Téléchargez
notre application
Ouvrir

Michelle Bachelet tire de nouveau la sonnette d'alarme sur la Birmanie

reuters.com  |   |  216  mots
Michelle bachelet tire de nouveau la sonnette d'alarme sur la birmanie[reuters.com]
(Crédits : Denis Balibouse)

(Reuters) - Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, a lancé jeudi un nouvel appel à la communauté internationale pour éviter une catastrophe en Birmanie, où les combats s'intensifient entre la junte militaire et l'opposition.

Ce n'est pas la première fois que Michelle Bachelet alerte sur la situation des droits humains dans le pays depuis le coup d'Etat de l'armée birmane en février dernier. Elle s'était notamment inquiétée en avril d'un scénario à la syrienne, craignant que la répression ne dégénère en conflit civil.

"Les conséquences nationales sont terribles et tragiques. Les conséquences régionales pourraient également être profondes", déclare-t-elle jeudi dans un communiqué.

"La communauté internationale doit redoubler ses efforts pour rétablir la démocratie et empêcher un conflit plus large avant qu'il ne soit trop tard", souligne-t-elle.

En juillet dernier, devant le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies à Genève, Michelle Bachelet avait fait état de 900 personnes tuées, de quelque 200.000 personnes contraintes de fuir sous la menace de l'armée.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) estime pour sa part que plus de six millions de personnes ont besoin d'aide alimentaire en Birmanie.

(Reportage Martin Petty; version française Olivier Sorgho, édité par Sophie Louet)