Gilets jaunes  : 52% des Français pensent que le mouvement doit cesser

 |   |  284  mots
Lors de ce quatorzième samedi de mobilisation des Gilets jaunes, 41.500 personnes ont manifesté. C'est 10.000 de moins que le 9 février dernier, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.
Lors de ce quatorzième samedi de mobilisation des Gilets jaunes, 41.500 personnes ont manifesté. C'est 10.000 de moins que le 9 février dernier, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. (Crédits : Benoit Tessier)
D’après un sondage Ifop réalisé pour le Journal du dimanche, seuls 38% des Français interrogés estiment que les Gilets jaunes doivent poursuivre leurs actions. 10% ne se prononcent pas.

[Article publié à 9h44 et mis à jour à 14h15]

52% des Français estiment que les Gilets jaunes doivent maintenant cesser leur mouvement et leurs actions. C'est ce qu'il ressort d'un sondage réalisé par l'institut Ifop pour le Journal du dimanche. Ils n'étaient que 37% à vouloir l'arrêt du mouvement, lors du précédent sondage Ifop mené les 8 et 9 janvier derniers. L'institut de sondage n'avait jamais mesuré un niveau si faible d'approbation depuis le début du mouvement, il y a trois mois jour pour jour.

D'après cette enquête, seules 38% des personnes interrogées jugent que les manifestants doivent poursuivre leurs actions et 10% ne se prononcent pas.

41.500 manifestants pour l'acte 14

Par ailleurs, plus d'un tiers des personnes interrogées (34%) se déclarent désormais opposées ou hostiles aux manifestants et 16% y sont indifférentes. Lors de la précédente enquête de l'Ifop, réalisée au début du mois, 55% des sondés approuvaient le mouvement et 29% le blâmaient.

La décrue tendancielle de la mobilisation s'est poursuivie lors de l'acte 14, qui a réuni samedi 16 février 41.500 manifestants, soit 10.000 de moins que le 9 février, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.

Par ailleurs, la manifestation des gilets jaunes qui s'est tenue à Paris a été marquée par des injures antisémites proférées à l'encontre de l'académicien Alain Finkielkraut. Le parquet de Paris a ouvert une enquête et l'ensemble de la classe politique et intellectuelle a condamné cette agression verbale.

Le sondage de l'Ifop a été réalisé en ligne du 13 au 14 février auprès d'un échantillon de 1.012 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/02/2019 à 8:21 :
Heureusement que personne ne prends plus au sérieux ce genre de propagande.
a écrit le 18/02/2019 à 19:52 :
encore de la sencure j ai repondue plusieur fois a un TROL APPELE ARPAGON et tous a disparue J APPEL CELA DE LA PROPAGANDE ORIENTE???
a écrit le 18/02/2019 à 15:20 :
Gilets Jaunes : La police a bien reçu l'ordre de ne pas arrêter les Antifas/Black Blocs lors des manifestations (Vincent Lapierre) https://t.co/7FU0twrU8P
Laisser faire un casseur pour avoir des images à vendre à l’opinion publique : bravo Macron !
Le Canard révèle comment des policiers voulaient rapidement intervenir pour appréhender le casseur et comment les ordres venus d’en haut leur ont indiqué le contraire…Effarant.
https://planetes360.fr/gilets-jaunes-la-police-a-bien-recu-lordre-de-ne-pas-arreter-les-antifas-black-blocs-lors-des-manifestations/?utm_source=Sociallymap&utm_medium=Sociallymap&utm_campaign=Sociallymap&fbclid=IwAR3CvO8hZPWwlc7jL3bHfZiGmlNfJdBJXgg_dLthewsKdZC5otnNXkRJffg
a écrit le 18/02/2019 à 12:02 :
Mr FINKIELKRAUT a raison ! Il faut interdire les manifs... Dommage qu'après réflexion il soit légèrement revenu sur ses propos hier soir sur BFM. Depuis les années 90 nous sommes devenus une société individualiste... Que le meilleur gagne. Actuellement notre gouvernement à juste titre essaie de manœuvrer dans ce sens. Faire en sorte que les entreprises fassent le plus grand bénéfice possible, comme l'Allemagne. Il y aura fatalement des perdants , temps pis pour eux, ils avaient qu'à être plus performants. Les Gilets jaunes pour ces raisons sont des empêcheurs de tourner en rond. S'il avaient fait ce qu'il fallait pourquoi pas eux aussi ils auraient pu devenir ministre. Donc je leur propose à eux ainsi qu'aux retraités de faire le dos rond et d'aller bosser!
a écrit le 18/02/2019 à 11:54 :
On se demande ou vivent ces 52%
a écrit le 18/02/2019 à 11:12 :
Entre le R.I.C. et la rue, Macron choisit la rue pour que les gens puissent se "taper dessus"!
Réponse de le 18/02/2019 à 14:23 :
Nous constatons qu'il y a beaucoup de Ricaille dans la rue.
a écrit le 18/02/2019 à 8:59 :
Le giletjaunisme est un fascisme! Idéologique.
Réponse de le 18/02/2019 à 15:17 :
Et la connerie aussi!
a écrit le 18/02/2019 à 2:11 :
Il en reste 48% qui soutiennent les "gilets jaunes".Et cela au bout de 3 mois et malgré tout le battage médiatique pour les discréditer.Il n'y a pas de quoi pavoiser.L'affaire est sérieuse.
a écrit le 17/02/2019 à 20:11 :
L'angélisme des intellectuels français m'étonnera toujours. Depuis la fin des trente glorieuses ou depuis mai 1968 (?) le respect de la hiérarchie disparaît dans notre société. Peu à peu tous ceux qui détenaient leur autorité de leur statut se sont vus bousculer. Les enseignants, les policiers, les pompiers, les médecins... ont été de plus en plus malmenés par ceux pour qui ils travaillent, alors qu'ils étaient autrefois "respectés" du seul fait de leur statut. Depuis une dizaine d'années, ce sont les hommes politiques y compris les Ministres, Députés et Présidents de la République qui ne sont plus respectés.
Si les Français ne respectent plus personne pourquoi respecteraient-ils des idées, même si ce sont les principes généraux de notre Droit ou nos libertés constitutionnelles ? Pour respecter la hiérarchie et les règles, il faut comprendre le système dans lequel elle s'insère et donc réaliser qu'il faut, en effet, qu'une hiérarchie et des règles existent et aider ceux qui sont chargés d'occuper des postes hiérarchiques ou de faire respecter les règles pour que tout fonctionne au mieux. Certains, à moitié seulement devenus des sauvageons, pensent que l'on ne doit respecter celui qui est votre chef que s'il le mérite ! Non, il faut respecter son rôle et s'il ne le remplit pas correctement, il existe toujours des moyens légaux pour trouver une solution, mais lui pourrir la vie ne le rendra pas meilleur et n'apportera rien de bon au fonctionnement de notre société et qui êtes-vous pour dire que "mon chef est nul" ?
Donc qu'un intellectuel connu soit insulté pour ce qu'il pense, pour ce qu'il est ou pour quoique ce soit, c'est de la même veine. A partir du moment ou rien ni personne n'est respectable pour ce type de gens, tout est possible. Bientôt ils se moqueront, comme des enfants de primaire mal éduqués, de ceux qu'ils rencontrent et auront un défaut physique bien visible, ou une façon inhabituelle de se vêtir, de se déplacer... et pourquoi pas ? Ils sont libres, ils ont tous les droits, aucune obligation donc aucune limite, parce qu'ils ne reconnaissent comme seule Loi, celle de la Loi du plus fort. Comme les enfants rois ils veulent décider de ce qui doit être fait parce que c'est eux qui ont raison, na ! La violence pour eux n'est pas condamnable, c'est le moyen de se faire respecter puisqu'ils n'ont pas d'idéaux, seul le rapport de force compte dans leur vision de la société.
Brassens et ses chansons ont critiqué une société un peu trop figée, certes, mais dont les règles avaient un sens. Il fallait changer l'eau du bain, nous avons jeté avec le bébé, les règles de notre société. Ce savoir-vivre que les gens ont foulé aux pieds, nous voyons depuis trente ans qu'il évitait la violence dans les rapports humains entre inconnus. Nos prisons sont pleines et dans nos rues circulent des sauvageons sans foi ni loi d'une agressivité désagréable à vivre au quotidien.
a écrit le 17/02/2019 à 20:05 :
Courage les gilets jaunes! Vous devez poursuivre votre mouvement, jusqu'à la fin du quinquennat.... Courage....
a écrit le 17/02/2019 à 19:45 :
Un RIC ne servira à rien sauf peut être à faire cesser toute cette mascarade et fera plaisir à tout ceux qui le réclament. Un jour peut être se rendront ils compte que c'était un piège à c.. Ce sera alors trop tard pour revenir en arriere et le bazar recommencera
a écrit le 17/02/2019 à 17:40 :
Les vrais gilets jaunes sont dégoûtés de voir une frange d'extrémistes de la pire espèce s'accaparer le mouvement .
Quand on voit des Chalencon, Drouet , Nicolle , c'est une piètre image donnée à ce mouvement qui au début était porté par des gens crédibles (Mme Levavasseur par exemple).
Dans les manifs il ne reste plus que les idéalistes, les naïfs, l'extrême droite et l'extrême gauche, avec une pincée de voleurs
Réponse de le 17/02/2019 à 20:13 :
Les manifs n'ont plus de raison d'être donc ceux qui continuent sont par définition pas de braves gens qui ont un souci et veulent en informer l'Etat. Les Gilets Jaunes normaux ont regagné leur logis depuis belle lurette et participent au débat national ou ont rempli les cahiers de doléances.
a écrit le 17/02/2019 à 17:10 :
Les gilets jaunes sont devenus des boulets jaunes.
a écrit le 17/02/2019 à 16:24 :
ON NOUS MENT hier j'ai fait mon propre décompte avec les images LCI j'ai fait un arrêt sur image j"ai calculé le nombre de gilets jaunes sur 10cm et ensuite mesuré la longueur du cortège (fait avec télé et ordinateur) c’était facile a calculer car LCI filmait dans l'axe le cortége j'arrive à12800 on est loin des 5000 comme on nous ment sur les chiffres comment faire confiance à nos gouvernants,tant que les retraités n'auront pas les retraites indéxés,et le smig a un niveau décent il faut que les gilets jaunes continuent
Réponse de le 18/02/2019 à 10:00 :
Mais oui, c’est ça... heureusement que vous êtes là pour rétablir la vérité !!
Réponse de le 18/02/2019 à 11:36 :
Les retraites indexés? Et qui payent? Il y a 1,7 actif pour un retraité, ce n'est pas tenable, sans compter qu'un retraité a deux fois moins de chance d'etre dans le seuil de pauvreté qu'un travailleur.
a écrit le 17/02/2019 à 15:41 :
48% de dindons? Stupéfiant!
a écrit le 17/02/2019 à 15:31 :
Si les gilets jaunes n'avaient pas dès le début accepté d'être vampirisés par les anarchistes ultra violents de tout poil... Ils n'en seraient pas là ! Ils vont bientôt être détestés...
a écrit le 17/02/2019 à 14:39 :
Les Gilets Jaunes...! Mouvement sympathique dont les revendications je sont pas illégitimes, mais qui est récupéré par les activistes d'extrême droite d'extrême gauche, les anarchistes, des stalinistes ( qui ne savent même pas qu'ils sont staliniens !), des Black block, des casseurs, des illuminés, des déçus, des frustrés,
des contre tout, des paumés...bref toute une faune incapable de se structurer et n'en ayant pas le moindre désir.
Fort de ce constat, on ne peut que constater que le mouvement des gilets Jaunes est un échec de plus en plus patent aux yeux des Français. La bonhomie du départ fait maintenant place à l'exaspération. La fin de la récréation doit être sifflée.
Rendez-vous à la prochaine vraie révolution et non plus au bal des ego de ceux qui auront eu leur quart d'heure de gloire.
a écrit le 17/02/2019 à 14:15 :
Comme Trump, Dieudonné a su saisir l'aspiration ou le malaise d'une certaine partie de la population, et cela bien avant les gilets jaunes.
Porter des jugements positifs ou négatifs reste stérile, un travail plus profond semble encore nécessaire.
a écrit le 17/02/2019 à 12:47 :
Soutien total aux Gilets Jaunes
Macron préfère construire des piscines, vaisselles a l'Élysée, vol d'avion pour Édouard Philippe très chère ect...
Pendant ce temps là des familles qui vivent a 3 avec 1200 euros ou a 5 avec 2500 euros.
Des maternités, hôpitaux, trains ferroviaire qui ferment
150 000 SDF, des jeunes qui n'ont pas le droit au RSA car c'est a partir de 25 ans et qui dorment au sol.
Une baisse de 5 euros d'APL et une augmentation de loyer de plus de 25 euros pour mon cousin.
La France est la 6ème puissance financière et elle n'a jamais été aussi riche que maintenant.
Macron totalement soumis a la Finance, Bruxelles, Trop c'est trop.
Réponse de le 17/02/2019 à 21:12 :
C'est assez significatif que les GJ demandent au Président d'améliorer leur pouvoir d'achat, leurs prestations sociales ou leurs salaires.. Il n'y a pas si longtemps, c'est avec son employeur que ces choses se discutaient.. J'ai connu Mai 68 à Sochaux et les ouvriers scandaient "Peugeot peut payer"! Les GJ sont des assistés qui sont dans une dérive fasciste, tout simplement: refus de représentation, dégagisme (Macron démission), différence entre ce que Maurras appelait "Pays réel" et "Pays légal", atteintes et non respect à nos élus et institutions, casseurs, sans même parler les débordements antisémites.. Toutes les dérives populistes fascistes s'opèrent avec des "bons citoyens" au départ.. il faut vous réveiller, et pour ceux qui sont incapables de réfléchir (et surtout de compter), vous avez heureusement des représentants!
a écrit le 17/02/2019 à 12:30 :
D’après un sondage Ifop officine servile du pouvoir des voyous de la fiance ...

nous constations un mensonge de plus.
a écrit le 17/02/2019 à 12:10 :
L ANTISEMITISME ? la nouvelle armes de propagande des medias de droite pour salir le mouvement de colere des gilets jaunes? CES JOURNALITES QUI ONT UNE RISTOURNE DE 700 EUROS SUR LEURS IMPOTS QUI TOUCHENTS DES TRES GROS SALAIRES SOUVENT LE DOUBLE DU SMIC ET QUI VEULENT DONNER DES LECONS DE SAVOIR VIVRE AUX PEUPLES ? MACRON ET CASTANER CONTINUENT AVEC sont gouvernement et ces mediaS a sa sa bote et de taper sur la moindre failles du peuple en colere au lieu de negosier et faire traine les cahiers de doleances ne feras pas cédez les gilets jaunes apres 3mois de soufrance dans le froid malgres une represion féroces de la bac et des c r s et douze mort et des milliers de blesse de TOUS COTES? LE GOUVERNEMENT CONNAIS LES PRINCIPALES REVENDICATIONS QUI SONT LE POUVOIR D ACHAT ET LE R I C POUR PLUS DE DEMOCRATIES???
Réponse de le 17/02/2019 à 20:18 :
Le RIC n'a jamais été la condition ou le mobile d'une démocratie, c'est juste une revendication stupide qui ne pouvant être satisfaite permet à certains de continuer à tout casser pour le plaisir.
C'est comme une fiancée qui demande à son chéri de lui décrocher la lune avant le mariage, il vaudrait mieux qu'elle reconnaisse qu'elle ne veut pas se marier.
Réponse de le 17/02/2019 à 20:56 :
qui casse le plus efficacement, le ponctionnaire ou le casseur ?????
Réponse de le 18/02/2019 à 19:37 :
Le RIC est arrivé sur le constat que le gouvernement n'écoutait personne (ni les syndicats, ni les maires, ni les députés) et que les députés de la majorité dont le rôle est de contrôler l’exécutif, étaient passifs.

Dès lors, le seul moyen pour le peuple de se faire entendre et obéir entre deux élections quinquennales était, aux yeux des GJ, le référendum d'initiative citoyenne.

Je ne suis pas fan du RIC, mais si on en est arrivé à cette revendication c'est bien parce que les gouvernants successifs ont perdu le contact avec les gouvernés. Avec mention spéciale à Macron qui a fait du coup du mépris un mode de communication assumé.
a écrit le 17/02/2019 à 11:58 :
Ce mouvement doit aller jusqu'à son terme pour changer cette société qui ne profite qu'à des privilègiers . Ce n'est pas des sondages qui feront avancer la chose commune .
a écrit le 17/02/2019 à 11:53 :
Pourquoi ne pas titrer : "seulement 38% des Français estiment que les Gilets jaunes doivent poursuivre leurs actions" ? 52% c'est pratiquement la moitié alors que 38% .....où l'art de présenter les choses de manière avantageuse !
a écrit le 17/02/2019 à 10:57 :
100% des français pense qu'il faut instaurer le R.I.C. pour que dorénavant il n'y ait plus de manifestation dans les rues et ses conséquences!
Réponse de le 18/02/2019 à 8:14 :
certainement pas. Personne ne peut parler pour tous. Qui êtes vous?
Vous ne représenterez toujours que vous-même et une partie des gens qui pensent comme vous. D'autres pensent différemment et en démocratie il faut respecter tous les opinions
Réponse de le 18/02/2019 à 10:02 :
Ah bon ? J’y suis pourtant totalement défavorable.
Réponse de le 18/02/2019 à 11:18 :
Correction: 99.999999 % tout au plus. Quand on voit la situation du RU, le RIC, non merci.
a écrit le 17/02/2019 à 10:48 :
les grands diseurs ne sont plus les grands faiseurs ! qui dit ce qui lui plait n écoute pas son peuple . aux prochains votes pour légitimer
a écrit le 17/02/2019 à 10:23 :
Source et sondage bidonné ? Selon les résultats d'un sondage publié jeudi, le soutien des Français aux "gilets jaunes" a augmenté de deux points en l'espace d'un mois.

Près de deux Français sur trois (64%) continuent de "soutenir" le mouvement des "gilets jaunes", soit deux points de plus en un mois, et 77% (+3) jugent leur mobilisation justifiée, selon un sondage YouGov diffusé jeudi.

32% sont contre. Les personnes interrogées sont 32% (-2) à ne pas soutenir le mouvement. Pour 52% (+4), les "gilets jaunes" ne doivent pas cesser leur mobilisation pendant le "grand débat", contre 36% (-2) d'un avis contraire, selon cette enquête pour le HuffPost et CNews..
https://www.europe1.fr/societe/le-soutien-aux-gilets-jaunes-en-legere-hausse-selon-un-sondage-3853172
Réponse de le 17/02/2019 à 15:50 :
Jamais un mouvement en France n'a eu autant de soutiens et si peu de manifestants dans la rue. Il y a comme un truc qui me gêne et ce dès le début du mouvement, on avait près de 80% de soutiens et 200 000 manifestants dans toute la France.
a écrit le 17/02/2019 à 10:20 :
Attendez-vous à des surprises! Sur mon groupe de gilets jaunes, 50% des gilets jaunes
(pour l'instant) sont demandeur de documentation (constitution française, TFUE, dossier des violations de la constitution du rôle joué par l' Ue sur la politique française). (je la leur fournit)
Et le mieux est qu'ils ont compris la nécessité de propager ce savoir. Et je suis mandaté pour entamer des actions dans ce sens.
J'ai contacté Ziani Mimoun au Bn Upr pour lui soumettre une idée, basé sur mon expérience.
a écrit le 17/02/2019 à 10:19 :
Gilets jaunes : 52% des Français pensent que le mouvement doit cesser". C’est ce qu'il ressort d'un sondage réalisé par l'institut Ifop pour le Journal du dimanche".

Même journal ,il y a 3 jours .

SONDAGE. 56% des Français demandent l'arrêt du mouvement des Gilets jaunes , donc si ,on résume, ce mouvement des GJ a gagné 4%.

https://www.lejdd.fr/Politique/sondage-56-des-francais-demandent-larret-du-mouvement-des-gilets-jaunes-3857684
Réponse de le 18/02/2019 à 12:47 :
"Souvent sondage varie, bien fol qui s'y fie"...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :