Avec Biden, l'industrie pétrolière américaine est mise sous pression

 |  | 807 mots
Lecture 5 min.
Joe Biden.
Joe Biden. (Crédits : Reuters)
Le président américain a annoncé ce mercredi un moratoire sur les forages d'hydrocarbures sur les terres et les eaux fédérales confirmant ses promesses de campagne. Il a également annoncé la tenue d'un sommet international sur le climat le 22 avril, organisé par son pays.

Pour le secteur pétrolier étasunien, l'arrivée de Joe Biden à la présidence des Etats-Unis n'est pas une bonne nouvelle. Juste après avoir prêté serment, il avait signé un décret en faveur du retour de la première économie mondiale dans l'Accord de Paris sur le climat. Dans la foulée, il avait décidé la suspension pour 60 jours de l'attribution des permis de prospection et d'exploitation des hydrocarbures. Sans attendre la fin de la période, il annonce ce mercredi un moratoire et l'organisation par les Etats-Unis d'un sommet mondial sur le climat le 22 avril, pour célébrer le jour de la Terre.

C'est un signe fort que la page Trump est bien tournée en matière énergétique et climatique. Certaines nominations dans son administration n'étaient d'ailleurs pas passées inaperçues. Ainsi, celle de Marissa Knodel comme conseillère au Bureau of Ocean Energy, une entité qui avait été créée en 2010, après la marée noire provoquée par l'explosion d'un...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2021 à 22:00 :
Tout ça, c'est juste de la com. Le secteur du pétrole de schiste est déficitaire depuis le début, et sinon, la plupart des gisements pétroliers et gaziers mondiaux s'épuisent. Le pic oil est une réalité, non pas voulue, mais subie. Le monde entier est rentré dans l'ère de la décroissance, non pas par sens de l'écologie, mais par épuisement des ressources naturelles. La crise soi-disant "sanitaire" actuelle n'est qu'un prétexte pour mener des politiques décroissantes, qui sinon seraient très mal accueillies par le public.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :