Bon, on fait le point ?

 |   |  337  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino.

Inutile de le répéter mais je vous le répète quand même: nous vivons et nous allons vivre une période historique pour l'économie et la finance mondiale.

Et je suis heureux que nous puissions la vivre ensemble, au quotidien, à travers cette newsletter.

Aujourd'hui la situation semble assez confuse et pourtant...elle est assez claire.

L'ÉCONOMIE MONDIALE
Sur ce sujet, enfin, tout est clair.
Tous les "spécialistes" se sont enfin rendus à notre avis, un avis que nous vous répétons depuis des mois: il n'y a plus de croissance.
Et il n'y aura plus de croissance.
La croissance est un vestige du passé.
Et vous savez pourquoi: démographie, technologie et révolution sociétale (millenials, écologie, déconsommation etc.)
Ça c'est une donnée massive si on veut se projeter dans l'avenir.
On l'analysera à nouveau, encore et toujours, dans les jours qui viennent.

LE COMBAT DÉSESPÉRÉ
Il n'y a plus de croissance.
Mais ni les politiques, ni les banques centrales ne peuvent l'admettre.
Ils font tout et ils vont tout faire pour retarder le déclin inéluctable de la croissance.
Pas question d'être le président ou le banquier central de la grande récession.
Ils veulent gagner du temps.
Et ils peuvent gagner du temps.
On ne peut plus renverser la tendance et "relancer" la croissance mais on peut gagner quelques mois, voire, comme aux Etats-Unis, quelques années.

LES BANQUES CENTRALES
se sont donc lancées dans une course désespérée à la liquidité.
La grande majorité des banques centrales mondiales est dans une spirale de baisse des taux.
Les encours d'emprunts à taux négatifs, d'état et maintenant d'entreprises, explosent.
ET ce n'est pas terminé.
Draghi va finir son mandat sur un feu d'artifice de baisses des taux et de "quantitative easing" mais en Europe c'est trop tard, comme au Japon.
Aux États-Unis...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :