Covid-19 : le variant « Omicron », la nouvelle menace

Ce nouveau variant, à l’origine détecté en Afrique du Sud, constitue un risque « élevé à très élevé pour l’Europe », souligne l’agence de santé de l’UE. Aujourd’hui, on ignore encore ses caractéristiques, en particularité son niveau de contagiosité et surtout si les vaccins actuels sont efficaces. En Europe, les premiers cas sont apparus en Belgique, en Allemagne et au Royaume-Uni.

5 mn

Aux Pays-Bas, quelques 61 passagers en provenance d’Afrique du Sud ont été testés positifs au Covid-19, sans que l’on sache pour l’heure s’il s’agit bien du variant « Omicron ».
Aux Pays-Bas, quelques 61 passagers en provenance d’Afrique du Sud ont été testés positifs au Covid-19, sans que l’on sache pour l’heure s’il s’agit bien du variant « Omicron ». (Crédits : PIROSCHKA VAN DE WOUW)

Article publié à 12h12, et mis à jour à 18h45.

Il fait, à nouveau, trembler la planète. Détecté initialement en Afrique du Sud, le variant « Omicron » constitue une menace prise très au sérieux en Europe. L'agence de santé de l'UE a prévenue, vendredi soir, qu'il représentait un risque « élevé à très élevé » pour le Vieux Continent. Le problème c'est qu'on ignore encore largement les caractéristiques de ce variant. Dans un rapport, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) souligne qu'il existe toujours « une incertitude considérable concernant la contagiosité, l'efficacité des vaccins [ou] le risque de réinfection ».

Au vu de la possibilité que les vaccins actuels ne protègent pas de ce variant, et du fait qu'il pourrait être plus contagieux, « nous jugeons élevée la probabilité de nouvelles arrivées et contaminations (par Omicron) dans l'UE et l'EEE [l'Espace économique européen] », indique l'agence basée à Stockholm. « Dans une situation où le variant Delta fait son retour dans l'UE et l'EEE, l'impact de l'introduction et la possible propagation d'Omicron pourrait être très élevé », a-t-elle ajouté.

Vendredi noir sur les marchés

L'organisation mondiale de la santé a, pour sa part, classé « Omicron » dans la catégorie la plus inquiétante des variants. Il se situe aux côtés du Delta, aujourd'hui dominant sur la planète. C'est pourquoi l'Europe et de nombreux pays suspendent les voyages depuis et vers l'Afrique australe. Surtout, ce variant a déjà été détecté en Belgique, qui a refermé ses boites de nuit et a limité l'accès aux bars comme aux restaurants.

De quoi susciter de fortes craintes sur les marchés. En témoigne, la chute de 4,75% du CAC 40 ce vendredi. « C'est le retour du risque sanitaire qui était complètement sorti des radars des marchés, plus préoccupés par les risques d'inflation et de remontée des taux », résume un gérant, interrogé par La Tribune« L'économie de la zone euro poursuit son rebond mais l'augmentation du nombre de cas de Covid-19 et l'émergence d'un nouveau variant représentent de nouvelles difficultés potentielles », ont ainsi déclaré vendredi en Espagne des responsables de la Banque centrale européenne.

Ce samedi, les mauvaises nouvelles se poursuivent. Aux Pays-Bas, quelques 61 passagers en provenance d'Afrique du Sud ont été testés positifs au Covid-19, sans que l'on sache pour l'heure s'il s'agit bien du variant « Omicron ». Ces passagers ont été placés en quarantaine. « Les tests positifs vont être analysés pour déterminer dès que possible s'il s'agit du nouveau variant », ont indiqué les autorités.

Inquiétude en Allemagne et au Royaume-Uni

Le nouveau variant du coronavirus, Omicron, est très probablement déjà en Allemagne. « La nuit dernière, plusieurs mutations typiques d'Omicron ont été retrouvées chez un voyageur revenant d'Afrique du Sud », écrit sur Twitter Kai Klose, ministre des Affaires sociales du Hesse.

Deux cas ont enfin été détectés en Grande-Bretagne. C'est ce qu'a annoncé samedi le ministre britannique de la santé Sajid Javid. « Hier soir, j'ai été contacté par la UK Health Security Agency. J'ai été informé qu'ils avaient détecté deux cas de ce nouveau variant, Omicron, au Royaume-Uni. L'un à Chelmsford, l'autre à Nottingham », a-t-il affirmé dans un message vidéo. Les deux personnes concernées et les membres de leur famille vivant sous le même toit sont de nouveau testés et ont été priés de se placer en isolement pendant que des examens complémentaires et la recherche des cas contacts s'effectuent, a précisé le ministre.

Dans la foulée, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a annoncé une série de mesures ciblées pour tenter de freiner la propagation du nouveau variant, notamment l'instauration d'un test de dépistage obligatoire pour toute personne arrivant sur le territoire du Royaume-Uni. « Nous exigerons que toute personne qui entre au Royaume-Uni effectue un test PCR avant la fin du deuxième jour succédant à son arrivée et se place à l'isolement jusqu'à ce qu'elle ait un résultat négatif », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Les Etats-Unis appellent à épauler les pays pauvres

Dans ce contexte préoccupant, le président américain Joe Biden a estimé vendredi que l'apparition d'un nouveau variant du Covid-19 devait inciter le reste du monde à donner plus de vaccins aux pays plus pauvres. « Les informations sur ce nouveau variant devraient rendre plus évident que jamais que cette pandémie ne prendra pas fin sans vaccinations au niveau mondial. Les Etats-Unis ont déjà donné plus de vaccins à d'autres pays que tous les autres pays additionnés. Il est temps que d'autres pays fassent autant que l'Amérique en termes de rapidité et de générosité », a dit le président américain dans un communiqué.

(avec agences)

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 28
à écrit le 29/11/2021 à 18:12
Signaler
et revoila un nouvrau variant c'est cela un vikrus sa mute souvent il est certain qu 'il faut limiter au maximum les mouvements de foule voyages reunions peut etre bloquer provisoirement les remontees mecaniques il faut choisir moins il y au...

à écrit le 29/11/2021 à 11:36
Signaler
Lentement mais surement les arguments des anti vax se font plus percutants. La verite sera un jour, ca c'est certain. Les brehat et autres victimes du syndrome bien connu et tres documente pourront alors mediter sur leur niveau de betise.

à écrit le 29/11/2021 à 10:15
Signaler
Tiens ,pour évoquer omicron , la TV nous ressort ce matin du placard nos deux ex peaces and love ,Catherine Hill qui balancait des pavés pendant la grippe de HongKong à l'époque et Robert Cohen le fameux pédiatre de st Maur des fossés .Robert ayant d...

à écrit le 29/11/2021 à 9:34
Signaler
Au fait...on en connaît quoi du variant Omicron ? Rien, ou si peu que selon la formule de Coluche "les journalistes auraient aussi le droit de fermer leur gueule"🤣

à écrit le 29/11/2021 à 9:10
Signaler
Menace pour l'économie en effet vu qu'encore moins létal que le delta, finalement il a plus sa légitimité en terme de conséquences sur l'économie que conséquences sur la santé que l'on cherche de plus en plus. Incapables de moins polluer pour produir...

à écrit le 29/11/2021 à 6:42
Signaler
Omicron, on dirait un nom de Transformers. Comme Megatron

le 29/11/2021 à 8:34
Signaler
Mais non, avec la destruction massive des droits sociaux dans notre pays, ils ont voulu donner a ce virus qui nous fais bien suer depuis quelques années à notre président qui fait de même depuis déjà trop longtemps...

à écrit le 28/11/2021 à 21:26
Signaler
Un variant Micron, la demi molle qu'il doit avoir !

le 28/11/2021 à 22:21
Signaler
Avec Brigitte, ça doit faire au moins 20 ans qu il n avait plus connu ça.

le 29/11/2021 à 8:36
Signaler
Dites pas de bêtises, transformer une république en dictature à du meurtre donner leur gaule de leur vie... Surtout que personne ne râle vraiment... regardez ce passe assujettie à la 3eme dose peronne ne râle d'avoir été obligé de faire les 2 premièr...

à écrit le 28/11/2021 à 17:38
Signaler
Les premières études sud africaines montrent que ce variant est plus contagieux mais beaucoup moins dangereux que les anciennes souches. Le COVID évolue pour devenir un simple rhume...

le 28/11/2021 à 18:22
Signaler
Oui mais il faut maintenir le fonds de commerce covid le plus longtemps possible pour revendre un max de vaccins pendant plusieurs années encore

à écrit le 28/11/2021 à 8:44
Signaler
"Ce nouveau variant, à l’origine détecté en Afrique du Sud, constitue un risque" On peut rappeler que le fameux Covid-19, a déjà donné déjà naissance à plus de 4 000 variants différents ,même si 5 à 10% seront plus virulent que les autres ,ça fait...

le 28/11/2021 à 9:37
Signaler
les doses et doses la gestion de cette pandémie est devenue un instrument privilégié dans la gestion politique sans vérité ni transparence , un échec

à écrit le 28/11/2021 à 0:25
Signaler
La double inconstance, nature varie que voulez vous ?

à écrit le 27/11/2021 à 21:04
Signaler
le variant « Omicron », la nouvelle menace ... moins pire que Ohmacron

à écrit le 27/11/2021 à 20:35
Signaler
wow, on ne sait quoi penser........l'europe decouvre avec stupefaction qu'il y a des variants dans le tiers monde pas vaccine, chose qu'on sait depuis le debut...........apres c'est comme le socialisme, tu fais en rigolant la chasse au grand capital ...

à écrit le 27/11/2021 à 20:15
Signaler
Tremblez en paix braves gens, on veille sur vous

à écrit le 27/11/2021 à 19:19
Signaler
M'en fous..m'en contre fous du virus alphabético grec. Ce qui me fait par contre un bien fou, c'est d'avoir arrêter d'écouter dans les médias ce qu'il faut bien qualifier de sornettes ( des couillonades en quelque sorte).

à écrit le 27/11/2021 à 17:14
Signaler
La menace pour qui ? Les obèses et les plus de 70 ans ?

le 27/11/2021 à 23:12
Signaler
Vos parents doivent être ravis de votre commentaire …. Il n y a pas que des obèses ou vieux concernés.. et comme on n a pas de retour sur ce variant qui vous dit qu il ne concernera pas que les «  jeunes » en tout cas je sui stupéfait de découvrir qu...

le 27/11/2021 à 23:13
Signaler
Vos parents doivent être ravis de votre commentaire …. Il n y a pas que des obèses ou vieux concernés.. et comme on n a pas de retour sur ce variant qui vous dit qu il ne concernera pas que les «  jeunes » en tout cas je suis stupéfait de découvrir q...

le 28/11/2021 à 8:13
Signaler
@Brehat "je sui stupéfait de découvrir que ceux qui ont ramenés ce variant en Belgique et à Londres voyageaient non vaccinés … merci à eux et leur stupidité et égoïsme " Tu peux préciser d’où vient cette info, car j'ai vérifié encore la presse ...

le 28/11/2021 à 12:26
Signaler
Cours de math gratuit pour brehat : un taux de contamination de 200 pour 100.000 équivaut à 0.002%. Une grippe normale, c'est 2%. Mais parler en pourcentage, c'est has been. Mieux vaut balancer de gros faux chiffres pour manipuler les esprits faibl...

à écrit le 27/11/2021 à 14:54
Signaler
Covid-19 : le variant « Omicron », la nouvelle menace de l'effondrement inéluctable de l'ordre mondial *** --- *** la mondialisation infernale malfaisante fait son œuvre *** --- *** les Peuples vont devoir organiser un "procès de type nuremberg" pour...

à écrit le 27/11/2021 à 13:52
Signaler
Mon dieu donc on ignore si on risque de tous mourir un jour ,cruelle incertitude. C'est vrai que ce grand remplacement viral, ça fait flipper. Le virus de souche et le delta peuvent commencer a se faire du soucis, ou pas. Bon, on va nous amuser encor...

à écrit le 27/11/2021 à 13:35
Signaler
S'il n'existait pas, les médias nous l'inventeraient... quand il s'agit de participer avec profit ; elles ne sont pas les dernières!

le 27/11/2021 à 17:13
Signaler
pourquoi les "médias l'inventeraient" ? Je pensais qu'ils constataient. Peut-être les scientifiques du domaine médical devraient ne pas dire que le variant est différent de l'original, on resterait sur la version primaire... Sauf que les variants suc...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.