Téléchargez
notre application
Ouvrir

Cinq inculpations en Belgique pour des matches de foot truqués

reuters.com  |   |  411  mots
Cinq inculpations en belgique pour des matches de foot truques[reuters.com]
(Crédits : Peter Cziborra)

BRUXELLES (Reuters) - La justice belge a inculpé jeudi un arbitre et quatre autres personnes soupçonnées d'avoir truqué des matches du championnat de football belge dans le cadre d'une vaste enquête sur de possibles fraudes financières liées à des transferts de joueurs et de possibles rencontres arrangées.

Le parquet fédéral précise que les suspects inculpés jusqu'à présent sont l'arbitre Sébastien Delferière, l'agent de joueurs Dejan Veljkovic et des dirigeants des clubs du FC Malines et de Waasland-Beveren, qui se sont affrontés lors du dernier match de la saison 2017-2018.

Dix-sept autres personnes doivent encore être présentées à un juge d'instruction dans le cadre de cette enquête, ajoute-t-il dans un communiqué.

Trois mois après la demi-finale de Coupe du monde perdue par l'équipe nationale de Belgique contre la France, ce scandale fait la "une" des médias belges.

L'ancien capitaine des "Diables rouges", Vincent Kompany, a dit à la chaîne VTM ne pas être surpris par ces révélations.

"Le lien est étroit avec les pratiques en vigueur dans les milieux du trafic d'êtres humains, de drogue ou dans la prostitution. (...) Il y a beaucoup de gens bien intentionnés mais aussi de mauvaises personnes qui tournent autour du foot", a dit le joueur de Manchester City.

Les inculpations interviennent après les 44 perquisitions menées mercredi dans l'ensemble de la Belgique.

Pendant ces opérations, menées par 184 policiers, divers objets ont été saisis, dont des montres de luxe, des bijoux et de l'argent liquide, indique le communiqué du parquet fédéral.

"Des boites vides ayant contenu des montres de luxe d'une valeur totale de 8 millions d'euros ont également été trouvées", ajoute-t-il.

D'autres perquisitions ont parallèlement été menées en France, au Luxembourg, à Chypre, au Monténégro, en Serbie et en Macédoine.

L'enquête, dirigée par un juge d'instruction du Limbourg, a débuté fin 2017 à la suite d'un rapport de l'unité des fraudes sportives de la police fédérale belge sur des présomptions de "transactions financières suspectes" entre clubs, avec commissions occultes portant sur les transferts et les salaires de joueurs et d'entraîneurs.

La Ligue Jupiler, le nom officiel de la première division belge, est un vivier majeur pour les grands championnats européens.

(Philip Blenkinsop, avec Yves Clarisse à Paris; Henri-Pierre André et Tangi Salaün pour le service français)