Téléchargez
notre application
Ouvrir

Nouveaux heurts à Hong Kong, un policier blessé par une flèche

reuters.com  |   |  375  mots
Nouveaux heurts a hong kong[reuters.com]
(Crédits : Adnan Abidi)

HONG KONG (Reuters) - Un policier a été blessé par une flèche dimanche à Hong Kong lors de violents heurts entre les forces de l'ordre et des manifestants retranchés dans un campus universitaire.

Les échauffourées, qui ont débuté samedi dans le quartier de Kowloon et se sont prolongées pendant la nuit, ont repris dans la matinée après quelques heures d'accalmie quand la police a tiré au gaz lacrymogène sur le campus.

Les contestataires ont répliqué par des jets de cocktails Molotov, dont certains ont enflammé des arbres.

Des militants ont été aperçus tirant des flèches depuis les toits de l'Université polytechnique, située près du tunnel routier qui relie la péninsule de Kowloon à l'île de Hong Kong.

La police a diffusé les images d'un de ses agents blessé au mollet par une flèche. Il a été hospitalisé.

A l'aide d'un canon à eau, les forces de l'ordre ont aspergé de liquide bleu les contestataires afin de les identifier pour les interpellations.

Cinq campus universitaires ont été occupés cette semaine par des étudiants et militants pro-démocratie mais tous ont été évacués samedi à l'exception de celui de l'Université polytechnique.

Hong Kong est depuis plus de cinq mois secouée par un mouvement de contestation dénonçant l'influence exercée par la Chine sur les affaires du territoire et réclamant le respect de principes démocratiques.

Les manifestations antigouvernementales, qui ont débuté en juin, sont devenues plus violentes au cours des dernières semaines. Le président chinois Xi Jinping a déclaré jeudi que la priorité à Hong Kong était le retour à l'ordre.

Des soldats chinois sont apparus pour la première fois dans les rues de Hong Kong samedi, en shorts et t-shirts, pour aider les habitants à évacuer des débris de barricades.

Jusqu'alors, les militaires n'étaient jamais sortis de leurs bases depuis le début de la contestation.

Les troupes chinoises ne sont apparues qu'à une seule reprise dans les rues de Hong Kong depuis la rétrocession de l'ancienne colonie britannique en 1997 : en 2018, pour participer au nettoyage des rues après un typhon.

(Jessie Pang, Scott Murdoch; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)