Valls veut "revoir en profondeur le droit du travail"

Le débat sur les 35 heures est "clos" a réaffirmé Manuel Valls dimanche en clôture de l'Université d'été du PS à la Rochelle. Mais le Premier Ministre a ouvert la voie à une révision en profondeur de notre droit du travail pour donner plus de place au dialogue social dans l'entreprise. Sur la politique économique, il confirme le maintien du même cap.

3 mn

(Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)

Pas question de toucher au dogme des 35 heures, qui reste un marqueur de la gauche. Mais pour Manuel Valls, il faut "revoir en profondeur la manière même de concevoir notre réglementation" en matière de droit du travail, sujet de controverse à gauche, en défendant le fait de donner "plus de latitude" aux employeurs et aux salariés "pour décider eux-mêmes".

Après les propos polémiques du ministre de l'Economie Emmanuel Macron sur le temps de travail devant le Medef, le Premier ministre a affirmé en clôture de l'université d'été du PS que le débat était "clos". "Il n'est pas question de revenir sur la durée légale du temps de travail", a-t-il lancé sous les applaudissements nourris de la salle. "Ce qui m'intéresse, ce n'est pas le passé (...) mais l'avenir", a-t-il poursuivi.

Mais Manuel Valls a poursuivi sur sa proposition de donner plus de places aux accords d'entreprises qu'à la loi en matière de droit du travail, sujet qui divise au PS. Un rapport du haut fonctionnaire Jean-Denis Combrexelle doit être remis en septembre pour faire des propositions en ce sens.

"On peut lever les contraintes tout en protégeant"

Le Premier ministre s'est appuyé sur les travaux de l'ancien ministre Robert Badinter et du juriste Antoine Lyon-Caen, qui "font ce constat d'un code du travail si complexe qu'il en est devenu inefficace", suscitant des applaudissement mais aussi des huées parmi les militants. "Ceux qui sifflent Robert Badinter dans cette salle, ça m'étonne toujours quand même un peu", a réagi Manuel Valls.

Pour le Premier ministre, les salariés "ne connaissent plus leurs droits et ne sont donc plus protégés" et "il faut revoir en profondeur la manière même de concevoir notre réglementation" en matière de travail. "On peut lever les contraintes, tout en protégeant! C'est ça la gauche, c'est ça la social-démocratie", défendant une gauche "inventive" et qui "s'adapte aux réalités du monde".

"Nous devons donner plus de latitude aux employeurs, aux salariés et à leurs représentants pour décider eux-mêmes de leur politique de formation, d'organisation du travail, d'insertion des jeunes par des négociations au plus près de leurs besoins. Ce sera plus de souplesse pour les entreprises et, grâce à un dialogue social redynamisé, des droits - à la formation, à la prise en compte de la pénibilité - mieux assurés pour les salariés", a-t-il défendu.

Pas de changement de cap

Manuel Valls a déclaré dimanche à La Rochelle que le gouvernement continuerait à agir "avec la même force" pour les entreprises, rejetant les "zigzags" en matière de politique économique, "sables mouvants de la défiance".

"Nous continuerons à agir, avec la même force, pour la compétitivité de nos entreprises. --ce sont elles qui embauchent-- grâce au CICE et au Pacte de responsabilité et de solidarité. Les acteurs économiques ont besoin de visibilité. Sinon, comment bâtir le moindre projet ou embaucher ? La stabilité, la cohérence, c'est le socle de la confiance", a déclaré Valls, alors qu'une partie du PS réclamait une réorientation du CICE.

"Aujourd'hui, la croissance est là ; c'est ainsi que nous ferons baisser le chômage. Oh pas de triomphalisme ! Il y a les incertitudes de la crise financière asiatique. Mais il y a aussi des facteurs positifs : la croissance américaine, la baisse du prix du pétrole, ce qui est bon pour le pouvoir d'achat, la baisse des taux d'intérêt, la baisse de l'euro - bonne pour nos exportations - grâce à la politique favorable de la BCE pour laquelle nous nous sommes battus", a également déclaré Manuel Valls. "Les premiers résultats sont là. Ils sont encore insuffisants pour combattre le désespoir de nombre de nos concitoyens, mais suffisants pour affirmer que nous sommes sur la bonne voie, pour raviver l'espoir, pour réussir", a poursuivi le Premier ministre.

Avec AFP

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 55
à écrit le 31/08/2015 à 23:51
Signaler
"La loi détermine les principes fondamentaux (...) du droit du travail ." extrait de la constitution française ! Revenons à ces principes fondamentaux: pour le reste, de l'air !! Mais bon... je ne crois pas un instant que Valls y fera quoique ce so...

à écrit le 31/08/2015 à 18:02
Signaler
Donc on peut prévoir un deuxième volume pour bientôt.

à écrit le 31/08/2015 à 17:59
Signaler
le travail va bientôt disparaitre donc il emmènera son droit avec lui .

à écrit le 31/08/2015 à 17:11
Signaler
Monsieur VALLS, si je peux me permettre un petit conseil : remettez au goût du jour le servage et si cela ne suffit pas carrément l'esclavage M. GATTAZ vous en sera éternellement reconnaissant ! BIEN A VOUS .

à écrit le 31/08/2015 à 15:11
Signaler
Valls était contre les 35 heures lors de la primaire socialiste maintenant il est pour Il veut soi disant réformer le code du travail c'est un velléitaire une grande gueule mais un petit faiseur c'est un disciple de j.l Austin pour qui ´ dire c'est ...

à écrit le 31/08/2015 à 14:05
Signaler
Cela fait un an qu'il est Premier Ministre. Il n'a pas encore abordé le sujet. Cela veut dire que toute evolution ne sera pas mise en place après accord des assemblées avant Septembre 2016. Ce sera alors trop risqué pour Hollande en début de période ...

à écrit le 31/08/2015 à 14:03
Signaler
Cela fait un an qu'il est Premier Ministre. Il n'a pas encore abordé le sujet. Cela veut dire que toute evolution ne sera pas mise en place après accord des assemblées avant Septembre 2016. Ce sera alors trop risqué pour Hollande en début de période ...

à écrit le 31/08/2015 à 14:02
Signaler
Cela fait un an qu'il est Premier Ministre. Il n'a pas encore abordé le sujet. Cela veut dire que toute evolution ne sera pas mise en place après accord des assemblées avant Septembre 2016. Ce sera alors trop risqué pour Hollande en début de période ...

à écrit le 31/08/2015 à 11:37
Signaler
Encore des excuses pour mettre en route le seul programme qu'ils connaissent, celui de Bruxelles!

à écrit le 31/08/2015 à 11:32
Signaler
S'il veut revoir en profondeur le droit travail, il y a des bouquins pour ça!

à écrit le 31/08/2015 à 11:21
Signaler
Mouaip. Il ferait mieux d'embaucher des inspecteurs du travail, des informaticiens au contrôle des finances et des banques et des inspecteurs des impôts pour lutter contre l'exil fiscal, la fraude fiscale et la fraude à la TVA. La fraude des entrep...

le 31/08/2015 à 15:03
Signaler
Tout à fait d'accord, mais la fraude est inscrite dans le code génétique des Français. Un sacré boulot en perspective

à écrit le 31/08/2015 à 10:41
Signaler
Usage d'un parti et gouvernance "à contre emploi" Ce "contre courant, ou contre nature" est absurde, aussi bien économiquement que politiquement. Il suffit de constater : - les effets récessifs actuels - le manque de reconnaissance du patronat -...

le 31/08/2015 à 11:14
Signaler
Bien d'accord mais la gravité est semble-t-il pire : les décennies depuis 1983 démontrent une complicité objective des pilotes de l'ex-UMPS, aujourd'hui RPS , sinon herpès. Les Français s'en rendent compte si l'on additionne les abstentionnistes et l...

à écrit le 31/08/2015 à 10:14
Signaler
Sapin lui a déjà donné la recette : écrire le droit du travail en petits caractères !

à écrit le 31/08/2015 à 9:33
Signaler
Allez plus loin, supprimer le code du travail, supprimer le CDI, abolir la durée légale du travail, plafonner les indemnités pour les licenciements a 1 euros symbolique, dissoudre toutes les organisations syndicales, afin que nous pauvre petits patro...

le 31/08/2015 à 11:23
Signaler
Personne n'ignore que la désinflation sociale est à l'oeuvre, fort difficile à faire accepter en France ; le courage devrait être chez des détenteurs du pouvoir capables de l'afficher et de le faire adopter, sinon par référendum contournable, par la ...

à écrit le 31/08/2015 à 9:08
Signaler
las cette politique destructrice a ouvert le grand boulevard aux autres partis

à écrit le 31/08/2015 à 8:46
Signaler
qui a dit que Valls dépensait l'argent des français sauf pour organiser ses voyages familiaux avec l'argent des contribuables. Hier ce Franco espagnol a inventé la prise de douche en faisant un discours à la tribune du PS il a le sens de l'écologie e...

le 31/08/2015 à 10:09
Signaler
Faut pas s extasier quiconque met une chemise de soie arrive au même résultat , ce sont les verts de St Etienne qui ont inaugurer se stratagème et se faisaient applaudir à tout rompre dans les années 60 .

à écrit le 31/08/2015 à 7:42
Signaler
j'espere que nous profiterons de cette nécessité du code du travail pour le réformer et le mettre en harmonie avec les pays qui ont réussi leurs réformes ( Allemagne, RU) et qu'on ne va pas recréer autre chose. par la même occasion réformons la fisc...

le 31/08/2015 à 19:13
Signaler
Ne le prenez pas en mauvaise part @Caféine mais je vous trouve un peu mou en demandant l'alignement sur le RU et l'Allemagne....Allons plus loin dans la révolution néo libérale que diable ! Reprenez sans plus tarder la lecture d'Ayn RAND que vous av...

à écrit le 31/08/2015 à 1:27
Signaler
Pauvre Macron, réprimandė pour avoir touché un totem de gauche....mais par contre on revoit le code du travail. décidément tous ces gauchistes sont incapables de s'adapter. Les verts, le PS, explosent. Alors profitons de cet état de fait et abolisson...

à écrit le 30/08/2015 à 21:50
Signaler
Lui aussi devient libéral? Et les "valeurs" alors !!!!!! Terrifiant de voir à quel point le PS et ses "valeurs" a gâché la vie de tant de gens depuis 30 ans. Même Chirac les avait adoptées les "valeurs". Ce pays crève de ses "valeurs". Maintenant on ...

à écrit le 30/08/2015 à 20:54
Signaler
Ce que je trouve très intéressant, c'est que plus Valls nous baratine et vire à droite, plus sa tête devient rouge :o Je pense que c'est un système d'autorégulation.

à écrit le 30/08/2015 à 20:34
Signaler
Alors comme cela le camarade VALLS veut revoir en profondeur le droit du travail en gros revenir sur tous les acquis sociaux et mettre en pratique le programme du patronat en gros tous supprimer rien de plus ..... facile aucune grève en persp...

le 30/08/2015 à 22:50
Signaler
Décidemment, vous n'êtes toujours pas sorti du XIXe siècle ! Vous continuez de penser que les syndicats savent mieux que les salariés ce qui est bon pour eux !! Je vous donne un seul exemple qui emm..rde tous les salariés de notre entreprise : oblig...

à écrit le 30/08/2015 à 19:37
Signaler
Y'a que l'embarras du choix! Pour les petites TPE et les ME (micro entreprises) donner plus de souplesse sur les heures supplémentaires, ce qui permettrait d’augmenter périodiquement le C.A. sans forcément recourir à des embauches Les coûts de prod...

le 31/08/2015 à 8:15
Signaler
Pourquoi baisser les bas salaires? Ceux-ci ne couvrent pas les frais fixes des ménages. Ils seront encore plus pauvres. Donc il faudra plus d'aides, donc plus de cotisations. Il vaut mieux faire le ménage dans les frais fixes imposé par le système. ...

à écrit le 30/08/2015 à 19:14
Signaler
3 ans et 3 mois pour cette bande d'incompétents socialistes ...pour finalement évoquer un soupçon d'évidence .....!

le 30/08/2015 à 19:42
Signaler
Et encore?

à écrit le 30/08/2015 à 18:46
Signaler
Et dire que ces "gabarits" n'ont jamais travailler de leur vie ce ne sont que des apparatchics du P.s. a commencer par les Assouline Valls Bartolone Sapin Cambadèlis ect.... et ils veulent rénover le droit du travail, ils se foutent de notre gueule...

à écrit le 30/08/2015 à 17:40
Signaler
Il est très étonnant de voir comment les néolibéraux comme Macron arrivent à faire croire aux gens que la crise financière et bancaire est ..... causée par les salariés trop payés et par les 35 heures ... voir par le droit du travail ! C'est sidérant...

le 30/08/2015 à 18:37
Signaler
En 1929 le krach de wall street a rendu tout le monde chomeur...Cela va arriver mais on sait pas quand ? Préparez vous à perdre votre emploi et votre femme...? Parano ou réalité ? Vous pensez qu'on va revivre 1929 ? L'argent est il quelque chose de s...

le 30/08/2015 à 18:48
Signaler
Affirmatif.

le 30/08/2015 à 19:46
Signaler
Réflexions en vrac: Les banquiers sont toujours coupables. Si ils prêtent avec précautions, on dit qu'il ne prêtent qu'aux riches, si ils prêtent aux pauvres ils fabriquent du sur endettement ( début dernière crise) Les foods stamps existent en fr...

à écrit le 30/08/2015 à 17:36
Signaler
parlons de la fonction publique et de son emploi du temps !!!

le 30/08/2015 à 19:14
Signaler
08h30/12h00 13h30/17h00 sauf le jeudi 08h30/12h00 13h30/19h00 une autre question ?

le 31/08/2015 à 8:42
Signaler
Du Lundi au Jeudi 7h00-12h00 13H00-16h10 Le Vendredi 7h00-14H20 Autre chose ???

à écrit le 30/08/2015 à 17:09
Signaler
Et crac! Encore un "la croissance, elle est là" (comme dirait le sinistre du Palais), alors qu'elle est à 0, nada, que dalle, néant... comme l'action de tout ces prédateurs de l'argent "public".

à écrit le 30/08/2015 à 16:48
Signaler
Une des causes du déclin économique (ce ne sont pas les 35 h) : c'est la bureaucratie , la haine de l'idéologie socialiste ( cette bureaucratie associée aux banquiers) envers les entrepreneurs individuels

à écrit le 30/08/2015 à 16:44
Signaler
"Pour le Premier ministre, les salariés "ne connaissent plus leurs droits et ne sont donc plus protégés" ": ni les employeurs, ni la DIRECCTE, ni Pôle Emploi ne le connait ! Ce droit est virtuel. Amusez-vous texte en main à venir demander à ce qu'...

le 30/08/2015 à 17:30
Signaler
il y a un an ou deux , j'ai racheté un code du travail puisqu'il faut en mettre un disponible à la consultation par les salariés. je l'ai acheté en septembre , il faisait à peu près 3500 pages et était livré avec un supplément de 150 pages correspon...

le 30/08/2015 à 19:10
Signaler
Recrutez un(e) juriste ou bien prenez les services d'un avocat spécialisé. Le droit n'est pas une matière simple: au moins 4 ans d'études très selectives. L'acquisition d'un code du travail est une bonne chose mais ne suffit pas. Il existe aussi l...

le 31/08/2015 à 16:15
Signaler
@james bond : le problème est là : les TPE n'ont tout simplement pas les moyens de payer un juriste, qui leur coutera plus que ce que rapporte la petite entreprise !! Expliquez donc à votre boulanger, votre coiffeur, etc, qu'il doit payer un juriste ...

à écrit le 30/08/2015 à 16:19
Signaler
Ah pour être un marqueur de la gauche, c'est sur que les 35 heures de la gauche ont marqué les salariés........................surtout les salariés des autres pays qui ne demandaient qu'à travailler plus.

à écrit le 30/08/2015 à 15:47
Signaler
mais quelle hypocrisie chez ce personnage. D'un côté ce matin il se vend à la gauche du ps, et maintenant un coup à la droite du ps (enfin ce qu'il en reste, une broutille de fans) en déclarant "réforme de code du travail" ce que honnit la gauche du ...

à écrit le 30/08/2015 à 15:44
Signaler
en groupe de reflection pour proposons la dissolution de la cgt qui est un frein l 'emploi

le 31/08/2015 à 8:52
Signaler
Et c'est de la faute de la CGT les licenciements chez Renault Truck ? alors même que l'entreprise fait des bénéfices !!!! Quel est le motif de ces licenciements ? Je suis sûr que vous avez la réponse !!!!

le 31/08/2015 à 16:27
Signaler
@ahbon : le problème, c'est que vous considérez un loi comme une charge seigneuriale à vie ! Une fois un emploi donné, vous voulez être indéboulonnable, comme la statut de Lénine sur la place rouge ! Avec ce genre de pensée, la ville de paris devrai...

à écrit le 30/08/2015 à 15:24
Signaler
Parmi les résultats que l'on observe actuellement, AUCUN n'est la cause des actions du gouvernement ! - le pétrole baisse ? c'est grace aux américains qui ont autorisé l'exploitation du gaz de schiste sur leur territoire ! - l'euro baisse ? C'est p...

à écrit le 30/08/2015 à 15:19
Signaler
Plus personne ne supporte les blasblas Valssiens. Valls inspire le même rejet que Sarkozy Fillon Raffarin, des gouvernements inutiles et néfastes à la Nation Française.

le 30/08/2015 à 17:09
Signaler
En effet ! Valls me colle désormais la même allergie que Sarkozy. La dissonance est la même, la rigidité aussi. Il vise le même électorat et sert les mêmes lobbies. Les écolos ont bien pris la mesure du personnage, Valls ne roule que pour lui-même. ...

le 30/08/2015 à 17:51
Signaler
Moi, la Valls me fait tourner la tête...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.