Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les Etats-Unis sanctionnent des soutiens financiers du Hezbollah libanais

reuters.com  |   |  271  mots
Les etats-unis sanctionnent des soutiens financiers du hezbollah libanais[reuters.com]
(Crédits : Pool)

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis ont annoncé vendredi imposer des sanctions à des réseaux de financement du Hezbollah au Liban et au Koweït, ainsi qu'à des "facilitateurs" financiers et des sociétés écran qui travaillent au bénéfice du groupe libanais et de son parrain iranien.

Parmi les personnes visées par le département du Trésor américain figure l'homme d'affaires Morteza Minaye Hashemi, installé en Chine d'où il contribue à financer la force Al Qods, l'unité d'élite des Gardiens de la révolution iraniens, selon Washington.

Deux ressortissants chinois qui ont aidé Hashemi à ouvrir des comptes bancaires et ont servi de porte-noms pour ses sociétés implantées à Hong Kong et en Chine continentale se sont également vu imposer des sanctions.

"Ces réseaux ont blanchi des dizaines de millions de dollars grâce aux systèmes financiers régionaux, mené des opérations des change ainsi que du commerce d'or et de matériel électronique au bénéfice du Hezbollah comme de (la force Al Qods)", déclare le secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken, dans un communiqué.

"Le Hezbollah utilise les fonds fournis par ces réseaux pour financer des activités terroristes et entretenir l'instabilité au Liban et dans l'ensemble de la région", ajoute-t-il.

Les sanctions imposées par le département du Trésor incluent la saisie des biens détenus aux Etats-Unis par les individus et les entités concernés, ainsi que l'interdiction de toute transaction avec eux.

(Lisa Lambert, David Brunnstrom et Daphne Psaledakis, version française Tangi Salaün, édité par Sophie Louet)