Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le bilan de l'incendie criminel de Kyoto passe à 34 morts

reuters.com  |   |  205  mots
Le bilan de l'incendie criminel de kyoto passe a 34 morts[reuters.com]
(Crédits : Kim Kyung Hoon)

KYOTO, Japon (Reuters) - Le bilan de l'incendie criminel dans un studio d'animation de Kyoto, dans l'ouest du Japon, s'est alourdi, passant à 34 morts, alors que la plupart des victimes étaient dans leur vingtaine ou leur trentaine, rapporte samedi la chaîne publique NHK.

Cet acte criminel contre le studio Kyoto Animation - qui réalise plusieurs séries à succès telles que "Sound! Euphonium" ou "Free! Road to the World" et des films comme "The Dream", dont la sortie est prévue en juillet - est le plus meurtrier commis au Japon depuis 2001.

Selon la presse japonaise, l'homme soupçonné d'avoir allumé l'incendie a agi pour se venger du plagiat de son roman. La police a confirmé l'identité du suspect comme étant Shinji Aoba, sans fournir plus de détails.

Quinze des victimes avaient moins de 30 ans et onze autres avaient moins de 40 ans, rapporte NHK. Six victimes avaient la quarantaine et une autre avait au moins 60 ans. L'âge de la dernière victime, un homme qui a succombé à ses blessures à l'hôpital, n'était pas connu.

Le studio comptait 160 employés avec une moyenne d'âge de 33 ans, peut-on lire sur son site internet.

(Tim Kelly; Arthur Connan pour le service français)