Le dollar s'inscrit en repli avant les chiffres du chômage américain

 |   |  424  mots
Le yen grignote le dollar avant la publication des chiffres de l'emploi américain (c) Reuters
Le yen grignote le dollar avant la publication des chiffres de l'emploi américain (c) Reuters
Le dollar s'inscrit en repli face au yen avant les chiffres de l'emploi américain. L'euro perd également du terrain.

MonFinancier

Alors qu'il tutoyait le seuil des 100 yens la veille, le billet vert repart à la baisse face à la devise japonaise, revenant se négocier autour des 99,64 yens. Il reste en revanche pratiquement à l'équilibre face à l'euro, autour des 1,3127$. Signe d'aversion au risque, l'euro abandonne également 0,48% face au yen à 130,82 yens.

La devise japonaise en hausse

Le yen de son coté est bien orienté alors que le gouvernement japonais devrait prendre une décision sur le relèvement envisagé de la TVA au début du mois d'octobre, après avoir passé en revue plusieurs indicateurs économiques. Pour rappel, le Japon a adopté une loi l'an dernier sur un relèvement de la TVA à 8% en avril 2014, contre 5% actuellement, et à 10% en octobre 2015. Le Premier ministre, Shinzo Abe, qui s'efforce d'assainir les finances publiques du pays tout en mettant fin à plusieurs décennies de déflation, hésite encore à donner son feu vert définitif.

D'autre part, à l'occasion de la réunion des dirigeants du G20 à Saint-Pétersbourg, Taro Aso, le ministre des finances japonais a également indiqué que la question des répercussions sur les marchés émergents du retrait attendu des mesures de relance de la Réserve fédérale américaine avait été évoquée lors d'un dîner des ministres des Finances, mais n'avait pas fait l'objet de discussions en profondeur.

Marchés suspendus à la Fed

La prudence est donc de mise alors que la Fed est sur le point de faire évoluer sa politique monétaire, jusqu'à présent ultra accommodante.

Et l'élément clef pour anticiper le calendrier de réduction des rachats obligataires reste bien évidemment le taux de chômage américain. Or, les marchés prendront connaissance aujourd'hui du rapport mensuel sur l'emploi américain. Le consensus table sur 177 000 créations de postes, en aout, contre 162 000 en juillet. Et plus encore qu'à l'habitude, le chiffre de cet après midi sera déterminant pour l' "avenir financier" du monde entier. S'il est très positif, c'est l'assurance que la FED commencera à fermer le robinet des liquidités lors de sa prochaine réunion de politique monétaire 17 septembre. S'il est moyen ou médiocre, la Fed pourrait retarder le processus du ralentissement de son quantitative easing. Quoi qu'il en soit, les marchés sont suspendus à l'évolution de la politique monétaire américaine qui dépend elle-même du marché de l'emploi de la première puissance mondiale.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :