Les variations de changes pèsent sur Casino

 |   |  303  mots
(Crédits : Reuters)
Le sort de Casino dans les émergents inquiètent les analystes. Lanterne rouge du SBF120, le titre chute de 3,88% à 73,58 euros.

MonFinancier

 

Casino Guichard fait figure de lanterne rouge au sein du SBF 120. Le titre dégringole de 3,88%, à 73,58 euros, plombé par les analystes de Morgan Stanley qui ont abaissé leur recommandation sur le dossier en passant de "pondération en ligne" à "sous-pondérer". L'objectif de cours a également été revu à la baisse, passant de 77 euros à 71 euros.

Les analystes s'inquiètent des difficultés des filiales du groupe de distribution dans les pays émergents en raison des effets de change au Brésil et des tensions politiques en Thaïlande.

 

Le handicap des devises émergentes 

Depuis le début de l'année, la forte volatilité des taux de changes et plus précisément, la chute des devises émergentes est en effet un sérieux handicap pour les multinationales présentes dans ces pays. Et ce quel que soit le secteur d'activité des entreprises.

La chute du réal brésilien a ainsi pesé sur la rentabilité de Vallourec tandis Seb, le numéro un mondial du petit équipement domestique souffre, très exposé aux variations des taux de changes, annonçait que la dépréciation des devises émergentes face à l'euro avait pénalisé les ventes du groupe en 2013 à hauteur de 116 millions d'euros.

 

Contraction des marges en France

Les analystes se montrent ainsi particulièrement vigilants face aux conséquences des variations de changes sur les comptes. C'est pourquoi Morgan Stanley révise à la baisse son objectif de cours sur Casino qui relaissé 46% de son chiffre d'affaires en Amérique Latine.

En France, où le groupe réalise 44% de son CA, la marge opérationnelle de Casino devrait encore se contracter dans les deux prochaines années pour tomber à 2,7% en 2015, contre 3,1% attendu en 2013, estiment les analystes.

 

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :