Le déficit commercial replonge en octobre

 |   |  368  mots
Peut-on acheter une télévisions fabriquée en France ?
Peut-on acheter une télévisions fabriquée en France ? (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le made in France devenant une denrée rare parmi les produits manufacturés, la résistance de la consommation des ménages augmente mécaniquement le déficit de la balance commerciale. La Banque de France révise légèrement à la baisse sa prévision de croissance pour le quatrième trimestre.

La solidité de la consommation a ses vertus. Elle permet en effet de soutenir l'activité. C'est même le principal moteur de la croissance, l'investissement des ménages et des entreprises ainsi que le commerce extérieur, étant en panne. Elle a aussi un défaut. Elle provoque une augmentation des importations, le made in France n'étant pas assez représenté parmi les biens manufacturés qu'affectionnent les ménages, surtout dans le bas et le moyen de gamme.

Le made in France parfois introuvable

Si l'on peut encore trouver un aspirateur siglé de la cocarde bleu blanc rouge, dénicher un ordinateur, un téléphone, ou un écran de télévision fabriqué en France relève de l'exploit, en témoigne la liste assez restreinte des entreprises françaises qui se débattent dans des secteurs ultra-concurrencés comme la Hi-fi, l'électroménager, les meubles et les équipements de la maison. " La hausse des importations concerne la plupart des produits manufacturés ", indiquent les Douanes. En revanche, dans le haut de gamme, souvent sur des marchés de niche, des entreprises continuent de porter haut les couleurs de la France.

Les exportations, notamment d'automobiles, marquant le pas en octobre, le déficit commercial s'est donc creusé d'un milliard d'euros pour s'élever à 4,6 milliards d'euros estiment les Douanes.

Seule bonne nouvelle, grâce à la faiblesse actuelle des prix du brut, le déficit cumulé sur les douze derniers mois n'atteint « que » 44,4 milliards d'euros contre 58,1 milliards pour l'année 2014.

La Banque de France révise ses calculs

Ce n'est pas la seule mauvaise nouvelle. La Banque de France a révisé à la baisse sa prévision de croissance pour le quatrième trimestre. Elle ne table plus que sur une augmentation de 0,3% du PIB, soit 0,1 point de moins que l'anticipation initiale, en raison d'un léger ralentissement des l'activité dans les services lié aux attentats récents de Paris et de Saint-Denis, le 13 novembre. La banque centrale anticipe toujours une augmentation annuelle de 1,2% du PIB cette année, plus optimiste que celle du gouvernement qui vise toujours une croissance de 1,1%. Une prévision qui, à moins d'une désagréable surprise, devrait être réalisée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/12/2015 à 6:50 :
et voilà, grâce à nos fonctionnaires et en particulier aux douanes nos entreprises coulent : le jour où nos très chers fonctionnaires voudront bien cesser de faire crever nos entreprises, nous irons mieux : dans de nombreux secteurs les douanes se révèlent de très bonnes destructrices d'entreprises : si, si : combien de micro entreprises reçoivent les visites des douanes qui vont au restaurant et ensuite facture à l'entreprise !!!
a écrit le 08/12/2015 à 14:45 :
La France n'est plus qu'un pays touristique ou ne survivront que quelques héritiers
a écrit le 08/12/2015 à 13:31 :
Les Allemands ne fabriquent pas non plus d'écran d'ordi, de téléphones ou de télévisions... Et il y a plein d'autres produits français qu'avec de la vigilance, nous pouvons acheter : les marques Pierre Fabre (elgydium), les produits d'entretien (arbre vert), les vêtements (éviter HM et CA et allez voir du côté de 1083, le slip français), les fruits et légumes et j'en passe. Regardez les étiquettes ! Les articles de la tribune pour expliquer le déficit français et son évolution ne tiennent pas la route. Le pétrole n'explique pas tout !
Réponse de le 08/12/2015 à 14:02 :
"Les Allemands ne fabriquent pas non plus d'écran d'ordi, de téléphones ou de télévisions... "
Si ! https://fr.wikipedia.org/wiki/Loewe_%28entreprise_d'%C3%A9lectronique%29
Et on peut abandonner l'industrie (difficile à rentabiliser) des biens de consommation surtout électroniques si on a une solide industrie des biens d'équipement.
a écrit le 08/12/2015 à 13:25 :
Rien n'est perdu! Avec la vague constituée de nos nombreux patriotes, nous allons bientôt restaurer une industrie puissante et rayonnante de bonnet d'âne et de baguette magique. Ceci en attendant le vaisseaux france espace-temps (piloter par la capitaine peng-peng) qui nous ramènera dans les années 60 et les femmes à la cuisine...
a écrit le 08/12/2015 à 13:00 :
L’homme de Cro-Magnon, Français, a mis en place un modèle sociétal, à l'equilibre, qui a perduré pendant des millénaires. Peut-être une solution intéressante pour les générations futures : Plus de chômage, tous cueilleurs et chasseurs; plus de déficit, les fruits et gibiers sont sur le territoire…. et cerise sur le gâteau, plus de gaz à effet de serre avec un retour possible à l’ère de glaciation !
a écrit le 08/12/2015 à 12:33 :
Le déficit de la balance commerciale plonge ....? Bizarre ...? , ce n'est pas possible ... ! l'EUR est au plancher contre US Dollar...le pétrole est a des prix promotionnels ! au dessous de 52 USD/baril ...et voilà qu'avec ces avantages économiques majeurs, les socialistes de la Nomenklatura sont encore dans le rouge ...!
a écrit le 08/12/2015 à 11:22 :
Bilan effrayant : chômage au plus haut, désindustrialisation quasi totale, déficit commercial abyssal malgré la chute du pétrole et un € revenu à un niveau qui ne handicape plus les exportations. Et surtout, décrochage par rapport aux perspectives des autres pays européens qui voient tous, même la Grèce, des signes d'amélioration. Et ce n'est certes pas le FN maintenant réellement aux portes du pouvoir qui va ré-euphoriser le pays.
Réponse de le 08/12/2015 à 12:44 :
quand on a perdu 25% de son PIB, même un frémissement n'est pas une bonne nouvelle et toute comparaison des taux décroissance est malvenu
a écrit le 08/12/2015 à 11:09 :
fichtre quelle surprise! un pays qui ne vit que de consommation a credit et met dehors tt ce qui ressemble a une entreprise ou a un entrepreneur a une balance dans le rouge fonce!!!
et encore, le petrole n'est pas cher sinon ca serait pire!
la france a perdu 50% de son industrie depuis 2002 ' dans un cadre reenchante'; et si on enleve airbus et consors, reste plus grand chose!!
a écrit le 08/12/2015 à 10:58 :
Plus de produit manufacturés en France ? mais c'est une bonne nouvelle pour la COP21, le bilan carbone de la France en sera d'autant meilleur.....
a écrit le 08/12/2015 à 10:53 :
Je suis sûr que l’on va me sortir des statistiques sectorielles toutes positives Mais je les vois pas dans ces chiffres, dans ceux du taux de chômage. La correction de la Banque de France me parait bien faible pour le quatrième trimestre 2015, pour 2016 et 2017.
La seule bonne nouvelle est la baisse du pétrole mais comme je roule peu. Ceci n'a guère d'effet sur mon portefeuilles.
La France n'a pas assez de secteurs à l'export pour être positif. L'aéronautique, le spatiale, le luxe, les céréales, le vin et dérivés agricoles ne suffisent pas.
Réponse de le 08/12/2015 à 13:03 :
"La France n'a pas assez de secteurs à l'export pour être positif"LOL!la culture française s'exporte très bien les chanteurs et le cinéma notamment.Les grands groupes du batiment construisent a l'étranger,nous vendons des médicaments,nous exportons des automobiles,le sport pro vend ses droits au monde entier,l'armement etc...
Réponse de le 08/12/2015 à 19:58 :
" Cher élu Ps", certes cette année, la France a signé pour plus de 15 Milliards, de contrats militaires mais il y a un mais ceux-ci sont sur plusieurs années de livraison. Donc les effets se font sentir à la réception du chèque. Au faite il est ou celui du Qatar pour les Rafale. Le secteur automobile est déficitaire. Concernant la culture n'apparaît pas dans le bilan ci dessous.


Après deux mois en retrait, les importations reprennent nettement en octobre. La hausse concerne la plupart des produits manufacturés, seuls les achats aéronautiques, pharmaceutiques et de bijoux marquant à nouveau le pas. De leur côté, les exportations s’effritent encore un peu, des reculs pour l’agriculture, l’automobile et les métaux venant obérer les bonnes performances de l’industrie aéronautique et spatiale et de l’industrie chimique. Le déficit commercial se creuse donc, passant de -3,6 milliards d’euros en septembre à ‑4,6 milliards en octobre et retrouvant un niveau comparable à celui observé un an auparavant (‑4,4 milliards en octobre 2014).

"Cher élu" si vous voulez lire le Pdf ci joint. Pas de ligne culturel

lire l'ensemble du commentaire mensuel [PDF - 377 Ko]
Réponse de le 09/12/2015 à 7:21 :
il suffit de traverser la France pour voir l'appauvrissement des populations : il est général : même dans les régions des grands vins la pauvreté est visible (surtout en Bordelais) la supposée richesse des grands vins ne semble guère irriguer leur région : pourquoi ?? je trouve cela très grave !!! d'ailleurs les grands vins de Bordeaux connaissent des problèmes de ventes. Quand on voit la richesse dans les vignobles allemands on ne peut que se poser des questions !!!!
Réponse de le 09/12/2015 à 7:46 :
Je corrige une erreur que j'ai fait. Sur le graphique des douanes, il y a un déficit d'environ 100 millions d'Euro pour les œuvres d'art . Donc "la culture française s'exporte très bien les chanteurs et le cinéma" comme vous dîtes "cher élu Ps" ne rapporte pas tant que ça. Si ceci-ci est ranger dans les œuvres d'art. Le code douanier est JA : œuvres d’art, documentations techniques, produits de l’édition.
a écrit le 08/12/2015 à 10:48 :
Oups.... avant on pouvait accuser l'euro cher de plomber nos exportations. Mais ça n'est plus le cas, l'euro n'est plus un handicap.
Cela veut donc dire deux choses: soit l'économie mondiale ralentit et à donc moins besoin de nos produits, soit nos produits sont nuls et n'intéressent personne.
Réponse de le 09/12/2015 à 7:42 :
il y a d'autres raisons possibles : une d'entre elles : la formation des jeunes : beaucoup trop de théories inutiles qui n'apportent rien !!! je le sais ma fille est en BTS CI, et c'est nul !!! je suis exportateur et les gens qui l'ont prises en stage ont été surpris de la nullité de la formation !!! car exporter implique de vendre et le seul mot "vendre" a été retiré du language des études !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :