Téléchargez
notre application
Ouvrir

Tod's dit n'avoir conclu aucun accord avec LVMH

reuters.com  |   |  270  mots
Tod's dit n'avoir conclu aucun accord avec lvmh[reuters.com]
(Crédits : Tony Gentile)

MILAN (Reuters) - Tod's pourrait développer des coopérations avec LVMH mais aucune discussion en ce sens n'est en cours et aucune décision n'a été prise, a déclaré mercredi un dirigeant du groupe italien.

Tod's a annoncé le mois dernier que LVMH allait porter sa participation dans son capital à 10%, une opération présentées par plusieurs sources comme l'expression d'un "soutien amical" du géant français mais qui a ravivé les spéculations sur la possibilité d'un rachat.

Emilio Macellari, directeur financier de Tod's, a déclaré aux analystes financiers mercredi à l'occasion de la présentation du chiffre d'affaires trimestriel que les deux groupes "parlent le même langage" et pourraient développer leurs coopérations industrielles ou commerciales, par exemple en partageant des espaces de vente dans des centres commerciaux.

"Il existe une possibilité raisonnable pour que nous fassions des choses ensemble à l'avenir", a-t-il dit. Mais il a ajouté que "rien n'a été décidé ou discuté avec LVMH pour l'instant".

Le groupe italien a vu son chiffre d'affaires chuter de près d'un tiers en 2020, l'une des pires performances du secteur et la cinquième baisse annuelle consécutive.

Sur les trois premiers mois de cette année, Tod's a enregistré des ventes de 178,7 millions d'euros, en hausse de 19% sur un an à taux de change constants selon les chiffres publiés mercredi.

Ce rebond est légèrement plus soutenu qu'anticipé par le marché mais il reste insuffisant pour ramener les ventes à leur niveau d'avant la pandémie. Elles avaient atteint 216 millions d'euros au premier trimestre 2019.

(Claudia Cristoferi, version française Marc Angrand)