Chômage : le nombre de demandeurs d'emploi a explosé avec la pandémie

 |   |  921  mots
Au mois de mars, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A, c'est-à-dire ceux qui n'ont pas du tout travaillé dans le mois, a augmenté de 246 100 en mars 2020 explique le ministère du Travail.
Au mois de mars, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A, c'est-à-dire ceux qui n'ont pas du tout travaillé dans le mois, a augmenté de 246 100 en mars 2020 explique le ministère du Travail. (Crédits : Reuters)
Le nombre de chômeurs (catégorie A) a enregistré une hausse record sur un mois en mars (+7,1%) pour s'établir à 3.732.500, a indiqué Pôle emploi lundi. Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A n'avait pas atteint un tel niveau depuis septembre 2017.

Les premiers chiffres de Pôle emploi pour le premier trimestre traduisent les ravages de la pandémie. Selon le dernier décompte de l'opérateur public publié ce lundi 27 avril, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A a explosé au cours du mois de mars (246.100 ; +7,1%). Il s'établit désormais à 3,73 millions. "Il s'agit de la hausse mensuelle la plus forte observée depuis janvier 1996, date à laquelle débute le suivi statistique actuel des demandeurs d'emploi", expliquent les statisticiens du ministère du Travail (Dares). Même durant la crise financière de 2008/2009, le nombre d'inscriptions était beaucoup plus réduit. Au plus fort de la récession, la hausse la plus importante a été enregistrée en mars 2009 (+77.300).

"Cette hausse, historique, s'explique par le fait que les personnes qui étaient au chômage en février le sont toujours en mars : chaque mois, ce sont environ 550.000 personnes qui entrent et 550 000 personnes qui sortent de Pôle emploi. Or, en raison de la crise sanitaire et du confinement, on constate une forte baisse des sorties de Pôle emploi ce mois-ci (-29 % soit près de 170.000...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/04/2020 à 11:05 :
Il y a beaucoup plus de chômeurs que de gens contaminés. On a tendance a prendre des mesures comme si tout le monde était contaminé et pouvait contaminer tout le monde c'est bien sur inexact. Il est urgent de ré ouvrir la plupart des commerces et services quitte à prendre des mesures de précaution même si elles sont inutiles.
Exemple pour les restaurant on peut envisager de les ouvrir pour ceux qui travaillent et sont en déplacements : chauffeurs, commerciaux, artisans, ouvriers et ouvrir plus tard pour les réunions de famille.
a écrit le 28/04/2020 à 2:05 :
le chômage n'a pas fini sa remonter avec le confinement beaucoup vont mettre la clè sous la porte et jeter l'eponge il nous faut sortir de se confinement car derriere tout cela ca va etre un desastre economique
a écrit le 28/04/2020 à 2:02 :
le chômage n'a pas fini sa remonter avec le confinement beaucoup vont mettre la clè sous la porte et jeter l'eponge
a écrit le 27/04/2020 à 14:49 :
la mondialisation et l'exploitation de la planète ont enrichis les déjà très riches et les conséquences de ceci sera que les pauvres paient déjà les dégâts.
cela sera encore mieux avec le réchauffement climatique.
vive la jouissance effrénée, vive la mort

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :