Accord entre Airbus et le PNF après des soupçons de corruption en Libye et au Kazakhstan

reuters.com  |   |  128  mots
Photo d'archives du logo d'airbus a blagnac[reuters.com]
(Crédits : Benoit Tessier)

PARIS (Reuters) - Airbus a annoncé jeudi avoir conclu une convention judiciaire d'intérêt public (CJIP) avec le Parquet national financier (PNF) en vertu duquel le groupe évite des poursuites pénales pour des soupçons de corruption en Libye et au Kazakhstan.

La CJIP est désormais soumise à l'approbation des tribunaux, a précisé Airbus.

En cas de validation, un juge fixera alors le montant de l'amende que l'avionneur européen devra payer pour l'abandon des charges.

Airbus avait confirmé fin octobre qu'il négociait avec les autorités une CJIP après des soupçons sur le versement de pots-de-vin en lien avec des transactions passées en Libye et au Kazakhstan.

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Sophie Louet et Blandine Hénault)

tag.dispatch();