Téléchargez
notre application
Ouvrir

La Banque du Liban ne pourra pas maintenir ses subventions plus de deux mois

reuters.com  |   |  265  mots
La banque du liban ne pourra pas maintenir ses subventions plus de deux mois[reuters.com]
(Crédits : Mohamed Azakir)

BEYROUTH (Reuters) - La Banque du Liban ne pourra maintenir ses subventions sur les produits importés que pendant deux mois, faute de réserves de change suffisantes, a averti mardi le gouverneur de la banque centrale, Riad Salamé, en exhortant l'Etat à présenter un plan d'urgence.

La Banque du Liban puise dans ses réserves en devises pour subventionner un certain nombre de produits de base et de produits importés comme le carburant, la farine ou les médicaments.

"Nous avons la capacité de maintenir les subventions pendant deux mois", a déclaré mardi Riad Salamé à la chaîne de télévision saoudienne Al Hadath.

"Cette question doit être posée à ceux qui sont en charge de ce pays", a-t-il ajouté à propos de ces subventions. Il a précisé que les députés devaient se réunir dans le courant de la semaine pour commencer à élaborer un plan.

Le Liban traverse depuis plus d'un an une grave crise financière qui a fait plonger la valeur de la livre libanaise, paralysé les banques et fait grimper l'inflation.

A la veille d'une visioconférence à but humanitaire organisée par la France, Riad Salamé a déclaré que la Banque du Liban était prête à présenter les comptes du gouvernement libanais en vue d'un audit mais qu'en revanche, la divulgation des comptes des établissements bancaires nécessitait un changement de législation.

Les donateurs du Liban exigent un audit de la banque centrale, entre autres réformes, en échange d'une aide.

(Ellen Francis et Laila Bassam; version française Jean-Stéphane Brosse)