Age de départ à la retraite : Elisabeth Borne vise toujours 65 ans mais…

Elisabeth Borne a commencé à lever le voile sur la réforme des retraites qui sera présentée le 15 décembre. Sur la question incandescente de l'âge de départ, la Première ministre rappelle l'objectif d'arriver à 65 ans, tout en se disant ouverte à des aménagements. Explications.
La Première ministre vise un âge légal de départ à la retraite de 65 ans en 2031 grâce à un report progressif.
La Première ministre vise un âge légal de départ à la retraite de 65 ans en 2031 grâce à un report progressif. (Crédits : Reuters)

Elisabeth Borne a révélé les premiers contours de la réforme des retraites à venir dans son interview au Parisien publiée ce vendredi. La cheffe du gouvernement tranche notamment sur la question des régimes spéciaux. En outre, le texte à venir prévoit leur suppression pour « la Banque de France, la RATP, les salariés des Industries électriques et gazières (IEG)... », prévient-elle.

La Première ministre affiche la même fermeté sur la « nécessité de faire cette réforme »« Les chiffres sont là, ils sont implacables. On a un déficit qui dépassera les 12 milliards d'euros en 2027 et continuera à se creuser si l'on ne fait rien », s'alarme Elisabeth Borne qui, au-delà des considérations budgétaires, justifie ce projet de loi par ses retombées sur l'emploi des seniors.

Amélioration attendue de l'emploi des seniors

« Quand on décale l'âge de départ à la retraite, on améliore l'emploi des seniors puisqu'ils deviennent employables plus longtemps par leurs entreprises. Le taux d'emploi des seniors a augmenté de 20 points avec les réformes successives des retraites de 2003 et de 2010 les réformes successives », précise Bertrand Martinot, économiste spécialiste du marché du travail à l'Institut Montaigne.

Lancé dans sa course au plein-emploi d'ici à 2027, le gouvernement table sur un calendrier serré, espérant tirer le plus vite possible les bénéfices économiques de sa réforme. L'exécutif planifie ainsi la présentation de la loi le 15 décembre, son examen au printemps et une entrée en vigueur avant l'été pour les générations nées à partir du deuxième semestre 1961.

Membre du gouvernement d'Edouard Philippe au moment de la réforme de 2019-2020, qui s'était heurtée à une vive contestation sociale avant d'être abandonné sur fond de pandémie, la locataire de Matignon se défend d'être inflexible. La question brûlante du report de l'âge de départ à la retraite n'est pas encore tranchée. L'objectif de la campagne présidentielle d'un « report progressif de l'âge de départ à la retraite de 62 à 65 ans d'ici 2031, c'est ce qui permet de ramener le système à l'équilibre dans les dix ans » est toutefois confirmé.

Différents scénarios à l'étude sur l'âge

En même temps, « s'il y a un autre chemin proposé par les organisations syndicales et patronales qui permette d'atteindre le même résultat, on l'étudiera », tempère Elisabeth Borne. Alors que les concertations avec les partenaires sociaux se poursuivent sans grandes avancées, elle se dit à l'écoute d'un report de l'âge à 64 ans assorti d'un allongement de la durée de cotisations. Pourtant, les options sont limitées sur ce point.

« On arrive au bout des possibilités d'allongement de la durée de cotisation. Les actifs qui finissent leurs études supérieures et commencent à travailler de plus en plus tard. Si on étend encore la durée de cotisation de 43 à 45 ans, les gens finiront par partir à la retraite à 70 ans », observe Bertrand Martinot.

De nouveaux critères pour partir plus tôt à la retraite

A l'approche d'une âpre bataille parlementaire, Matignon veut aussi souder ses troupes en donnant des gages à l'aile gauche de la majorité. Pour ne pas cristalliser les tensions autour du report de l'âge de départ à la retraite, que rejettent tous les syndicats, le gouvernement propose d'étendre les critères pour partir plus tôt à la retraite.

« Pour tenir compte de la situation des salariés qui ont commencé à travailler tôt, ce qu'on appelle le système des "carrières longues" permettant de partir deux ans ou quatre ans avant l'âge légal de la retraite, ce principe sera maintenu et même assoupli pour ceux qui ont vraiment commencé à travailler très tôt », fait valoir Elisabeth Borne qui envisage également d'intégrer les congés parentaux dans les périodes de cotisations. Est aussi évoquée une révision des facteurs de pénibilité.

« Jusqu'à présent, on se focalise exclusivement sur la pénibilité des métiers physiques. Il serait pertinent de prendre en compte l'usure psychologique qui s'étend dans le monde du travail », suggère Bertrand Martinot de l'Institut Montaigne, qui rappelle que les troubles psychologiques constituent désormais la première cause des longs arrêts maladie. Sur ce point comme sur la question de l'âge de départ, tout est encore ouvert d'ici au 15 décembre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 44
à écrit le 07/12/2022 à 12:20
Signaler
Depuis Sarkozy les Trois Nuls Successifs ont réussi l'exploit de supprimer une bonne part de l'attrait du travail (salaires en berne, droits sociaux amputés, capital favorisé contre le travail, conditions de travail dégradées) et pourtant malgré ces ...

à écrit le 05/12/2022 à 13:31
Signaler
Les années 60-65 ont toujours été sacrifiées par les politiques, ce n'est pas maintenant que cela va changer! Sans compter que l'espérance de vie s'effondre partout dans le monde de 2 à 3 ans (sauf en France mais on connait depuis tchernobyl) . La s...

à écrit le 04/12/2022 à 18:52
Signaler
Il y aurait selon des sondages une majorité de gens contre cette réforme comme d'ailleurs toutes les réformes. Très bien; Laissons donc inchangé les conditions de départ et laissons les gens qui partiront à la retraite voir leurs retraites fondre à v...

le 04/12/2022 à 20:18
Signaler
Oui la majorité qui ne va pas voter et qui se plaignent après... Ils avaient qu'à aller vo5er contre Macron surtout au second tour...

le 04/12/2022 à 21:42
Signaler
C'est un biais d'action. Il y a eu déjà des réformes notamment Touraine en 2014 qui font qu'un jeune ne partira de toute façon pas à la retraite avant 66 ou 67 ans. Ceci dit en 40 ans de vie politique, il y a le temps de se passer beaucoup de choses.

le 05/12/2022 à 10:24
Signaler
"Il y aurait selon des sondages une majorité de gens contre cette réforme comme d'ailleurs toutes les réformes." Logique puisque le mot "réforme" est synonyme de régression pour les gens concernés par elle ,comme celle de la retraite en ce moment....

à écrit le 04/12/2022 à 14:56
Signaler
S'ils veulent faire des économies, ils n'ont qu'a alloué une pension de retraite forfaitaire égale pour tous, a 60 ans, sans cessation d'activité si, en capacité ; et, venir sur une cotisation proportionnelle au salaire pour inciter à la modération s...

à écrit le 04/12/2022 à 10:31
Signaler
Bien sûr cette réforme ne va concerner que les salariés sans pouvoir de nuisance, les personnels des régimes spéciaux ne risquent rien sinon grève des transports et des centrales EDF ouf ! Je m'étonne que l'opposition ne demande pas comme condition p...

le 04/12/2022 à 11:28
Signaler
Certains régimes spéciaux sont déjà concerné : la sncf - contrairement à la ratp- les salariés sédentaires - hors conducteurs /contrôleurs qui ont des horaires en 3x8 sam/dim / fêtes comprises- suivent la durée des salariés du privé. Ce qui diffère ...

le 04/12/2022 à 11:30
Signaler
Au lieu de fonctionner en individualiste soyez collectif et faites grève !! En Allemagne les salariés du privés ont menacé faire grève et leur gouvernement et patronat a céder : 8% d augmentation de salaire !!

le 04/12/2022 à 11:31
Signaler
Au lieu de fonctionner en individualiste - typiquement français —soyez collectif et faites grève !! En Allemagne les salariés du privés ont menacé faire grève et leur gouvernement et patronat a céder : 8% d augmentation de salaire !!

à écrit le 04/12/2022 à 8:23
Signaler
Le locataire de l'Elysée est toujours adepte du ruissellement (si tout commence par lui ;-), et croit toujours que le travail des uns fait le travail des autres ! Mais, bien au contraire, c'est le repos des uns qui fournit du travail aux autres et pe...

à écrit le 04/12/2022 à 8:19
Signaler
Le mantra des libéraux et des riches (même lorsqu'ils sont héritiers) est "quand on veut, on peut". Donc, quand on veut pas, on peut pas. Je ne veux pas travailler jusqu'à 65 ans donc je................pas. Le peuple ne veut pas travailler jusqu'à 65...

le 05/12/2022 à 17:29
Signaler
Oui, les libéraux sont généralement au mieux hors sol, au pire bien à l'image des repris de justice leur tenant lieu de représentants politiques...

à écrit le 04/12/2022 à 0:49
Signaler
Quand on voit la photo on comprend son acharnement, une caricature de femme, difficile a definir, homme, femme ?

à écrit le 03/12/2022 à 21:14
Signaler
Que peuvent faire les français qui sont paraît-il majoritairement opposés à la réforme des retraites voulue par Macron ? Réponse rien, la réforme passera à moins qu’un certain nombre de députés Renaissance ou apparentés s’abstiennent ou que des déput...

à écrit le 03/12/2022 à 19:48
Signaler
La politique s’apparente de plus en plus à une mauvaise série. Celle-ci pourrait s’intituler "Réformes des retraites, saison 3 » et il importe de toujours faire rebondir l’action, pour maintenir le suspens, de manière à pouvoir produire la saison 4, ...

à écrit le 03/12/2022 à 17:18
Signaler
Voyons... Quand est née Elizabeth Borne ? Oh, super hasard...

à écrit le 03/12/2022 à 11:41
Signaler
Réforme qui ne s'appliquera qu'à la fonction publique puisque les fonctionnaires seront obligés d'attendre les 65 ans .Pour le privé une ruine pour l accompagnement puisque 50% des salariés du privé ne sont plus actifs , il faudra prévoir un revenu d...

à écrit le 03/12/2022 à 10:25
Signaler
"Quand on décale l'âge de départ à la retraite, on améliore l'emploi des seniors puisqu'ils deviennent employables plus longtemps par leurs entreprises. Le taux d'emploi des seniors a augmenté de 20 points avec les réformes successives des retraites ...

à écrit le 03/12/2022 à 10:13
Signaler
une gouvernance infantilisante devient insupportable ! les jeunes vont devoir réguler l action des sinistres par thermostat du bon sens

à écrit le 03/12/2022 à 9:05
Signaler
"son examen au printemps et une entrée en vigueur avant l'été pour les générations nées à partir du deuxième semestre 1961" Tiens ,ils ont encore reculé car il s'agissait de la génération née en 1963 dans le dernier projet.

le 03/12/2022 à 13:41
Signaler
en 6ans de pouvoir la macronie ne sait pas comment boucler cette reforme ils ne savent pas ce qu'ils souhaite eux meme et tout cela pour faire une reforme qui sera ejecter par le prochain gouvernement et pour ne pas reformer l'etat lui meme c'est...

à écrit le 03/12/2022 à 9:02
Signaler
"de la génération ayant bénéficié de la retraite à 60 ans constituant l'essentiel de l'electorat LR/LaREM.." Entre 2000 et 2010 ,près de 4 millions de salariés dont beaucoup de cadre et du management sont partis en pré-retraite à 55 ans ou mis en ...

le 05/12/2022 à 18:32
Signaler
Oui, en économie, on appelle ça des "passagers clandestins" et la génération née autour de 1945-1950 l'a pour dire été toute sa vie car la démographie leur conférait un poids électoral leur permettant d'obtenir bien des avantages injustifiés... A bie...

à écrit le 03/12/2022 à 8:51
Signaler
Ces réformes des retraites et toutes les injustices qui perdurent rendent carrément malade, dépressif, insomniaque. De nombreux travailleurs doivent renoncer à tout (cinéma, coiffeur, chauffage, spectacle, restaurant) pour se constituer leur propre r...

à écrit le 03/12/2022 à 8:48
Signaler
"Les chiffres sont là, ils sont implacables." Oui oui bien sûr on y croit... "La FRance est en faillite !" FRançois Fillon en 2005, presque 20 ans déjà. Tiens 2005 l'année de la fin de la démocratie officielle en France d'ailleurs.

le 03/12/2022 à 9:10
Signaler
le moindre desordre sera la demission du gouvernement apres tans d' alerte sur le sujet comme aucun dialogue avec les partenaires a etais pris en consideration puisque seul il a decide seul il aura la responsabilite

à écrit le 03/12/2022 à 1:46
Signaler
Soyons simplement logiques : Nous avons une superbe couverture en matière de santé , la chance de percevoir une retraite , nous aidons nos plus démunis , alors préservons nos systèmes et pour cela il faut un alignement de toutes les retraites , il fa...

le 03/12/2022 à 9:44
Signaler
Actuellement : Si vous prenez votre retraite à 67 ans, vous bénéficiez du taux plein (c'est-à-dire 50%) mais si vous n'avez pas tous les trimestres requis votre retraite ne sera pas complète pour autant puisque la formule de calcul de votre pension ...

le 05/12/2022 à 0:27
Signaler
Encore faut il que les boites en France arrêtent de mette les 55-62 ans dehors vaste hypocrisie dont le gouverne ne parle pas … en clair vous êtes licencié à 58 ans vous restez chômeur jusqu à 75 voire plus dans quelles années et comme le régime du c...

le 05/12/2022 à 0:28
Signaler
Encore faut il que les boites en France arrêtent de mette les 55-62 ans dehors vaste hypocrisie dont le gouverne ne parle pas … en clair vous êtes licencié à 58 ans vous restez chômeur jusqu à 65 voire plus dans quelles années et comme le régime du c...

à écrit le 03/12/2022 à 0:29
Signaler
avec tous les millionnaires qu'il y a au gouvernement, pas étonnant qu'ils ne comprennent pas pour cette réforme des retraites les gens les plus modestes qui ont galéré dans la précarité en raison du chômage !!!! Ras le bol de cette élite financière...

à écrit le 02/12/2022 à 21:58
Signaler
Bonjour, Pour partir plus tôt, ils faut être fonctionnaires tous simplement... Bien sûr ils ne faut pas le dire... Fonctionnaires : -Sécurité de l'emploi ( a vie ) -Salaire qui suis l'inflation (8%) -Progression de catégorie (ABC ) tous le l'o...

le 02/12/2022 à 22:05
Signaler
Non un fonctionnaire ne part pas plus tôt en retraite. Je passe sur toutes les fake news que vous propagée ici.

le 02/12/2022 à 23:58
Signaler
@rogger vous pouvez vous présenter, à moins bien évidemment que même 4/20 au concours soit encore un objectif encore hors de votre portée...

le 03/12/2022 à 10:37
Signaler
Le salaire des fonctionnaires ne suit pas l'inflation. Il augmente selon la grille des salaires. L'âge légal de départ en retraite est identique à celui des travailleurs du privé. Cela étant, dans les faits, il est probable que les fonctionnaires pui...

à écrit le 02/12/2022 à 20:29
Signaler
Pourquoi ne pas augmenter les cotisations même fortement, et comme ça, ne pas toucher à l’âge du départ. Il faut simplement aligner tout le monde sur le même régime, et supprimer les régimes spéciaux

le 03/12/2022 à 17:36
Signaler
Le gouvernement ne veut pas augmenter les cotisations parce qu'il veut que les gens aient assez d'argent pour consommer et faire prospérer ainsi de nombreuses entreprises. Notre économie repose entièrement sur la consommation. De nombreuses personnes...

le 05/12/2022 à 1:03
Signaler
Vous ne connaissez rien de la situation Des régimes spéciaux : pas de retraite complémentaire et les primes ne rentrent pas dans le calcul car l état et les boites concernées devraient payer 12 milliards d € de cotisations patronales par an ( source ...

le 05/12/2022 à 1:07
Signaler
Vous ne connaissez rien de la situation Des régimes spéciaux : pas de retraite complémentaire et les primes ne rentrent pas dans le calcul car l état et les boites concernées devraient payer 12 milliards d € de cotisations patronales par an ( source ...

à écrit le 02/12/2022 à 20:16
Signaler
MDR : avec les coupures d'électricité dignes du Burkina Faso, le retour des Gilets Jaunes et la fin du régime McKinsey

à écrit le 02/12/2022 à 19:47
Signaler
Le 25 mars 1982, suite à l’élection de François Mitterrand, la loi permettant de partir à la retraite à 60 ans au lieu de 65 ans auparavant est adoptée. Aujourd’hui Emmanuel Macron veut imposer le départ à la retraite à 65 ans alors qu’il serait poss...

le 02/12/2022 à 23:53
Signaler
Le problème d'un âge légal à 63 ans, c'est qu'il supposerait de raboter les pension de la génération ayant bénéficié de la retraite à 60 ans constituant l'essentiel de l'electorat LR/LaREM... En fait, c'était déjà pour ça qu'Edourd Philippe avait tor...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.