Le marché applaudit le relèvement des objectifs d'Ipsen

 |   |  405  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le laboratoire pharmaceutique Ipsen (IPN.FR) a légèrement relevé ses prévisions annuelles pour l'exercice 2012 et indique tabler sur une hausse d'environ 10% des ventes de sa branche de médecine de spécialité en 2012.

Le groupe prévoyait initialement une hausse comprise entre 8 et 10% pour cette branche qui représente plus des deux tiers de ses ventes, avant d'indiquer que la croissance se situerait dans le haut de cette fourchette.

Si les ventes au sein de la branche médecine de spécialité devraient progresser d'au moins 10%, le groupe anticipe toujours en revanche un repli d'environ 15% des ventes de sa branche de médecine générale cette année.

Mais la croissance des médecines de spécialité, qui représente 66% de son chiffre d'affaires, devrait lui permettre de contrebalancer ses contre performances et d'atteindre son objectif de marge opérationnelle ajustée de 15% en 2012.

Croissance de 15% en médecine de spécialité

Dans les détails, lors du troisième trimestre, le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 5% pour s'établir à 295 millions d'euros, contre 280,9 millions un an plus tôt.
La croissance de 15% en médecine de spécialité qui regroupe l' uro-oncologie, l'endocrinologie et la neurologie a par ailleurs permis de compenser un repli de 16% en médecine générale, affectées en France par le renforcement en juillet de la règle du tiers payant sur les médicaments disposant d'un générique

En repli de 21% depuis le début de l'année, Ipsen inscrit la plus forte hausse du SBF 120 gagnant 3% à 18,96 euros, après le léger relèvement de ses prévisions annuelles. Pour Chevreux, le chiffre d'affaires du troisième trimestre dépasse légèrement les attentes du consensus tandis que « les objectifs en matière de médecine de spécialité sont solides », commente le courtier dans une note d'analyse. Cheuvreux maintient sa recommandation "surperformance" sur le titre et son objectif de cours de 29 euros.

Prudents à court terme

"Malgré cette bonne publication, nous restons relativement prudents à court terme", souligne Gilbert Dupont qui maintient son opinion à "alléger" avec un objectif de cours à 19 euros. Le broker estime que les tendances de fond restent médiocres en médecine générale tandis que certaines activités de médecine de spécialité manquent de visibilité. De manière générale, le consensus des analystes reste prudent sur le dossier, avec 50% des analystes qui conseillent de conserver la valeur, 19% qui sont à la vente, pour 31% d'acheteurs, pour un objectif de cours moyen situé à 22,04 euros. L'action se distinguait à la hausse avec un gain de 3% à 18,96 euros.

 

Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :