Guyane : le gouvernement juge "irréaliste" un plan d'aide de 2,5 milliards d'euros

 |   |  433  mots
Contestant les propos selon lesquels les négociations auraient échoué, le Premier ministre Bernard Cazeneuve a revendiqué 11 accords trouvés dans la nuit de samedi à dimanche sur des sujets essentiels comme la sécurité et la justice, la pêche, les transports, le bâtiment, les travaux publics, le tourisme, les mines, le développement de l'agriculture, l'énergie.
Contestant les propos selon lesquels les négociations auraient échoué, le Premier ministre Bernard Cazeneuve a revendiqué 11 accords "trouvés" dans la nuit de samedi à dimanche "sur des sujets essentiels" comme "la sécurité et la justice, la pêche, les transports, le bâtiment, les travaux publics, le tourisme, les mines, le développement de l'agriculture, l'énergie". (Crédits : © POOL New / Reuters)
La Guyane "ne pourra pas s'épanouir sans responsabilité. J'appelle donc l'ensemble des partenaires à poursuivre le dialogue afin de bâtir ensemble l'avenir de la Guyane", a déclaré le Premier ministre Bernard Cazeneuve au sortir d'une réunion avec douze membres du gouvernement.

Avec la Guyane, le gouvernement veut poursuivre le dialogue mais pas céder à des revendications qu'il juge excessives. Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a qualifié lundi d'"irréaliste" le montant de l'aide réclamée par le collectif guyanais impliqué dans le conflit social et rappelé les accords prévoyant notamment de renforcer la sécurité dans le département français. Le chef du gouvernement  a réuni une douzaine de ministres à Matignon pour faire le point sur la situation du territoire situé en Amérique du Sud, auquel le gouvernement a proposé un plan d'aide de 1 milliard d'euros.

"Il serait aisé de céder à la facilité et de promettre des mesures et des aides financières d'un montant irréaliste puis d'en laisser la charge et la responsabilité à un autre gouvernement, a-t-il dit devant la presse. Ce n'est pas la conception que nous avons de la responsabilité dans la République."

"La Guyane ne pourra pas décoller", a-t-il déclaré en référence au collectif des protestataires guyanais "Pou La Gwiyann dékolé" (Pour que la Guyane décolle), "sur la base de fausses promesses et d'engagements non tenus". La Guyane "ne pourra pas s'épanouir sans responsabilité. J'appelle donc l'ensemble des partenaires à poursuivre le dialogue afin de bâtir ensemble l'avenir de la Guyane", a-t-il encore déclaré.

Cazeneuve revendique 11 accords "trouvés" "sur des sujets essentiels"

Le Premier ministre a souligné qu'une petite dizaine d'accords avaient déjà été "trouvés".

"J'entends dire que ces négociations auraient échoué, je veux sur ce point faire une mise au point précise. Au cours de la nuit de samedi à dimanche en Guyane, pas moins de 11 accords ont pu être trouvés sur des sujets essentiels comme la sécurité et la justice, la pêche, les transports, le bâtiment, les travaux publics, le tourisme, les mines, le développement de l'agriculture, l'énergie."

Le plan d'aide gouvernemental prévoit notamment l'envoi de 50 policiers et gendarmes supplémentaires pour 2017 dans le département, où le nombre de réservistes passera de 200 à 300. Sont aussi prévues la création d'une cité judiciaire à Cayenne, la construction d'un tribunal de grande instance et celle d'un établissement pénitentiaire à Saint-Laurent du Maroni.

Le mouvement social s'est cristallisé autour de revendications portant sur la sécurité - la Guyane est le département de France où le taux d'homicides est le plus élevé - mais exprime également un malaise profond dans ce territoire frappé par un chômage endémique, deux fois supérieur à la moyenne du pays.

(avec Reuters et AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/04/2017 à 10:48 :
Que fait Mme Taub ira, deputee de guyanne depuis 1993?
On ne l entend pas. Ellle a perdu sa langue?
A mediter
a écrit le 04/04/2017 à 20:29 :
Ben on voit dans quel état 10 mandats ont laissé ce territoire victime d'une immigration particulièrement féroce en train de destabiliser tellement cette région à laquelle on devra un jour lui donner son indépendance.
On veut garder des territoires à faire partie de la France, mais on ne sait pas en prendre soin, pareil à Mayotte.
Une bonne leçon aux immigrationistes de tous poils et à ceux qui laissent grandes ouvertes les portes, la règle est immuable 8% maximum, la c'est 300%.
a écrit le 04/04/2017 à 11:41 :
C'est n'importe quoi maintenant ce gouvernement socialiste. Il nous a plombé le déficit de la France à plus de 2200 milliard et maintenant il veut jouer au candide. Il n'est quand même plus à quelques milliards de plus à deux mois de leur sortie par la porte.
Réponse de le 04/04/2017 à 14:04 :
Pour être objectif, vous pouvez aussi rappeler que l'explosion du déficit s'est produite sous le quinquennat Sarkozy/Fillon (de 1200 à plus de 1800 milliards d'€)...
a écrit le 04/04/2017 à 10:42 :
Ben oui mais faut compenser les 80 milliards qui s'envolent chaque année du fait de l'évasion fiscale des grands fortunes de ce pays, 2.5 milliards c'est trop donc !

On a des priorités en france et en UE hein, faire prospérer ceux qui déjà prospèrent énormément.
a écrit le 04/04/2017 à 9:14 :
Après avoir donner aux patrons 40 milliards pour le CICE sans voir un chômeur en moins, le gvt trouve irréaliste 2 milliards, qui nous explique pourquoi ?
Réponse de le 04/04/2017 à 13:41 :
@mamdu44: non mais, voilà que les serfs métropolitains se rebellent ! Le fric, c'est pour la nomenklatura ! Allez, 100 coups de knouts et vacances en Sibérie pour ceux qui osent remettre en question le régime en place. Quoique l'avenir de la Russie actuelle est plus enviable que celui de la France, car les Russes ont déjà donné et ne veulent pas revenir en arrière même si leur combat n'est pas terminé :-)
a écrit le 04/04/2017 à 8:15 :
m cazeuneuve a 't 'il vecu comme la majorite des Français de guyanne
je doute meme qu'il y soit un jour rendu en brousse
mais pour cumule les fonction ainsi que leur remuneration
la c'est mieux
ras le bol de ce genre de personnage
comme l'autre avec 24000euro par mois qui ne fait pas d'ecconomie
voici la raison de la faillitte du pays
des incompetemps au pouvoir
qui ne pense que pour eux
a écrit le 04/04/2017 à 0:07 :
Est-ce que Cazeneuve sait où se trouve la Guyane???
a écrit le 03/04/2017 à 21:03 :
En revanche, donner 1 seul milliard pour la Meuse, ce serait raisonnable et tellement moins cher ! Non ? En tous cas, c'est une offre concurrentielle...
a écrit le 03/04/2017 à 20:55 :
De grâce avant de parler de la Guyane écrivez d'abord correctement ! La Guyane n'a qu'un seul " n ". Ce genre de faute est n'est pas supportable dans les temps " internet " que nous vivons. Un papier çà se relit.
La Guyane n'est pas une île non plus....!!!
En attente de votre correction
Réponse de le 03/04/2017 à 21:15 :
Vous devriez également relire votre commentaire ça serait bien mdr

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :