Iran : La France appelle ses ressortissants à quitter le pays, annonce le Quai d'Orsay

reuters.com  |   |  202  mots
Manifestation de solidarite avec les manifestants anti-gouvernementaux iraniens, a paris.[reuters.com]
(Crédits : Christian Hartmann)

PARIS (Reuters) - La France invite ses ressortissants de passage en Iran à quitter le pays dans les meilleurs délais en raison de risques d'arrestations et de détention arbitraire, a fait savoir vendredi le Quai d'Orsay.

"Tout visiteur français, y compris binational, s'expose à un risque élevé d'arrestation, de détention arbitraire et de jugement inéquitable", indique le ministère des Affaires étrangères sur son site internet. "Ce risque concerne également les personnes effectuant une simple visite touristique."

"En cas d'arrestation ou de détention, le respect des droits fondamentaux et la sécurité des personnes ne sont pas garantis", ajoute le ministère.

Le Quai d'Orsay précise que l'ambassade de France à Téhéran une capacité "très contrainte" pour assurer la protection consulaire des ressortissants arrêtés ou détenus dans le pays.

"En outre, une présence consulaire aux audiences lors d'un éventuel procès n'est pas garantie et les avocats sollicités peuvent être soumis à de fortes contraintes", ajoute le ministère.

La France a une nouvelle fois exigé vendredi la libération de deux ressortissants français arrêtés en mai dernier et "détenus arbitrairement" en Iran.

(Reportage Matthieu Protard)

tag.dispatch();