Aux Etats-Unis, le Covid-19 continue inexorablement de galoper

 |   |  1104  mots
Les États-Unis ont désormais détecté près de 2,8 millions de cas en tout. Le sud et l'ouest du territoire voient une flambée de cas, qui met tout le pays en danger selon les termes d'Anthony Fauci, directeur de l'Institut américain des maladies infectieuses.
Les États-Unis ont désormais détecté près de 2,8 millions de cas en tout. Le sud et l'ouest du territoire voient une flambée de cas, qui "met tout le pays en danger" selon les termes d'Anthony Fauci, directeur de l'Institut américain des maladies infectieuses. (Crédits : Reuters)
A la veille de la fête nationale américaine, le pays a aussi recensé 728 nouveaux décès dus au Covid-19, portant le nombre total de morts à 129.405 personnes.

Les États-Unis ont enregistré vendredi 57.683 nouvelles infections dues au coronavirus, selon le comptage à 20H30 locales de l'université Johns Hopkins, qui fait référence, un niveau record depuis le début de la pandémie. A la veille de la fête nationale américaine, le pays a aussi recensé 728 nouveaux décès dus au Covid-19, selon la même source, portant le nombre total de morts à 129.405. Les États-Unis sont le pays le plus touché, en termes de décès. Suivent le Brésil (61.884), le Royaume-Uni (44.131), l'Italie (34.833) et la France (29.893).

2,8 millions de cas aux États-Unis

Les États-Unis ont désormais détecté près de 2,8 millions de cas en tout. Le sud et l'ouest du territoire voient une flambée de cas, qui "met tout le pays en danger" selon les termes d'Anthony Fauci, directeur de l'Institut américain des maladies infectieuses. Nombre d'États ont dû mettre le déconfinement sur pause, voire faire machine arrière, refermant à la hâte bars et plages. Et le gouverneur républicain du Texas a annoncé que le port du masque serait désormais obligatoire dans les lieux publics.

Dans ce contexte, 38 cas de contamination au coronavirus ont été diagnostiqués lors des 3.185 tests réalisés dans les franchises de la Ligue nord-américaine de baseball (MLB), qui ont repris l'entraînement vendredi, a annoncé la MLB. Enfin, la petite amie de Donald Trump Jr., le fils aîné du président américain, a été testée positive au Covid-19. Kimberly Guilfoyle, qui travaille à la réélection de Donald Trump le 3 novembre prochain, l'a appris dans le Dakota du Sud avant le discours que le président républicain a prononcé au pied du Mont Rushmore. Le test auquel s'est soumis Donald Trump Jr. s'est révélé en revanche négatif, a-t-il ajouté.

L'OMS demande aux pays touchés à "se réveiller"

L'Organisation mondiale de la Santé a exhorté vendredi les pays touchés par le coronavirus à "se réveiller" et à "engager le combat", car "les chiffres ne mentent pas". Pour la première fois depuis le déclenchement de l'épidémie, l'Amérique latine a dépassé l'Europe en nombre de cas, avec plus de 2,7 millions de malades. La pandémie a fait au moins 522.246 morts dans le monde depuis que la Chine a fait officiellement état de l'apparition de la maladie en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi à 19H00 GMT. Plus de 10.922.300 cas d'infection ont été diagnostiqués dans 196 pays et territoires.

Le Brésil a recensé 42.223 nouveaux cas de contamination coronavirus au cours des vingt-quatre dernières heures, pour un total de 1.539.081 cas depuis le début de l'épidémie. Par ailleurs, 1.290 décès supplémentaires ont été enregistré, portant le bilan total de l'épidémie à 63.174 morts dans le pays. Au Mexique, le nombre de cas confirmés de contamination au coronavirus a grimpé de 6.740 cas pour un total de 245.251 contaminations. Le Mexique a aussi fait état de 654 morts supplémentaires. Au total, le pays a enregistré 29.843 décès liés au coronavirus et se place juste derrière la France en terme de taux de mortalité lié à l'épidémie.

Avec 168 décès supplémentaires, le bilan de l'épidémie de coronavirus en Russie a franchi samedi le cap des 10.000 morts (10.027). La Russie a enregistré 6.632 cas supplémentaires, soit 674.515 contaminations depuis le début de l'épidémie. L'Inde avec plus de 22.000 cas supplémentaires en une seule journée, a connu samedi sa plus forte progression quotidienne de l'épidémie de coronavirus, particulièrement sensible dans l'ouest et le sud du pays. Avec plus de 640.000 cas désormais confirmés, l'Inde est devenue le nouvel épicentre de la pandémie en Asie. Seuls les États-Unis, le Brésil et la Russie ont recensé plus de cas dans le monde. Le géant asiatique a enregistré 442 décès supplémentaires en 24 heures, pour un total supérieur à 18.000 morts.

En Espagne; la Catalogne a annoncé samedi le reconfinement géographiquement localisé de plus de 200.000 personnes après la détection de nouveaux foyers de contamination au coronavirus. La mesure concerne les habitants du secteur administratif de Segria, autour de la ville de Lleida, un secteur que ses habitants n'ont plus le droit de quitter depuis midi.

Mesures de déconfinement

Pour autant, des pays continuent de prendre des mesures de déconfinement. Ainsi, les voyageurs arrivant en Angleterre en provenance de plus de 70 pays et territoires, dont la France mais pas les États-Unis, seront exemptés de quarantaine dès le 10 juillet. En outre, la Grande-Bretagne se prépare à un retour à la normale samedi avec la réouverture des pubs, des coiffeurs et des restaurants, fermés depuis plus de trois mois. Le Premier ministre Boris Johnson a déclaré que la population devrait respecter les mesures de distanciation sociale afin d'éviter une deuxième vague de contaminations par le coronavirus. En Colombie, la justice a ordonné en référé au président de droite Ivan Duque d'assouplir le confinement strict imposé aux personnes âgées de plus de 70 ans, jugées plus vulnérables au nouveau coronavirus.

En revanche, Costa Croisières, marque du numéro un mondial du secteur Carnival, a annoncé la prolongation jusqu'au 15 août de la suspension de ses croisières dans le monde ainsi que l'annulation de toutes ses croisières estivales en Europe du Nord. De son côté, la Chine s'est engagée à supprimer progressivement l'abattage et la vente de volailles vivantes sur les marchés alimentaires. Un marché qui vendait des animaux vivants dans la ville de Wuhan (centre) est soupçonné d'être le berceau de l'épidémie. Les autorités sanitaires chinoises ont par ailleurs reporté samedi trois nouveaux cas de contamination au coronavirus en Chine continentale au cours des 24 dernières heures. Deux de ces cas étaient "importés", le troisième a lui été enregistré à Pékin.

France : enquête judiciaire

Des investigations vont être menées sur la gestion de la crise en France par l'ex-Premier ministre Edouard Philippe et les anciens ministres de la Santé Olivier Véran et Agnès Buzyn, avec l'ouverture prochaine d'une information judiciaire. Par ailleurs, la direction du groupe Air France a annoncé vouloir supprimer 7.580 postes dans la compagnie Air France et la filiale régionale Hop! d'ici fin 2022.

Par ailleurs, la Commission européenne a autorisé "la mise sur le marché conditionnelle" de l'antiviral remdesivir dans l'UE, utilisé dans le traitement des patients gravement atteints du nouveau coronavirus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/07/2020 à 10:57 :
Concernant le Remdesivir c'est un nouveau scandale sanitaire, l'essai européen a prouvé qu'il ne vaut rien et que les effets secondaires sont bien plus graves que le traitement du professeur Raoult car de nombreuses personnes traitées ont terminé sous dialyse.
Son seul avantage c'est qu'il est très cher et que le laboratoire peut ainsi distribuer de gros pots de vin.
a écrit le 06/07/2020 à 9:38 :
"la Commission européenne a autorisé "la mise sur le marché conditionnelle" de l'antiviral remdesivir dans l'UE"

On est sauvé !

Vite un frexit.
a écrit le 05/07/2020 à 21:59 :
Trump est vraiment mal, son équipe de soutien se la met derrière l'oreille.
a écrit le 05/07/2020 à 17:54 :
Proportionnelement à la population, les USA comptent encore beaucoup moins de morts que la France
Réponse de le 05/07/2020 à 20:54 :
Les USA sont 5 fois plus peuplés que la France et nous avons eu 30 000 morts du covid en France , effectivement il faudrait 150 000 morts aux usa pour qu'ils soient touchés dans les mêmes proportions. Mais ils sont actuellement à 130 000 morts, non seulement ce n'est pas beaucoup moins mais au vu du rythme des contaminations actuel et en tenant compte du fait que les USA sont moins densément peuplés , que l'épidémie a frappé l'Europe en premier laissant aux usa le temps de se préparer, on peut dire que leur gestion de l'épidémie a été mauvaise.
En Europe on a sorti l'artillerie lourde (confinement) ce que je ne me prive pas de critiquer d'ailleurs tant les conséquences vont être lourdes, les USA
ont appliqué des mesures fortes trop tard et les ont allégés trop tôt ce qui fait que la pandémie est hors de contrôle actuellement. C'est encore bien pire.
Réponse de le 17/07/2020 à 10:59 :
Dans 15 jours ils vont nous dépasser car ils sont 5 fois plus nombreux et ils auront bientôt 150 000 morts a comparé a nos 30 000.
a écrit le 05/07/2020 à 11:24 :
380 000 naissances par JOUR dans le monde.
Le COVID régule à peine
a écrit le 05/07/2020 à 9:48 :
Make America great again

Appliqué à la lettre
a écrit le 04/07/2020 à 18:16 :
"Les États-Unis ont désormais détecté près de 2,8 millions de cas en tout".

Pas encore assez pour être immunisé:

Titre de la Tribune du 14 mai 2020 :
Le coronavirus a infecté 4,4% de la population, encore loin des 65% nécessaires ( à noter qu'il s'agissait de la France).

"Les États-Unis sont le pays le plus touché, en termes de décès".

Mais en proportion du nombre d'habitants la France est devant.
Réponse de le 05/07/2020 à 17:00 :
L’immunité ne reste pas. Déjà des cas de rechute.
Les gestes barrières encore pour longtemps. Old life matter too!
Réponse de le 05/07/2020 à 21:02 :
Voir les courbes d'évolution par j entre les 2 pays.
Les US voient ttes les courbes sur une pente baissière, repartir significativement à la hausse avec un TX de contamination par hab bien sup à la France ( près de 3 fois +). A ce stade, Il leur faut à ts prix protéger les fragiles ( seniors obèses, cardiaques) ds les zones à très forte propagation, car le potentiel de cas grave s'intensifie lourdement...
Réponse de le 05/07/2020 à 21:15 :
"Mais en proportion du nombre d'habitants la France est devant. "
Encore faut-il comparer ce qui est comparable, les USA sont encore à 600 morts par jours, la première vague n'est donc pas terminée là bas et à moins d'une grosse surprise la mortalité devrait augmenter dans les prochaines semaines. La situation me parait globalement nettement moins bonne à long terme.
a écrit le 04/07/2020 à 11:45 :
Il va falloir que les médias fassent un choix : soit vous arrêter d'entretenir la psychose collective sur le covid-19, soit vous demandez d'arrêter toutes les activités (économiques ou autres) qui participent à la propagation du virus (transport aérien, commerce international, tourisme, ...).
Réponse de le 04/07/2020 à 14:18 :
Le choix est simple
Les médias doivent informer, c'est tout.
Ils n'ont rien à demander ni à entretenir.
Réponse de le 05/07/2020 à 9:51 :
Vous oubliez un détail un virus ca mute
Réponse de le 05/07/2020 à 9:54 :
C’est la liberté de la presse, libre à toi de choisir de lire ou pas l’article. Autrement tu peux aller vivre en Corée du Nord
Réponse de le 05/07/2020 à 19:12 :
Dans ce cas, pourquoi ne parle t'on pas ici du scandale du Remdesivir?
Molécule qui ne réduit pas la mortalité du Covid-19, mais sera facturé 2500$ (aux US) pour un coût de fabrication de moins de 5$?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :