Téléchargez
notre application
Ouvrir

Sanchez n'obtient pas la confiance du Parlement espagnol

reuters.com  |   |  268  mots
Podemos ne soutiendra pas sanchez lors du scrutin de mardi[reuters.com]
(Crédits : Sergio Perez)

MADRID (Reuters) - Le Parlement espagnol a refusé comme prévu de confirmer Pedro Sanchez à la tête du gouvernement, mardi, ouvrant la voie à un second vote jeudi à la majorité simple.

Pour conserver sa fonction de président du gouvernement dès ce mardi, le chef de file du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) devait recueillir le soutien d'au moins 176 des 350 députés.

La tâche de Pedro Sanchez apparaissait impossible, le PSOE n'ayant pas obtenu la majorité absolue lors des élections législatives d'avril qu'il a remportées. Son principal allié potentiel, Podemos, avait en outre annoncé qu'il ne voterait pas la confiance.

Le dirigeant socialiste a obtenu 124 voix contre 170 et 52 abstentions.

Les négociations entre les socialistes et le parti de la gauche radicale se poursuivent en vue de former une coalition gouvernementale.

Qu'il y ait accord ou pas, un autre vote sera organisé jeudi pour confirmer Pedro Sanchez à la tête du gouvernement.

Cette fois, la majorité simple sera suffisante mais s'il obtient moins de voix que le total des votes contre, il sera battu. Dans ce cas, il pourra soit convoquer un autre vote aux Cortes en septembre, soit se prononcer pour de nouvelles élections législatives.

Le chef de file Podemos, Pablo Iglesias, a prévenu lundi que son parti n'accepterait pas de jouer un rôle "décoratif" au sein d'un gouvernement de coalition et qu'il ne se satisfaisait pas des postes de ministres qui lui ont été proposés jusqu'à présent.

(Belén Carreño et Ingrid Melander, Nicolas Delame et Tangi Salaün pour le service français)