Téléchargez
notre application
Ouvrir

Petrobras-Bolsonaro limoge de nouveau le président espérant influencer le prix du pétrole

reuters.com  |   |  370  mots
Petrobras: bolsanaro limoge de nouveau le president esperant influencer le prix du petrole[reuters.com]
(Crédits : Paulo Whitaker)

(Corrige coquille dans le titre)

SAO PAULO (Reuters) - Caio Mario Paes de Andrade, haut fonctionnaire du ministère brésilien de l'Économie, sera le prochain président de la compagnie pétrolière publique Petrobras, a déclaré le gouvernement lundi, son prédécesseur ayant occupé le poste pendant moins de deux mois.

Caio Mario Paes de Andrade succédera à Jose Mauro Coelho, choisi pour diriger la première compagnie pétrolière brésilienne début avril, devenant ainsi son quatrième président au cours des deux dernières années.

Selon les analystes, ce remaniement est la dernière tentative du président Jair Bolsonaro pour influencer la politique de tarification du pétrole de Petrobras, afin de renforcer ses chances de réélection dans un contexte d'inflation galopante.

Le ministère des Mines et de l'Énergie a déclaré dans un communiqué annonçant le remaniement que le Brésil était confronté à une volatilité extrême sur le marché du pétrole et du gaz. Il n'a pas précisé la raison de l'éviction de Jose Mauro Coelho, ni la date à laquelle le nouveau président prendra officiellement ses fonctions.

Caio Mario Paes de Andrade, qui a fait ses études aux États-Unis, conseillait auparavant le ministre de l'Économie Paulo Guedes sur la gouvernance numérique et était en lice pour le poste de président au début du mois d'avril, lorsque Jose Mauro Coelho a été choisi.

Petrobras devra d'abord élire Caio Mario Paes de Andrade à son conseil d'administration, car selon les règles de la société, seuls les membres du conseil d'administration peuvent être nommés président.

Avec la flambée des prix à la consommation, y compris de l'énergie, qui contribue à une inflation à deux chiffres, et à l'approche des élections présidentielles d'octobre, Jair Bolsonaro s'est insurgé contre les bénéfices de Petrobras, qui se chiffrent en milliards de dollars.

Mais jusqu'à présent, ses mesures visant à remplacer les responsables de Petrobras ont eu peu d'impact sur les prix de l'essence et du diesel de la société.

(Reportage Carolina Pulice, Gabriel Araujo et Peter Frontini, version française Lou Phily, édité par Kate Entringer)

2 mn