définissant les modalités de son rapprochement avec Finatel, spécialisé dans les solutions de sauvegarde et de stockage de données.

Lagardère (+ 1,08 %) profite d'une information du New York Post évoquant un troisième candidat pour le pôle de magazines internationaux du groupe.

Areva grimpe de 1,42 % après avoir indiqué la réalisation de son augmentation de capital réservée à Kuwait Investment Authority et à l'Etat français pour un montant total d'environ 900 millions d'euros.

A l'inverse, Technicolor chute de 3,60 %. Selon une information de l'Agefi, le groupe français de services pour les médias, dont la valorisation boursière est de 300 millions d'euros, doit rembourser 253 millions d'euros mais ne dispose pas de trésorerie suffisante.

Pétrole et devise

Sur le marché des changes, la monnaie unique se reprend face au billet vert. A 13h00, un euro s'échangeait contre 1,312 dollar.

Les cours du pétrole, quoique en repli, restent toujours élevés soutenu par la demande due à la vague de froid qui frappe l'Europe et les Etats-Unis. Le baril de Brent de la mer du nord s'échange contre 93,72 dollars (-0,70 %), le WTI contre 90,87 dollars (-0,67 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :