Réformes économiques : les Français sévères avec Macron

61% des Français jugent que la politique économique du gouvernement est mauvaise selon le dernier baromètre réalisé par BVA pour La Tribune.
Grégoire Normand

5 mn

La proportion de personnes critiques est ainsi toujours nettement majoritaire (61% la jugent mauvaise) mais c’est 14 points de moins qu’en décembre dernier. Ils sont 29% (+5 points) à considérer que la politique économique menée par le gouvernement est bonne explique BVA.
"La proportion de personnes critiques est ainsi toujours nettement majoritaire (61% la jugent mauvaise) mais c’est 14 points de moins qu’en décembre dernier. Ils sont 29% (+5 points) à considérer que la politique économique menée par le gouvernement est bonne" explique BVA. (Crédits : POOL New)

La colère des Français est loin d'être retombée. Selon le dernier baromètre réalisé par BVA pour La Tribune, la part des répondants ayant un avis négatif sur la politique économique d'Emmanuel Macron s'élève à 61%.

À l'inverse, seuls 29% des Français la jugent de manière favorable. Malgré ces résultats peu flatteurs pour l'exécutif, l'indicateur de qualité perçue des réformes économiques du gouvernement montre des signes d'amélioration. Après une longue période de détérioration entre mai et décembre dans les enquêtes, le président de la République semble susciter moins de défiance.

En pleine crise des "gilets jaunes", 75% des Français avaient désapprouvé les choix de la présidence, soit 14 points de plus que le dernier sondage mené cette semaine. L'issue du grand débat organisé sur l'ensemble du territoire pourrait être déterminante pour la poursuite des réformes. En effet, même si selon les chiffres communiqués par le ministère de l'Intérieur, la mobilisation semble perdre du terrain, les "gilets jaunes" ont prévu de se mobiliser pour un acte 13 ce week-end.

Par ailleurs, la Commission européenne a abaissé ses prévisions de croissance pour la France en 2019 selon un communiqué publié ce jeudi. L'institution estime que le PIB de l'économie tricolore ralentirait à 1,3% cette année contre 1,5% en 2018. Il y a encore quelques jours, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire maintenait sa prévision de croissance à 1,7% pour cette année lors de ses voeux aux acteurs de l'économie. Les marges de manoeuvre pourraient encore se réduire pour le gouvernement confronté à un mouvement social inédit depuis maintenant plus de trois mois. Dans sa dernière livraison, la Cour des comptes a mis en doute la solidité des prévisions économiques du gouvernement.

> Lire aussi : Budget : la Cour des comptes étrille les prévisions du gouvernement

Macron impopulaire chez les retraités

Par catégorie, ce sont les employés et les ouvriers (66%) qui restent les plus critiques à l'égard de l'ancien ministre de l'Économie. Le mécontentement est aussi particulièrement visible chez les retraités (66%) et dans les communes inférieures à 20.000 habitants (69%). En dépit des annonces en faveur des retraités modestes le 10 décembre dernier, la colère semble toujours présente. La désindexation des pensions a suscité une vive opposition chez les foyers composés de retraités . Selon une récente étude de l'observatoire français des conjonctures économiques (OFCE),  la moitié d'entre eux verront "leur revenu disponible se réduire sous l'effet du quasi gel des pensions de retraite notamment" en 2019.  Pour les couples retraités, la perte est évaluée à 390 euros par an en moyenne alors que pour ceux vivant seuls, elle est estimée à 240 euros.

Sur le plan politique, les sympathisants de la République en marche soutiennent en grande majorité (82%) les choix de l'exécutif alors qu'ils sont 82% à s'y opposer au Rassemblement national, 74% chez la France insoumise et 64% au Parti socialiste. Chez les Républicains, 37% des répondants approuvent les mesures économiques de Macron et 54% les estiment mauvaises.

Prélèvement à la source : un impact psychologique non négligeable

Un mois après sa mise en oeuvre, une grande majorité de contribuables assujettis à l'impôt sur le revenu et concernés par la retenue à la source n'ont pas constaté de problème majeur. D'après les résultats communiqués par l'organisme de sondages, "80% déclarent que le montant prélevé correspondait à ce qu'elles attendaient et 74% estiment que ce montant est clairement indiqué sur leur fiche de paie, pension ou relevé de prestations sociales." Malgré ces résultats encourageants pour le gouvernement, 20% des personnes interrogées ont toutefois été surprises par le montant prélevé et un quart des Français indiquent qu'ils vont devoir contacter le Trésor public "car le taux d'imposition qui a été appliqué en janvier n'est pas correct (erreur, harmonisation nécessaire avec les revenus de 2019)."

Par ailleurs, près de la moitié des répondants (47%) signalent avoir le sentiment que leurs revenus ont diminué. Ce résultat révèle un impact psychologique non négligeable du prélèvement à la source.

"C'est notamment le cas des plus jeunes (63% des moins de 35 ans), des employés et ouvriers (60%) et des salariés (51%), mais aussi des personnes qui ont l'impression d'appartenir aux classes sociales défavorisées (72%)."

Plus de deux tiers des Français affirment enfin n'avoir pas anticipé cette perte de revenus immédiate et vont devoir s'adapter en conséquence.

Si la mise en oeuvre du prélèvement à la source ne semble pas avoir suscité d'opposition majeure, les Français réalisent "néanmoins davantage l'impact que cet impôt représente chaque mois, ce qui peut contribuer à un sentiment de perte de revenus potentiellement problématique en période de contestation sociale", concluent les auteurs du sondage.

> Lire aussi : Prélèvement à la source : ce qui change pour le contribuable

__

(*) Méthode : Enquête réalisée auprès d'un échantillon de Français interrogés par Internet le 06 février 2019. L'échantillon est constitué de 1.002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée grâce à la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, CSP du chef de famille et de la personne interrogée, après stratification par région et catégorie d'agglomération.

Grégoire Normand

5 mn

En direct I Forum agri innovation de Bordeaux

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 97
à écrit le 10/02/2019 à 8:54
Signaler
Censure massive, et reléguage tout proche de l'article,

le 11/02/2019 à 10:00
Signaler
D'un autre côté on peut comprendre tout le monde sur le coup, parce qu'on a vraiment envie de l'insulter le mac en ce moment, on ne sait plus quoi lui dire pour qu'il dégage, du coup la modération doit censurer un max c'est logique aussi.

à écrit le 10/02/2019 à 1:46
Signaler
LA nourriture LA mobilité LA famine aggravées en leur sein par ces manifs de profits islamisés

à écrit le 09/02/2019 à 19:09
Signaler
Qu'est ce que l'on entend le plus souvent de la part de nos élus, c'est comment trouver de nouveaux impôts...par contre on ne les entend pas pour faire des économies et réduire ces impôts.Nos politicards savent dépenser sans compter, c'est normal, c'...

le 10/02/2019 à 13:43
Signaler
Une piste d'économie parmi tant d'autres... http://economiepolitique.org/intercommunalites-communautes-de-communes-un-gaspillage-colossal/

à écrit le 09/02/2019 à 19:07
Signaler
Les français reprochent régulièrement à leurs politiques leur situation c'est bien connu. Je pense qu'ils sont complétement et collectivement responsables de ce qui leur arrive...Avec des revendications toujours aussi cohérentes : moins de prélèvemen...

à écrit le 09/02/2019 à 18:41
Signaler
Les français veulent des résultats tout de suite. Il faut combien de temps pour mettre une loi en place et que les effets portent ces fruits? Le parlement au couleur LREM est la depuis moins de 2 ans. Laissons leur la chance.

à écrit le 09/02/2019 à 10:51
Signaler
Tant qu’il s’agit de produire du bla-bla : le grand débat, les Français répondent présents. Mais quand il s’agira de prendre des actions concrètes, j’ai bien peur qu’il n’y ait plus personne, à commencer par le Gouvernement !!! On a tous en tête l’ex...

à écrit le 09/02/2019 à 10:41
Signaler
De grandes réformes, en effet! Pour des résultats désastreux: suppression de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune non Immobilière; en voit-on le résultat sur la hausse du capital industriel et l'emploi? Pour la Taxe d'Habitation, on verra dans deux a...

à écrit le 09/02/2019 à 10:39
Signaler
Ce n'est pas étonnant à cause de la maladresse de sa politique trop technocratique et n'ayant pas pris en compte un niveau de "misère" réel, ou ressenti, beaucoup plus élevé qu'il n'y paraissait vu depuis l'Etat. Cependant il ne faut pas oublier le...

à écrit le 09/02/2019 à 10:12
Signaler
En parlant de réforme : C'est une première. Lors d'une audience prud'homale à Agen, un juge professionnel a accordé des indemnités bien supérieures au montant fixé par le nouveau barème en cas de licenciement abusif, comme l'explique la radio Euro...

à écrit le 09/02/2019 à 9:20
Signaler
Qu'ils proposent mieux

à écrit le 09/02/2019 à 8:52
Signaler
D'apres un autre sondage Macron serait réélu en cas de présdidentielles ! Cherchez l'erreur .......

à écrit le 08/02/2019 à 19:03
Signaler
En économie directe, nos gouvernements ne disposent que de peu de moyens, l'état n'est plus propriétaire de grand chose à force de privatisations, mais il se doit d'aider les entreprises à être rentables, donc créer de la richesse. L'état est grosso...

le 09/02/2019 à 21:42
Signaler
Je sens là l'étoffe d'un grand économiste. Picketty en tremble.

le 10/02/2019 à 8:13
Signaler
" l'état n'est plus propriétaire de grand chose " : La Cigale a intégralement et irresponsablement dilapidé les 1327 Milliards d'euros de privatisations depuis 1986 à de la dépense !!!!!!!!

à écrit le 08/02/2019 à 18:46
Signaler
CSG + 1.7 , retraite + 0.3 et impôts locaux augmentés ; pas assez riche pour béneficier de la suppression de l'ISF ; voilà des raisons factuelles d'être mécontent de ce gouvernement , n'en déplaise aux partisans de la REM

à écrit le 08/02/2019 à 18:10
Signaler
Ca l'indiffère totalement, il sera réélu avec plus de 60% des voix! Preuve que ces sondages sont inconséquents, à moins que ce ne soient les électeurs!

à écrit le 08/02/2019 à 17:41
Signaler
Je viens de percevoir ma retraite je salue votre générosité pour une augmentation de 3 euros et mon épouse de 0,77 cts. Je salue ce courage envers les retraités et j'attends avec impatience votre nouvelle annonce c'est à dire l'ouverture de camps d...

à écrit le 08/02/2019 à 17:23
Signaler
DESINVOLTURE SCANDALEUSE, de la classe politique dans son intégralité, -Quant à la Dette : 102% du PIB/An, 2350 Milliards d'eur; le capital à échéance n'est plus remboursé : 320 Milliards d'eur empruntés !!!! 2018 + 2019 pour !!!!!!! y faire face...

à écrit le 08/02/2019 à 17:21
Signaler
DESINVOLTURE SCANDALEUSE, de la classe politique dans son intégralité, -Quant à la Dette : 102% du PIB/An, 2350 Milliards d'eur; le capital à échéance n'est plus remboursé : 320 Milliards d'eur empruntés !!!! 2018 + 2019 pour !!!!!!! y faire face...

le 09/02/2019 à 11:27
Signaler
Ces chiffres ne veulent pas dire grand chose.Intéressez vous aux chiffres importants:croissance chomage et investissement des entreprises.Et la,oh miracle,tous ces chiffres sont excellents!

à écrit le 08/02/2019 à 16:15
Signaler
nos politiques ont bien préserver les niches fiscales des riches ! la classe moyenne trinque avant de disparaitre

le 08/02/2019 à 17:21
Signaler
Propagande, les niches fiscales sont plafonnés à 10000€. Elles profitent aux classes moyennes et supérieures. A moins que pour vous, on est riche à partir de 3000€ par mois?

à écrit le 08/02/2019 à 16:06
Signaler
Notre président n' a retenu de Pascal que l' esprit de géométrie. Il lui manque l' esprit de finesse.

à écrit le 08/02/2019 à 14:55
Signaler
le meilleur sondage c'est le marché tendez l'oreille les gens en on marre de ce faire plumer surtout les vieux que macron déteste.... c'est drôle j'entends pas de gens satisfait de macron les 29 pour cent c’est les riches

à écrit le 08/02/2019 à 14:17
Signaler
Macron ils est très sévères Avec leS classes moyennes Avec le monde laborieux Avec leS retraitee La france doit renouer avec plus de travails mois de chômeurs crée plus des richesses ! La politique de E macron elle est très compliqué et pour tant un ...

à écrit le 08/02/2019 à 13:19
Signaler
Macron prend ses ordres à Bruxelles via sa feuille de route ou GOPE, la politique du pays se décide à Bruxelles -euro trop fort, délocalisations et exil et fraude fiscal rendus possible par l' article 63 du TFUE, etc-, https://pour.pres...

le 08/02/2019 à 14:17
Signaler
Si vous voulez faire la guerre, dites le au lieu de faire des circonvolutions. Personnellement, avant d'aller tuer des Espagnols ou Allemands que je ne connais pas, ce sont des personnes comme vous dont je m'occuperais. Rien ne justifie que des êtres...

le 08/02/2019 à 14:30
Signaler
Vu la politique économique et énergétique de la France ça ne me dérange pas si l'Europe prend la main. Mais malheureusement ça n'est pas le cas. Pour le moment : pas de baisse de la dépense publique, +70 Mds de dette/an, du nucléaire "gérer" par un ...

le 08/02/2019 à 16:09
Signaler
@truc "Personnellement, avant d'aller tuer des Espagnols ou Allemands que je ne connais pas, ce sont des personnes comme vous dont je m'occuperais. Rien ne justifie que des êtres intelligents d'une même civilisation doivent disposer de monnaies dif...

à écrit le 08/02/2019 à 13:14
Signaler
Premier de cordée odieux ! C'est le parfait personnage à dégager indépendamment de toute autre considération .

le 08/02/2019 à 14:20
Signaler
Vous voulez Mme Le Pen à la place? Parce que démocratiquement parlant elle était en 2e position aux dernières présidentielles. Ou bien n'avez vous que faire de notre semblant de démocratie et souhaiteriez-vous imposer votre candidat favori?

à écrit le 08/02/2019 à 12:51
Signaler
la VRAIE RÉFORME serait de remercier chaudement les fonctionnaires "hors régaliens° en surnombre : un million au bas mot.

à écrit le 08/02/2019 à 12:48
Signaler
Le français n'entend pas grand chose en économie et encore moins en fiscalité. Et moins il comprend, plus il croit savoir, plus il s'insurge.

à écrit le 08/02/2019 à 12:31
Signaler
pourquoi cette politique est rejetée ,? politique trop partisane probablement et marquée par des affaires! ( la com ) n a aucun impact au vue des résultats

à écrit le 08/02/2019 à 12:08
Signaler
Ils ont raison, (les 61 % de compatriotes ), ces réformes voulues par le parlement Allemand visent à appauvrir la population pour un bon indice de l'Euros . Nos élus sont aux ordres et ce n'est pas moi qui vous le dit , regardez la presse internatio...

à écrit le 08/02/2019 à 11:55
Signaler
pas de réforme aurait été bien vu par les français, l'éternel problème

à écrit le 08/02/2019 à 11:32
Signaler
Il y a un monde entre le ressenti économique des français et la réalité.La réalité ,c'est de bonnes statistiques économiques.Le ressenti,c'est une déprime que je comprends mal et qui sera difficile a soigner.

le 08/02/2019 à 12:52
Signaler
Le problem est que pour ceux qui travaillent et qui ne dissent rien, c'est : toujours plus d'impôts, toujours moins de droits. Depuis François Hollande, la gauche donc, toujours plus d'impôts sur le revenue, moins d'aides et les classes dites "aisée...

le 08/02/2019 à 13:02
Signaler
bonnes statistiques économiques ? il semble que les analystes de tous poils soient bien plus interrogatifs que vous. D'autre part prendre la réalité uniquement d'une vue personnelle pour en faire une vue collective me semble une position bien faible ...

le 08/02/2019 à 14:00
Signaler
@jessifer tout à fait. @ plus d'impôts, vous racontez n'importe quoi. Je vous invite à regarder votre bulletin de paie, en bas il y a une nouvelle ligne. Cotisations sociales baissées pour TOUS les salariés. Et baisse des revenus des retraités qu...

le 08/02/2019 à 14:48
Signaler
VOILA les derniers chiffres vous qui dites que tout vas bien....Dans le détail, en pourcentage, plusieurs secteurs connaissent un ralentissement. C'est le cas de l'agriculture (+0,3% au quatrième trimestre et +2% sur douze mois), la construction (...

à écrit le 08/02/2019 à 11:16
Signaler
Donner 5 milliards avec la suppression de l'ISF sans rien exiger en retour, une folie. Compte tenu du changement permanent de notre fiscalité, les capitaux ne vont certainement pas revenir . Prendre de l'argent aux retraités pour le donner aux salar...

le 08/02/2019 à 14:18
Signaler
On ne donne rien, si un individu vous menace pour vous prendre votre portefeuille et finalement y renonce, il vous a donné quoi?

le 08/02/2019 à 14:49
Signaler
L'ISF a fait fuir des milliers des français qui maintenant payent beaucoup moins de taxes. C'est un impôt à rendement negatif, en intégrant les comportements induits. On recolte 5 milliards, on en perd 10.

le 08/02/2019 à 16:11
Signaler
La suppression de l'ISF, ce n'est pas "donner", c'est "ne pas prendre".

le 09/02/2019 à 22:02
Signaler
Pour faire fonctionner le modèle social Français, le plus redistributif au monde, il faut plus de riches. Il faut créer une invasion de riches et non une évasion de riches. Or l'ISF , c'est le vinaigre qui les fait fuir. Ce qu'il faut c'est taxer plu...

à écrit le 08/02/2019 à 10:58
Signaler
j engage les lecteurs... a lire un livre assez qui traite de philosophie politique.....et permet de decrypter le logiciel macronien, et de découvrir que le macronisme est en fait une mise en application sans filtre de la théorei du neo libéralisme d...

le 08/02/2019 à 11:36
Signaler
C'est la vérité de B.Steigler mais ce n'est pas nécessairement la vérité

le 08/02/2019 à 14:01
Signaler
Justement c'est faux, Macron est le 1er PR a avoir sollicité tant de personnes de la société civile. Donc des gens confrontés à la réalité du terrain.

le 08/02/2019 à 16:36
Signaler
Effectivement, Il a plus consulté en 20 mois que Miterrand ou Chirac en 50 ans de politique cumulée. Sur son quinquennat Macron a déjà passé 4 mois à consulter, et ce n'est pas terminé, il en redemande avec un referendum. Tout est dans son livre "...

le 08/02/2019 à 16:51
Signaler
@Noosty citez moi les...... les ministres sont aux ordres de Jupiter..... les corps intermédiaires ont été écartés..... et ceux qui règlent le bal sont les trois ou 4 conseillers a l'Elysées.... dont les passages dan,s le "privé".... étaient plutôt...

à écrit le 08/02/2019 à 10:35
Signaler
De toute façon, les Français ne connaissent rien à l’economie donc ce type de sondage ne veut rien dire.

le 08/02/2019 à 10:47
Signaler
PAS necessaire de faire L'ENA pour se rendre compte que les promesses MACRON ne sont pas financées ,,,,,??? vivre au dessus de ses moyens n'est pas éternel

le 08/02/2019 à 10:52
Signaler
Vous encore moins tous les paramètres éco de la FR dans le rouge ? Taux chômage un des plus élevés d’Eur. Dette abyssale deficit commercial depuis des années malgré des impôts les plus élevés du monde depuis le duo Hollande Macron la FRANCE est passé...

le 08/02/2019 à 11:05
Signaler
On juge un arbre à ses fruits, pas besoin d'être ingénieur agronome.

le 08/02/2019 à 11:39
Signaler
Selon les commentaires tous les problèmes sont arrivés depuis 18 mois. Or tout a commencé en 1981 où les déficits et la dette n'ont fait qu'augmenter et qu'aucun gouvernement ne les a réduits.

le 08/02/2019 à 14:03
Signaler
Pas nécessaire de faire l'ENA pour se rendre compte que la plupart des français ne captent rien en économie... La réponse de Furax en est la preuve...

à écrit le 08/02/2019 à 10:34
Signaler
Truc assez révélateur, voir des gilets jaunes défiler avec la CGT (une façon de se tirer un balle dans le pied, selon moi). Mélenchon soutenir Maduro ! M.Macron qui change d'avis sans arrêt. Des "zad" partout ... on fait quo...

à écrit le 08/02/2019 à 9:51
Signaler
Les français n'ont que de faibles connaissances économiques, ils ne sont pas compétents pour juger de l’efficacité d'une politique économique. Le système éducatif aux mains de la gauche depuis plus d'un siècle préfère les maintenir dans l'ignorance d...

le 08/02/2019 à 10:19
Signaler
L'échec de la France vient principalement de l'éducation nationale. Jean-Michel Blanquer, essai de remettre de l'ordre, ça va prendre du temps ... beaucoup de temps !

à écrit le 08/02/2019 à 8:23
Signaler
Et la lutte contre le chômage !? On dirait vraiment même dans leurs discours alors que pourtant côté éléments de langage pas grand chose ne leur fait peur, qu'ils n'y pensent pas, complètement dans le déni, on voit bien que le chômage de masse fait p...

le 08/02/2019 à 11:40
Signaler
Dans les revendications des gilets jaunes il n'y en a aucune concrenanat le chômage.

le 08/02/2019 à 12:04
Signaler
Toujours d accord avec tes analyses ca devient lassant . Civilités . N importe qui sauf Macron . OUI NON

à écrit le 07/02/2019 à 23:30
Signaler
Ou alors, comme d'habitude les questions du sondage sont suffisamment floues pour être sujettes à toutes les interprétations voire à des interprétations censées êtres simplificatrices mais qui à force de simplification changent le résultat dudit sond...

à écrit le 07/02/2019 à 21:45
Signaler
300000 personnes en manif samedi cela vaut tous les sondages si on considere que c est que la creme qui manifeste ? aujourdhui combien seront t ils demain alors que tous par de leurs mecontentement se vois, dans les débats, et que macron a déjà bou...

à écrit le 07/02/2019 à 21:45
Signaler
Il est vrai que M.Macron n'avance guère: il faut baisser de 150 milliards la dépense publique (=50% du PIB), mettre les retraites comme partout en Europe à 65 ans, supprimer tous les dispositifs inefficaces sur l'immobilier (supprimer les APL), mettr...

le 08/02/2019 à 6:56
Signaler
Un ignorant de plus. Et pourquoi ne pas rétablir l’esclavagisme?

le 08/02/2019 à 10:38
Signaler
Excellent, Vous êtes trop réaliste pour être élu. L'électeur apprécie le démagogue, (Mitterrand, Chirac, Hollande) ou le flou (Macron) quant à Sarkosy je ne sais ou le classer. Et pourtant de Barre à Rocard nous aurions pu avoir de grands Chef d'Et...

le 08/02/2019 à 14:41
Signaler
@gilles Non Rocky a vraiment été très mauvais.Nous lui devons la CSG et la CRDS qui plombent l'emploi depuis des dizaines d'années.Il suffisait de mieux gérer les caisses sociales,et on n'aurait pas rendu le cout du travail prohibitif. Si on ba...

le 08/02/2019 à 14:51
Signaler
Je vote pour vous.

à écrit le 07/02/2019 à 21:15
Signaler
On reproche beaucoup de choses à Macron. Mais que peut-il faire ? L'euro est trop cher pour la France ! 15% au minimum ! Et la France paye ses fonctionnaires en euros ! Donc elle les paye mathématiquement au moins 15% trop cher. Et comme la compétit...

le 07/02/2019 à 23:25
Signaler
Il faut, en vrac, établir les impôts sur la nationalité et non plus sur la territorialité (comme Trump le fait), traquer la fraude à la TVA et le travail au noir, rétablir l'ISF, cesser de dilapider l'argent public au bénéfice des entreprises et ne c...

le 08/02/2019 à 6:07
Signaler
Rectificatif: L'etat va vous saigner.

le 08/02/2019 à 10:00
Signaler
Pour vous rassurer, l’Euro n’est pas le problème de la France. Arreter l’euro maintenant et vous ajoutez un nouveau problème à une situation peu reluisante.

le 08/02/2019 à 11:51
Signaler
L'euro nous permet d'avoir une monnaie stable et des taux d'intrêts très bas. . Ne plus rembourser la dette l'état devrait trouver 90 milliards d'euros immédiatement pour boucler le budget car plus aucun créancier étranger ne nous avancement 1 euro....

à écrit le 07/02/2019 à 20:59
Signaler
Les gentils Eurolapins sont vite énervés quand on leur glisse un caillou dans la chaussure ...!

à écrit le 07/02/2019 à 19:54
Signaler
«Méthode : Enquête réalisée auprès d'un échantillon de Français interrogés par Internet le 06 février 2019. L'échantillon est constitué de 1.002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus» - sondage bidon, non-repré...

le 07/02/2019 à 20:55
Signaler
La taille d'un échantillon n'a pas a être proportionnelle à la population étudiée et en l'espèce vu la tendance qui se dégage on en dessous de 3% de marge d'erreur. La seule chose critiquable ça serait d'avoir utilisé la méthode des quotas qui a d...

à écrit le 07/02/2019 à 19:44
Signaler
Jupiter du president au vrp du vrp au president macron professeur de politique à La Sorbonne attention

à écrit le 07/02/2019 à 19:33
Signaler
Réformes en novlangues bruxelloises mais GOPE ou feuille de route bruxelloise à Macron dans la vraie vie .. La feuille de route économique et sociale d’« Emmanuel Macron » est mise à jour : les grandes orientations des politiques économiques...

le 07/02/2019 à 19:54
Signaler
On devrait le mettre au programme dès le CM1, qu' est-ce qu' on a pu nous chanter comme niaiseries sur le couplet UE Macron, merci !

le 07/02/2019 à 20:32
Signaler
Les français ont eu raison de ne pas apporter leur confiance à Asselineau qui est totalement has-been et son parti représente moins de 1 %. Sortir de l'Europe et de l'euro provoquerait la ruine du pays.

le 07/02/2019 à 20:52
Signaler
marc469 « Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence. »

le 08/02/2019 à 10:39
Signaler
Le programme de Macron a été énoncé aux élections, il n’y a donc pas tromperie sauf pour ceux qui sont de mauvaise foi ou qui veulent refaire les élections dans la rue. Et puis l’UPR ne représente rien,.

à écrit le 07/02/2019 à 19:31
Signaler
Les Grandes Orientations des Politiques Économiques(GOPE) sont dictées par Bruxelles et Macron n'est qu'un des fusibles!

le 07/02/2019 à 21:52
Signaler
Dois-je comprendre que Bruxelles demande à Macron de continuer à faire des budgets déficitaires de 75 Milliards tous les ans? Parce que c'est bien ce que l'on fait tous les ans. Au fait vous vous moquez des déficits, mais il ne vous est jamais venus ...

le 09/02/2019 à 12:11
Signaler
Vous avez raison: "La politque de la bonne gestion ne vioent pas de Bruxelles mais du bon sens." Je partage!

à écrit le 07/02/2019 à 19:24
Signaler
Ce que l'on reproche c"est que l'on parle "de réforme"... pour s'uniformiser dans l'UE de Bruxelles mais... aucunement "d'adaptation" de notre économie nationale aux aléas mondiaux!

à écrit le 07/02/2019 à 19:23
Signaler
Ce que l'on reproche c"est l'on parle "de réforme" pour s'uniformiser dans l'UE de Bruxelles mais aucunement "d'adaptation" de notre économie nationale aux aléas mondiaux!

à écrit le 07/02/2019 à 19:18
Signaler
c'est d'autant plus triste qu'il n'a fait aucune reforme, sauf a jouer au bonneteau fiscal! cela dit il en a plus dans la culotte que le molasson a scooter qui l'a precede, esperons qu'il fera qqch, un pays en faillite, on voit ce que ca donne au ve...

à écrit le 07/02/2019 à 18:30
Signaler
A suivre les hauts et bas des sondages, c'est le vertige du grand- huit. Mais c'est rassurant de penser qu'en matière d'économie, mes concitoyens sont des prix Nobel.

le 07/02/2019 à 20:39
Signaler
mon cher il n'est point nécessaire d'être prix Nobel d'économie pour voir les résultats calamiteux du sieur micron. Dois-je vous faire la liste de cette bérézina que ce soit en matière de croissance, chômage, dette, déficits, prélèvements obligatoire...

le 07/02/2019 à 21:57
Signaler
@ Réponse de @ Delongo : Faites nous part de votre recette géniale qui en quelques mois transforme une graine en arbre. Vous n'avez ni le sens de la mesure ni le sens du temps.

le 08/02/2019 à 11:57
Signaler
@delgondo - la croissance baisse partout en Europe. L'italie est en récession, l'Allemagne va avoir unc croissance inférieure à la FRance. Vous ne pouvez pas dire que les problèmes de déficit et de la dette ne remontent que depuis 18 mois. C'est plut...

le 08/02/2019 à 13:55
Signaler
bonjour @marc469. je voulais simplement dire que depuis 20 mois que macron est arrivé comme Zorro, "vous allez voir ce que vous allez voir, moi, moi, moi moi", ça fat psscchhiiittt et ce dernier a été élu sur un immense bluff : MENSONGE car ses résul...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.