Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le ministre italien de l'Economie dément vouloir démissionner

reuters.com  |   |  325  mots
Le ministre italien de l'economie dement vouloir demissionner[reuters.com]
(Crédits : Stefano Rellandini)

ROME (Reuters) - Le ministre italien de l'Economie, Giovanni Tria, a démenti vendredi des rumeurs annonçant sa démission imminente.

"Ca n'existe pas", a dit le ministre.

Les rumeurs de départ de Giovanni Tria sont récurrentes depuis que le gouvernement composé par la Ligue d'extrême droite et le Mouvement 5 Etoiles (antisystème) a présenté ses prévisions économiques pour le budget en septembre dernier.

Le projet de budget 2019, qui prévoit un objectif de déficit budgétaire à 2,4% du produit intérieur brut, est rejeté par la Commission européenne.

Giovanni Tria, qui n'appartient ni à la Ligue ni au M5S, n'a pas participé jeudi à une réunion sur le budget entre le président du Conseil Giuseppe Conte et les deux dirigeants du M5S et de la Ligue, Luigi Di Maio et Matteo Salvini.

La Stampa écrit que le M5S réclame la démission de Tria, lui reprochant trop de concessions envers Bruxelles, mais que la Ligue s'oppose à son départ.

Luigi Di Maio a démenti vendredi que son parti souhaitait la démission du ministre de l'Economie, expliquant que ce dernier fait "du très bon travail" et qu'"on ne change pas une équipe qui gagne".

Il Giornale rapporte de son côté que Tria s'est plaint que chacune de ses décisions soit sans cesse remise en cause par les dirigeants de la Ligue et du M5S.

"Je ne peux plus supporter cela", aurait écrit Tria dans un texto envoyé à un ami de longue date, Renato Brunetta, ancien ministre et membre du parti Forza Italia de Silvio Berlusconi.

"On me tend sans arrêt des embuscades", a-t-il ajouté. "La seule chose qui m'intéresse est de sauver le pays. C'est ce qui me guide. Autrement, si ce n'était que moi..."

L'existence de ce texto a été démentie par Giovanni Tria.

(Jean-Stéphane Brosse pour le service français)