Plus de transparence pour l’assurance-vie

 |   |  335  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

C'est désormais officiel. Les députés ont validé l'article 21 de la loi Pacte, une liasse d'amendements visant à améliorer la concurrence entre les assureurs et la lisibilité de leurs contrats. Finalement, les contrats ne seront pas librement transférables, mais la transparence sera accrue.

TRANSFERT INTERNE
Le transfert d'un contrat d'assurance-vie sans perte d'antériorité fiscale pourra donc désormais se faire... chez un même assureur. Le gouvernement n'a jamais voulu d'une transférabilité totale des contrats, au motif que la mesure risquait de déstabiliser les assureurs.
Cette nouvelle mesure va permettre aux épargnants de transférer leurs fonds de vieux contrats vers un contrat plus récent plus rémunérateur.
Mais elle ne permettra pas de transférer les contrats bancaires surchargés en frais, peu performants et peu diversifiés, et qui représentent la moitié des encours en assurance-vie.

TRANSPARENCE
La vraie bonne nouvelle, c'est surtout l'obligation de transparence. Les assureurs seront désormais contraints d'informer les épargnants sur les rendements offerts sur l'ensemble de leurs contrats, qu'ils soient encore commercialisés ou non.
Les assureurs devront également jouer franc jeu sur les frais prélevés sur chaque contrat, en affichant pour chaque support, la performance brute de frais, la performance nette de frais, ainsi que les commissions prélevées sur une période passée.

ON VOUS DONNE LES RÉSULTATS...
en avance : vous allez découvrir que vous payez beaucoup trop de frais d'entrée et de frais de versements sur les unités de compte de vos contrats dits « grand public ».
Et vous allez apprendre qu'il y a des contrats sans frais d'entrée et sans frais d'arbitrage, avec des fonds en euros garantis parmi les plus performants du marché et plusieurs centaines de supports diversifiés.
Demandez une information gratuite sur l'assurance-vie sans frais d'entrée ni d'arbitrage

LE RETOUR DE LA VIOLENCE
Samedi...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :