Livret A : la collecte ralentit à un peu plus d'un milliard en février

 |   |  246  mots
(Crédits : Dado Ruvic)
Le Livret A, produit d'épargne très répandu en France, a réalisé en février une collecte d'un peu plus d'un milliard d'euros, en ralentissement sur un an, selon des chiffres publiés lundi par la Caisse des dépôts.

Au total, ce placement a engrangé une collecte nette de presque 1,2 milliard d'euros en février, contre un peu plus de 1,9 milliard sur le même mois en 2019, montrent ces chiffres. En ce qui concerne son petit frère, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), la collecte nette a représenté en février quelque 370 millions d'euros, en ralentissement également par rapport aux 580  millions moissonnés un an plus tôt sur le même mois.

Ainsi, les deux livrets ont enregistré à eux deux en février une collecte nette d'un peu plus de 1,5 milliard d'euros, contre 2,5 milliards sur la même période en 2019. Ce résultat porte leur collecte cumulée sur les deux premiers mois de l'année à presque 6,1 milliards, soit moins que les 7,1 milliards collectés sur la période janvier-février  2019.

55 millions de Français détiennent un livret A

L'encours total d'épargne placé sur ces deux produits a atteint fin février le montant de 417 milliards d'euros. Produit phare de l'épargne en France, le Livret A, âgé de plus de 200 ans, est aujourd'hui détenu par quelque 55 millions de Français et sert notamment à financer le logement social.

L'épargnant peut déposer ou retirer son argent à tout moment du Livret A, tout en voyant ses dépôts un peu rémunérés et ses gains non imposés. Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) fonctionne de manière similaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/03/2020 à 23:06 :
A ce que je sache, les riches ne mettent pas leur argent dans un livret A. Je suis donc étonné de noter que sur 2019, la collecte fut de 16 MILLIARDS,que sur le mois de Janvier 2020, la collecte fut de 4 MILLIARDS et que sur celui de Février, la collecte est de 1 MILLIARD. On nous avait prétendu qu'au 15 du mois beaucoup n'avait plus un sous. Mais qu'est-ce que nous sommes riches. D'où sortent donc ces milliards ? Nous aurait-on menti ?
a écrit le 23/03/2020 à 17:49 :
Les gens ont suivi les conseils de Mr Le Maire et ont acheté des actions, puis vint le covid-19, chute brutale des cours, ont donc perdu beaucoup (faut pas vendre), le taux rikiki est pas mal après tout. :-)
Il va avoir du mal à faire "aimer" le risque aux français.
Réponse de le 23/03/2020 à 21:03 :
Ca dépend investir en bourse dans deux ou trois semaines devrait rapporter gros à la reprise !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :