Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le président turc prend encore Emmanuel Macron pour cible sur l'islam

reuters.com  |   |  301  mots
Le president turc prend encore emmanuel macron pour cible sur l'islam[reuters.com]
(Crédits : Murad Sezer)

ISTANBUL (Reuters) - Le président turc Recep Tayyip Erdogan a une nouvelle fois pris pour cible dimanche à son homologue français en déclarant qu'Emmanuel Macron s'était "égaré" en raison de ses positions envers les musulmans et l'islam.

Samedi, lors d'une congrès de son parti dans le centre de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan s'en était déjà pris au président français en affirmant qu'Emmanuel Macron avait besoin de soigner sa santé "mentale", des propos qui ont poussé la France à rappeler pour consultation son ambassadeur à Ankara.

"Le responsable de la France s'est égaré. Il parle d'Erdogan toute la journée. Regardez-vous d'abord et regardez où vous allez. J'ai dit hier à Kayseri, c'est un cas et il doit vraiment être examiné", a déclaré le président turc lors d'un discours télévisé.

Emmanuel Macron et son gouvernement se sont attelés en octobre à combattre le "séparatisme islamiste" au sein de la communauté musulmane en France.

Recep Tayyip Erdogan avait déjà condamné début octobre les propos d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste", qu'il avait qualifiés de "provocation" en dénonçant "l'impertinence" de son homologue français.

La France a depuis été secouée par la décapitation du professeur d'histoire Samuel Paty par un militant islamiste qui avait montré des caricatures du prophète Mahomet lors d'un cours sur la liberté d'expression.

L'Elysée a jugé inadmissibles les propos tenus samedi par Recep Tayyip Erdogan.

"Ce comportement est inadmissible, a fortiori de la part d'un pays allié", a souligné Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères, dans un communiqué.

Le Quai d'Orsay a aussi indiqué que l'ambassadeur français en Turquie serait dès ce dimanche à Paris pour consultation.

(Daren Butler, version française Matthieu Protard)