Le problème chinois

 |   |  333  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Est-ce le fait du ralentissement de l'économie chinoise?

Est-ce le fait de la stratégie de dénonciation de la Chine par Trump?

Est-ce le fait qu'on s'est enfin réveillé et qu'on s'est aperçu que la Chine ne se contentait plus d'être "l'usine du monde" et de fabriquer des T-shirts à coûts bas?

Les États-Unis et maintenant l'Europe ont compris que la Chine était devenue un danger.

AU COEUR DE L'ACTUALITÉ
La Chine est au cœur de l'actualité.
Aux États-Unis tout d'abord.
Les négociations commerciales traînent en longueur.
Hier Washington annonçait qu'elles s'étaient tendues.
Pour une raison simple: il ne s'agit pas simplement de négociations commerciales.
Non. Les vrais problèmes sont la propriété intellectuelle et le pillage technologique.
Et sur ce sujet, la Chine ne veut rien céder.

AU COEUR DE L'EUROPE
En Europe aussi les relations se tendent.
Les Allemands se sont enfin réveillés et ont compris que la Chine n'était plus seulement un marché pour ses BMW, Mercedes, et pour ses machines-outils.
La Chine veut tout simplement remplacer l'Allemagne à l'exportation.
Et elle veut pénétrer plus profondément encore le marché européen.
Et pour éviter les barrières qui ne vont pas manquer de s'ériger, elle joue le contournement.
Avec un cheval de Troie.
L'Italie.

LE CHOIX ITALIEN
L'Italie a fait un choix lourd de conséquences.
Pour l'Italie.
Et pour l'Europe.
Elle a décidé de devenir l'antenne de la Chine en Europe.
En rejoignant le programme de la "route de la soie".
En ouvrant ses ports à la Chine.
En échange, elle recevra des financements et des soutiens à l'heure où l'Europe est en opposition avec le gouvernement italien.
C'est un vrai "game changer" géopolitique et économique.

DE PLUS EN PLUS DÉLIRANT
2 semaines
2 semaines seulement.
C'est le délai qu'a obtenu Theresa May....
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :