Avec les confinements, la relation manager-salariés se complique

D'un côté, les managers jugent que, pendant le confinement, ils sont majoritairement bienveillants, responsabilisants et transparents. Mais le son de cloche est très différent du côté des cadres qui les perçoivent à l'inverse comme autoritaires (30%), directifs (27%) et négatifs, selon un sondage mené par Cadremploi.

2 mn

(Crédits : Headway / Unsplash)

Six cadres sur dix se disent insatisfaits de leur relation avec leur manager, chez qui un cadre sur trois a constaté "un changement négatif" depuis mars et le premier confinement, selon un sondage de Cadremploi publié mardi.

Un cadre sur trois juge aussi son manager "dépassé par la situation" engendrée par la crise sanitaire, d'après l'enquête de ce site de recrutement dédié aux cadres.

En outre, quand les managers se voient "majoritairement bienveillants (74%), responsabilisants (58%) et transparents (50%)", les cadres "les perçoivent plutôt comme autoritaires (30%), directifs (27%) et négatifs (24%)", note Cadremploi en relevant les chiffres les plus élevés dans leur appréciation (positive ou négative) de leurs managers.

Lire aussi : Le télétravail consacre la mort du « petit chef »

Des cadres dirigeants dépassés et peu encadrés

Aussi, les cadres demandent à leurs managers de leur fixer des "objectifs clairs" (57%), de faire preuve de "transparence" (49%) et d'être à "l'écoute" (44%).

Pour leur défense, les managers eux-mêmes disent "avoir manqué d'accompagnement" de la part de leur propre hiérarchie (57%), de leur DRH (56%) ou de leur direction générale (61%).

Lire aussi : Rythmes, compétences...Comment s'adapter à l'entreprise métamorphosée par les confinements?

Pour près de la moitié des managers (49%), la première difficulté "dans le contexte actuel" est de "garder leurs collaborateurs motivés", tandis que quatre managers sur dix trouvent principalement difficile de maintenir la cohésion au sein de leur équipe (42%).

Ce sondage a été réalisé du 30 septembre au 2 octobre via un questionnaire administré en ligne auquel ont répondu 1.935 cadres, a précisé Cadremploi.

Lire aussi : Télétravail : "une marge de progression considérable"

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 04/11/2020 à 8:57
Signaler
On a un gros problème avec nos petits chefs sur lesquels pèse toute l'irresponsabilité de leurs un peu moins petits chefs et ainsi de suite. La hiérarchie avec l'ère du troisième millénaire est à l'agonie, tout ces parasites pesant bien trop lour...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.