Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les Russes capturés en Biélorussie allaient en Amérique latine selon Moscou

reuters.com  |   |  254  mots

MOSCOU (Reuters) - Le groupe de ressortissants russes capturés la semaine dernière en Biélorussie et présentés par Minsk comme des mercenaires faisait route vers l'Amérique latine, a déclaré lundi un diplomate russe qui les a rencontrés.

Les autorités biélorusses accusent cette trentaine d'hommes d'avoir fomenté un complot visant à déstabiliser l'ancienne république soviétique à l'approche de l'élection présidentielle du 9 août.

Moscou rejette ces accusations et réclame des explications.

Les relations sont tendues entre les deux pays depuis l'échec de négociations sur un contrat de fourniture d'hydrocarbures l'an dernier.

Le président biélorusse sortant, Alexandre Loukachenko, qui fait face à une contestation croissante, est soupçonné de crier au complot pour mieux réprimer l'opposition.

Selon Kirill Pletniev, un diplomate cité par l'agence de presse russe RIA, la destination finale des Russes capturés dans la nuit du 28 au 29 juillet était "l'un des Etats de la région Amérique latine", qui il n'a pas identifié.

La Russie entretient des relations étroites avec plusieurs pays sud-américains comme Cuba ou le Venezuela.

Vendredi, le chef des enquêteurs biélorusses chargé du dossier avait fait état de "versions contradictoires" données par les suspects. Onze d'entre eux avaient dit faire route vers le Venezuela, quinze autres vers la Turquie, deux vers Cuba et un vers la Syrie. L'un a dit ignorer sa destination, et trois autres ont refusé de parler.

(Maxim Rodionov; version française Jean-Stéphane Brosse)