L'Assemblée nationale assouplit la limitation à 80 km/h

 |   |  378  mots
(Crédits : Regis Duvignau)
L'Assemblée nationale a voté jeudi 6 juin la possibilité d'un assouplissement par les départements et les maires de la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires, mesure impopulaire considérée comme l'un des détonateurs de la crise des "gilets jaunes"

Les députés ont donné leur feu vert par un vote à main levée à l'article du projet de loi mobilités qui prévoit de donner aux présidents de conseils départementaux la capacité de déroger à la limitation entrée en vigueur en juillet 2018. Ils ont élargi la compétence aux maires dans certaines conditions, via un amendement LREM. L'abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h, concernant 400.000 kilomètres de routes secondaires, avait été décidé par le Premier ministre Edouard Philippe. Mi-mai, il avait ouvert la voie à un assouplissement.

Des élus d'opposition - LR en tête - sont à nouveau montés au créneau jeudi pour dire tout le mal qu'ils pensaient des 80 km/h, une "connerie" et le "symbole d'une France à deux vitesses" qui a été le "détonateur des longues semaines de crise". Les élus LR ont déploré que l'assouplissement "oublie les routes nationales", sous autorité de l'Etat, alors que le Sénat les avait incluses. Pour Vincent Descoeur, élu du Cantal, le "pas de recul" du Premier ministre est ainsi un "trompe l'oeil".

La vitesse excessive, première cause de mortalité sur les routes

"C'est un marché de dupes", a abondé son collègue du Jura Jean-Marie Sermier (LR) , jugeant "pas tolérable" que l'Etat ne prenne pas "ses responsabilités""Arrêtez d'emmerder les Français", a aussi lancé Fabrice Brun (Ardèche). "Enfin, tant mieux", mais "quelle connerie", a commenté de son côté Bertrand Pancher (Libertés et Territoires), appelant le gouvernement à tenir compte de "cette leçon" et écouter "mieux les territoires".

Lire aussi : Macron est ouvert à des aménagements sur la limitation à 80 km/h

"Il s'agit de sauver des vies", a rappelé la ministre des Transports Elisabeth Borne, avec l'appui d'élus LREM. Elle a noté qu'"au cours du deuxième semestre 2018, ce sont 127 vies qui ont été épargnées grâce à la décision sur les 80 km/h", des chiffres laissant dubitatif côté LR.

"Nous souhaitons faire confiance aux élus", a-t-elle ajouté, mais pour les routes nationales, "les préfets ne dérogent pas aux décisions du Premier ministre". La vitesse excessive est la première cause de mortalité sur les routes de France, selon la Sécurité routière.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/06/2019 à 9:24 :
Baisser la limitation de vitesse pour flasher plus. Voilà un slogan qui résume bien le passage des routes secondaires à 80 km/h. Depuis la baisse de la limitation de vitesse au 1er juillet 2018, certains départements ont enregistré une nette hausse de l’activité des radars automatiques. C’est le cas notamment de la Saône-et-Loire (71), où la cabine de Rigny-sur-Arroux aurait flashé huit fois plus entre le premier et le second semestre 2018, selon les chiffres communiqués par le site Radars-auto.com.
Le site spécialisé cite d’autres exemples tout aussi frappants. En Ariège (09) par exemple, l’un des radars automatiques est passé de 1.291 à plus de 8.600 verbalisations entre le début et la fin de l’année, soit une augmentation de 572% ! Au niveau national, les quelques 1.000 cabines automatiques concernées par l’abaissement de la vitesse auraient flashé trois fois plus en moyenne après le passage de la vitesse à 80 km/h. De quoi énerver (encore) les automobilistes et renflouer un peu plus les caisses de l’État.
a écrit le 07/06/2019 à 16:21 :
Si j'ai bien compris, c'est sur les axes les plus importants (les nationales) qu'on doit rouler le moins vite ???... Ils faut vraiment qu'ils arrêtent... Comment peut on pondre de pareilles inepties ??? C'est çà, l'élite du pays ? Il n'y a vraiment plus rien à espérer. Le pays est en total délitement
Réponse de le 12/06/2019 à 8:56 :
Il suffit juste d'appartenir à LREM... Ce group prouve tout les jours que la bêtise ne tue pas...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :