Au classement mondial de Shanghai, les universités françaises encore mal placées

 |   |  165  mots
Selon le fameux classement des universités mondiales dit "classement de Shanghai", dévoilé par Les Echos, la France n' a pas réussi à progresser. Au contraire.

Les universités françaises ont encore reculé dans le classement dit de Shanghai, qui évalue les différents établissements universitaires de la planète et que dévoilent Les Echos.

Les mêmes trois universités françaises (seulement) se placent parmi les cent premières, Paris VI (Pierre et Marie Curie), Paris XI (Paris Sud-Orsay) et l'Ecole normale supérieure (ENS). Si Paris VI gagne une place et monte à la 39ème, Paris XI descend de la 43ème à la 45ème place et l'ENS de la 70ème à la 71ème. Dans ce classement de 500 universités, on ne compte au total que vingt-deux établissements français.

Le trio de tête reste inchangé : Harvard numéro un, Berkeley en deuxième position qui double une troisième université américaine, Stanford. A noter que de nombreux universitaires, notamment en France, contestent la méthodologie utilisée pour établir ce classement. Les établissements anglophones y seraient mécaniquement favorisés par une partie des critères retenus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :