Énergie : l'Ukraine exporte désormais de l'électricité vers l'Union européenne

Le réseau électrique ukrainien ayant été raccordé au réseau européen mi-mars, l'Ukraine a vient d'annoncer qu'elle commençait à exporter de l'électricité vers l'Union européenne. Un geste, qui intervient quelques jours après que l'UE a accordé le statut de candidat à son adhésion à l'Ukraine, et qui est d'autant plus le bienvenu que les Vingt-Sept s'inquiètent quant à leur capacité à éviter les coupures de gaz et d'électricité l'hiver prochain.
Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a annoncé, jeudi, que son pays avait commencé à exporter de l'électricité vers l'Union européenne.
Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a annoncé, jeudi, que son pays avait commencé à exporter de l'électricité vers l'Union européenne. (Crédits : UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SER)

C'est un geste qui sera des plus appréciés par l'Union européenne où certains Etats membres craignent des coupures d'électricité à plus ou moins long terme. C'est notamment le cas de la France où les experts du secteur de l'énergie alertent sur un risque « extrêmement élevé pour l'hiver prochain », comme Nicolas Goldberg, expert énergie chez Colombus Consulting. « Tout dépendra des conditions climatiques. Si l'hiver est très doux, il se peut qu'il n'y ait pas de coupures, mais, s'il y a un coup de froid, à ce moment-là, on ira vers des coupures d'électricité », a également prévenu un ancien haut dirigeant du secteur de l'énergie auprès de La Tribune.

Toute aide est donc la bienvenue, notamment celle apportée par l'Ukraine. Le pays « a commencé à exporter de manière significative de l'électricité vers le territoire de l'UE, vers la Roumanie », affirmé le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, dans une allocution vidéo, et « ce n'est qu'une première étape ». «Nous nous préparons à augmenter les livraisons », a-t-il ajouté, en soulignant que « l'électricité ukrainienne peut remplacer une part considérable du gaz russe consommé par les Européens ». «Ce n'est pas seulement une question de revenus d'exportation pour nous, c'est une question de sécurité pour l'Europe entière », a-t-il insisté.

L'Union européenne s'inquiète, en effet, de sa capacité à fournir assez de gaz à ses habitants l'hiver prochain et le suivant depuis que le géant Gazprom coupe progressivement ses livraisons de gaz vers les Vingt-Sept, en réaction aux sanctions économiques prises par ces derniers. L'énergéticien russe a notamment coupé l'approvisionnement de la Pologne, de la Bulgarie et de la Finlande et baissé mi juin les livraisons via le gazoduc Nord Stream de 40%, puis de 33%, inquiétant l'Allemagne, l'Italie mais aussi la France qui ne reçoit désormais plus aucun mètre cube par ce gazoduc.

« A partir d'aujourd'hui, l'Ukraine peut exporter de l'électricité vers le marché de l'UE », a salué sur Twitter la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, jeudi. « Cela apportera une source supplémentaire d'électricité pour l'UE. Et des revenus indispensables à l'Ukraine. Nous sommes donc tous deux gagnants », s'est-elle félicitée. Si l'Ukraine était synchronisée avec le réseau électrique russe jusqu'à son invasion le 24 février, elle avait, depuis cette date, fonctionné de manière autonome jusqu'à ce que son réseau électrique soit connecté au réseau européen mi-mars, ce qui devait aider le pays à préserver son fonctionnement malgré la guerre.

L'Ukraine, septième producteur d'énergie nucléaire

Environ la moitié de l'électricité produite en Ukraine est d'origine nucléaire. Avec 15 réacteurs, disséminés sur quatre sites, l'Ukraine est le 7e producteur mondial d'énergie nucléaire.

Cette annonce sur les exportations d'électricité ukrainienne intervient alors que le 16 mars 2022, le consortium européen d'électricité "ENTSO-E" a accueilli  le transporteur public ukrainien Ukrenergo (et le moldave, Moldelectrica), permettant de raccorder le réseau d'électricité ukrainien aux réseaux nationaux électriques européens, un système permettant d'alimenter plus de 400 millions de consommateurs.

Candidature d'adhésion à l'UE

« Une étape importante de notre rapprochement avec l'Union européenne a été franchie », a souligné Volodymyr Zelensky. Cette main tendue vers l'Union européenne intervient alors que celle-ci a accordé à l'Ukraine et à la Moldavie, le statut de candidat à l'UE à l'issue du Conseil européen des 23 et 34 juin dernier. Et bien que sa possible entrée dans la communauté européenne prendra désormais des années, Kiev a néanmoins bénéficié d'une procédure accélérée pour se voir accorder le statut de candidat. Jamais un avis n'aura, en effet, été rendu en si peu de temps sur une demande de candidature, le pays ayant déposé sa demande officielle le 28 février dernier, soit quatre jours après le début de l'invasion russe.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 04/07/2022 à 11:57
Signaler
Vous relatez les faits jamais les causes.(pas besoin de reflechir) Si les russes instalent base militaire en Belgique,livrent des armes a Irlande,miciles a catalogne.

à écrit le 01/07/2022 à 18:41
Signaler
Il a raison le zelensky , si il y a un endroit où il faut vendre son électricité c'est bien en Europe .Surtout en France un jolie pays de Lapins crétins qui s'autoniq en indexant l'électricité au gaz .Normalement ,nous devrions avoir l'électricité ...

à écrit le 01/07/2022 à 18:20
Signaler
Une plaisanterie, ou plutôt un petit geste, à placer dans la catégorie propagande. L’Ukraine dépend totalement du gaz russe pour se chauffer, et qui peut croire que si un accord n’est pas trouvé, l’hiver prochain sera facile à passer. Je ne supporte ...

à écrit le 01/07/2022 à 16:42
Signaler
@Kalou, d'ailleurs, si on pouvait rendre sa souveraineté à la France au lieu de laisser les US, l'UE (via Mme Van der Leyen) ou l'OTAN nous donner des ordres. Par ailleurs, si on en croit la sociologie de la majorité des électeurs des extrêmes droite...

à écrit le 01/07/2022 à 15:31
Signaler
Nous verrons bien pendant combien de temps, l'Ukraine pourra fournir son energie a travers l'Europe.

à écrit le 01/07/2022 à 11:04
Signaler
En hiver, l'ukraine est importateur net d'électricité. Donc cet hiver, quand le gaz va le plus manquer... en plus il faudra envoyer de l'électricité en ukraine... Et sur leur 15 réacteurs nucléaires, l'ukraine n'en contrôle plus que 9.

à écrit le 01/07/2022 à 11:02
Signaler
En hiver, l'ukraine est importateur net d'électricité. Donc cet hiver, quand le gaz va le plus manquer... en plus il faudra envoyer de l'électricité en ukraine...

à écrit le 01/07/2022 à 8:46
Signaler
Si l'hiver sera frigorifique = on regrettera le gaz russe

le 01/07/2022 à 9:58
Signaler
Un citoyen attaché à l état souverain de droit et de la démocratie ne regrettera rien …. Il n y a que les sympathisants d extrême - droite / gauche ou idiots qui ne veulent pas voir pas plus loin que leur petit confort qui le regretteront !

le 01/07/2022 à 10:11
Signaler
votre non devrait plutot etre bobo-munichois. Vous avez des gens qui se prennent des bombes sur la tete et vous vous inquietez de votre petit confort :-( De toute facon le francais de 2022 est vraiment un ramolli, et sur ce point je donne raison a P...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.