Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

reuters.com  |   |  418  mots
Bnp paribas est a suivre a paris[reuters.com]
(Crédits : Benoit Tessier)

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris et en Europe :

* ACCOR a annoncé jeudi de nouvelles mesures "drastiques" de réduction des coûts et l'annulation de son dividende au titre de l'exercice 2019 afin de faire face aux conséquences économiques de l'épidémie de coronavirus.

* RÉMY COINTREAU a prévenu jeudi que le résultat opérationnel courant de son exercice 2019-2020 pourrait chuter de 20% à 25% en raison de l'impact sur son activité de l'épidémie de coronavirus.

* BOUYGUES, ORANGE, ILIAD, ALTICE - La tenue des enchères pour l'attribution des fréquences mobiles 5G aux opérateurs télécoms français est décalée en raison de la crise sanitaire provoquée par l'épidémie de coronavirus, a annoncé jeudi le régulateur du secteur.

* BNP PARIBAS a annoncé jeudi qu'elle ne verserait pas de dividende au titre de l'exercice 2019 mais pourrait procéder après le 1er octobre à une distribution aux actionnaires prélevée sur les réserves.

* EDF a annoncé jeudi qu'il ne proposerait pas le paiement d'un dividende au titre de l'exercice 2019, hormis un acompte de 0,15 euro par action déjà versé en décembre dernier, en raison de la crise du coronavirus.

* SANOFI sera en mesure de produire des millions de doses d'hydroxychloroquine si les résultats des essais cliniques en cours confirment l'efficacité de ce médicament contre le Covid-19, déclare son directeur général dans une interview à Reuters.

Le groupe a fait état par ailleurs vendredi d'une étude indiquant que les données de phase III concernant Dupixent (dupilumab) montraient une amélioration significative de la dermatite atopique sévère chez les enfants âgés de 6 à 11 ans.

* Les valeurs de l'assurance, comme AXA, ALLIANZ ou GENERALI ou encore SCOR, pourraient réagir aux déclarations de l'EIOPA, l'autorité européenne du secteur, appelant assureurs et réassureurs à suspendre leurs dividendes comme leurs rachats d'actions et à envisager un report des bonus.

* DAIMLER a annoncé jeudi avoir signé un accord pour une ligne de crédit bancaire de 12 milliards d'euros afin d'accroître sa flexibilité financière pendant la crise du coronavirus.

* THYSSENKRUPP a annoncé une réduction de sa production d'acier et des mesures de chômage partiel.

* BEIERSDORF a annoncé à son tour renoncer à ses prévisions pour 2020 en raison de la pandémie de coronavirus en précisant que son chiffre d'affaires avait reculé de 3,6% sur un an au premier trimestre selon des données encore provisoires.

`