Nouveau record du Nasdaq et du S&P500 à Wall Street

La Bourse américaine a atteint des niveaux inédits lundi 29 avril, portés par des résultats d'entreprises supérieures aux attentes. Le Nasdaq a déjà engrangé 23% depuis le début de l'année.

2 mn

(Crédits : Carlo Allegri)

Wall Street a clôturé légèrement dans le vert lundi, portant le Nasdaq et le S&P 500 à des niveaux inédits à l'entame d'une semaine ponctuée de nombreux résultats d'entreprises, plusieurs indicateurs importants et une réunion de la Banque centrale américaine (Fed). Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'est apprécié de 0,19%, à 8.161,85 points tandis que l'indice élargi S&P 500 a progressé de 0,11%, à 2.943,03 points. Le Dow Jones Industrial Average a, lui, grappillé 0,04%, à 26.554,39 points.

"Le marché doit digérer en une semaine plus d'informations qu'en un mois entier", a relevé Art Hogan de National Holding en énumérant la publication des résultats d'environ 150 entreprises du S&P 500, la rencontre du Comité de politique monétaire de la Fed mardi et mercredi, et la publication du rapport mensuel sur l'emploi vendredi.

Hausse de 23% depuis janvier pour le Nasdaq

Au vu de toutes les incertitudes liées à ces événements, "il est presque surprenant de voir les indices continuer à gagner du terrain, même modestement", a-t-il ajouté.

Le S&P 500 a déjà gagné 17% depuis le début de l'année et le Nasdaq 23%.

"Les investisseurs sont peut-être en train de réévaluer comment les analystes ont pu autant rater leurs prévisions sur les résultats d'entreprises", a avancé M. Hogan.

Alors que près de la moitié des entreprises du S&P 500 avaient dévoilé vendredi leurs chiffres du premier trimestre, 77% d'entre elles ont publié des bénéfices supérieurs aux attentes des analystes. Conséquence: selon les nouvelles estimations compilées par le cabinet FactSet, les entreprises du S&P 500 devraient en moyenne faire part d'un repli de seulement 2,3% de leurs profits sur les trois premiers mois de l'année, contre une baisse de 3,9% attendue une semaine auparavant.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 30/04/2019 à 12:08
Signaler
Où l'on se demande à quoi servent les établissements financiers non américains en fait. Le monde est en crise, les états unis eux ont plus de 3% de croissance du coup la finance mondiale exulte... Personne ne percute ? Contempler l’Amérique r...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.