Altran grimpe : le groupe confirme pouvoir améliorer sa marge

 |   |  264  mots
Altran fait état ce lundi d'un recul de son activité au troisième trimestre tout en confirmant son objectif de hausse de sa marge d'exploitation au second semestre par rapport au premier.

Le groupe français spécialisé dans le conseil en technologies Altran affiche pour le troisième trimestre un chiffre d'affaires de 327 millions d'euros contre 394,6 millions un an plus tôt.

Il indique avoir subi sur la période une baisse de 14,5% de son activité sans prendre en compte Arthur D.Little.

Mais Altran confirme aussi son objectif de hausse de sa marge d'exploitation au second semestre par rapport au premier. "Il semble que la situation générale ne se dégrade plus", lit-on dans le communiqué publié ce lundi, une tendance à la reprise de l'activité liée à l'automobile est même constatée, a souligne le PDG du groupe Yves de Chaisemartin.

Dans son communiqué, le groupe fait un point sur le plan personnalisé de départ volontaire initié en juillet dernier puis annulé par le tribunal de Toulouse à cause de certaines modalités de reclassement externe qui devaient être améliorées et complétées. Prenant en compte ces demandes, le groupe a relancé un nouveau plan qui devrait être mis en oeuvre dès le 30 novembre jusqu'au 31 janvier. "L'environnement industriel et économique reste caractérisé par une visibilité faible à court terme", ajoute Altran , disant poursuivre la réduction de ses coûts.

Le groupe précise également avoir conclu un accord avec ses banques afin d'aménager les convenants du crédit moyen terme en cours.

A la Bourse de Paris, après avoir démarré la séance en baisse de plus de 1%, le titre Altran s'est repris pour finir à la clôture en forte hausse de 5,17% à 3,46 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :