Quand le marché plébiscite Thalès

 |   |  421  mots
(Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
La hausse des dépenses gouvernementales dans le domaine de la défense favorise l'activité du groupe.

Dans un marché parisien qui tente un rebond technique à la faveur d'une hausse de 0,66%, le titre Thalès se distingue parmi les meilleures performances, aidé par une recommandation positive de la part d'un broker qui considère que les tensions géopolitiques au Moyen-Orient sont de nature à soutenir les dépenses dans la défense.

Thalès s'octroie une performance de 2,37%, à 70,89 euros, soutenu par JP Morgan, qui a fait le point sur le secteur de l'aéronautique et de la défense, avec une nette préférence pour ce dernier segment. Thalès faisant parti des leaders européens de la fabrication et de la commercialisation d'équipements destinés aux secteurs de l'aérospatial, du transport, de la défense, il est naturel qu'une hausse des dépenses gouvernementales dans le domaine de la défense favorise l'activité du groupe.

Selon le bureau d'analyses, les tensions géopolitiques au Moyen-Orient sont de nature à soutenir les dépenses dans la défense. L'analyste a en conséquence relevé de manière significative son objectif de cours qui passe de 73 à 81 euros, tout en réitérant sa recommandation "surperformance".

La semaine dernière déjà, c'était Crédit Suisse qui révisait en nette hausse son objectif de cours de 68 à 80 euros sur le titre du groupe d'électronique de défense.

L'analyste justifie cette revalorisation du dossier par le fait que sur le seul quatrième trimestre 2015, Thales a accumulé plus de 3,1 milliards d'euros de nouveaux contrats, portant le total sur 2015 au double des niveaux de 2014 et de 2013'.

Crédit Suisse voit dans Thales une opportunité pour jouer une augmentation des dépenses militaires en Europe et des marchés actifs à l'exportation. Autre argument de taille pour miser sut Thalès plutôt que sur un comparable, le groupe de défense français bénéficie de la faiblesse de l'euro, ce qui améliore mécaniquement la compétitivité de ses produits.

Quoi qu'il en soit, le domaine de la défense et de sécurité et un secteur sur lequel mise les analystes puisqu'il affiche 11 recommandations positives sur 19 avis d'analystes, dont 7 neutres et seulement 1 seule négative. L'objectif moyen s'établit à 72,20 euros par action, le plus pessimiste visant 51 euros.

Nous avons fait un conseil spéculatif sur Thalès. Pour le retrouver, il suffit de cliquer ici .

Pas encore abonné ? Testez MonFinancier privé gratuitement pendant un mois !

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :