La Chine pourrait disposer de 1.500 têtes nucléaires en 2035, dit le Pentagone

reuters.com  |   |  241  mots
Le pentagone a washington[reuters.com]
(Crédits : Joshua Roberts)

WASHINGTON (Reuters) - La Chine disposera probablement de 1.500 têtes nucléaires d'ici à 2035 si elle continue à en construire au rythme actuel, selon un rapport rendu public mardi par le Pentagone.

Le rythme rapide auquel l'armée chinoise s'équipe d'armes atomiques "pose la question de savoir si (les Chinois) se détournent d'une stratégie qui reposait sur ce qu'ils appellent une dissuasion légère et efficace", a déclaré un responsable américain en commentant le rapport devant la presse.

Selon le rapport du Pentagone, qui se penche sur l'activité de l'armée chinoise en 2021, Pékin dispose actuellement de plus de 400 têtes nucléaires.

Au rythme actuel, le stock devrait s'élever à 1.000 en 2030 et 1.500 en 2035, alors que le président Xi Jinping s'est engagé lors du récent congrès du Parti communiste chinois à renforcer la capacité de dissuasion stratégique de son pays.

La Chine, qui souligne qu'elle possède beaucoup moins de missiles nucléaires que les Etats-Unis et la Russie, s'est dite par le passé ouverte au dialogue sur le sujet, mais à condition que Washington réduise son propre stock.

L'armée américaine dispose de 3.700 têtes nucléaires, dont environ la moitié sont déployées sur le terrain, selon les données du centre de réflexion Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI).

(Rédigé par Idrees Ali et Phil Stewart, version française Tangi Salaün, édité par Nicolas Delame)

tag.dispatch();