Téléchargez
notre application
Ouvrir

Une seconde vague possible en Iran si la population baisse la garde

reuters.com  |   |  233  mots
Une seconde vague possible en iran si la population baisse la garde[reuters.com]
(Crédits : Wana News Agency)

DUBAI (Reuters) - L'Iran pourrait devoir affronter une deuxième vague épidémique, plus forte que la première, si la population ignore les recommandations sanitaires et les règles de distanciation physique pour freiner la propagation du coronavirus, a prévenu lundi le ministre iranien de la Santé, Saeed Namaki.

Sa mise en garde intervient alors que le dernier bilan officiel fait état lundi de 2.979 cas de contamination supplémentaires par rapport à dimanche, une hausse sans précédent depuis plus de trois mois.

Depuis le début de l'épidémie, le SARS-CoV-2 a contaminé 154.445 personnes en Iran.

Le pays a parallèlement enregistré 81 décès supplémentaires, pour un bilan total de 7.878 morts.

La république islamique, l'un des pays les plus touchés par la pandémie dans cette région du globe, a entamé en avril un processus de déconfinement. Mais le rythme des nouvelles infections est reparti à la hausse au mois de mai, une évolution que le gouvernement a attribué à l'augmentation du nombre de tests de dépistage.

"L'épidémie n'est pas encore terminée et pourrait revenir à tout moment plus forte qu'avant", a prévenu Saeed Namaki lors d'une conférence de presse télévisée. "Si notre population échoue à respecter les protocoles sanitaires, nous devrons nous préparer au pire", a ajouté le ministre.

(Parisa Hafezi; version française Henri-Pierre André)

`