Téléchargez
notre application
Ouvrir

À Wall Street, le Dow Jones tombe au plus bas de l'année

reuters.com  |   |  269  mots
Photo d'archives montrant une plaque de rue de wall street pres de la bourse de new york[reuters.com]
(Crédits : Brendan Mcdermid)

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York poursuit son repli en début de séance vendredi, les investisseurs continuant de réduire leur exposition aux actions face à la perspective de plus en plus nette d'une récession et d'une dégradation des résultats des sociétés cotées dans le contexte de la remontée des taux d'intérêt.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 348,87 points, soit 1,16%, à 29.727,81, au plus bas depuis le début de l'année.

Le Standard & Poor's 500 recule de 1,25% à 3.711 et le Nasdaq Composite cède 1,06% à 10.949,27.

La baisse des actions américaines, alimentée par les craintes liées à la guerre en Ukraine et à l'inflation, s'est accélérée avec les annonces de la Réserve fédérale mercredi, qui alimentent la crainte que la banque centrale mette plus longtemps qu'anticipé à faire baisser l'inflation, au risque de déclencher une récession.

Le Dow Jones a perdu plus de 18% depuis le 1er janvier, le S&P 500 et le Nasdaq plus de 21% et 29% respectivement. Et baisse n'est peut-être pas finie, puisque Goldman Sachs a abaissé sa prévision pour le S&P 500 fin 2022 de 16%, à 3.600 points, soit près de 4% en dessous du niveau actuel.

Parmi les grandes valeurs technologiques et de croissance, Alphabet perd 0,81%, Apple 1,02%, Amazon 1,5% et Tesla 2,18%.

Parmi les valeurs bancaires, qui risquent de souffrir elles aussi en cas de récession, Morgan Stanley abandonne 2,06%.

L'indice de volatilité du CBOE, baromètre très suivi de l'anxiété des investisseurs, est en hausse à 28,16 points.

(Rédigé par Marc Angrand)